- Djakarta , Indonésie -

December 2016

6 visages de l’Indonésie par 6 blogueurs voyage

2016 arrive a sa fin… c’est l’heure de commencer les bilans et lorsque je repenserai en 2016, il y aura une destination qui aura laissé sa trace : l’Indonésie. Une grosse semaine n’a évidement pas suffit à découvrir cet immense archipel-Nation : on n’explore pas plus de 18.000 îles comme çà ! J’ai donc demandé à quelques amis blogueurs de me faire découvrir LEUR Indonésie, de Sumatra à Raja Ampat,

Séjour au village de Wae Rebo à Florès avec LoveTrotters

L’île de Flores, ce n’est pas Bali, ce n’est même pas Java. C’est vraiment le Far West en Indonésie. Un territoire encore sauvage de plages et de rizières, de volcans actifs, de paysages de savane désertique, de forêts et de plantations, et surtout des villages traditionnels oubliés du monde moderne.

Le village de Wae Rebo par exemple est un petit village traditionnel niché au creux des montagnes à 1200 mètres d’altitude totalement coupé du monde, entouré de plantations de café, cassava, taro, cacao et vanille. C’est un endroit qui témoigne encore d’une culture ethnique Manggarai très présente à l’Ouest de l’île de Flores. Le village a reçu un prix honorifique en 2012 de la part de l’Unesco pour récompenser la communauté des efforts de préservation de leur héritage culturel. En effet, les villageois ont rénovés leurs maisons en chaume et en bambou à la manière traditionnelle, et ont commencés depuis quelques années à inviter des visiteurs étrangers à venir découvrir et partager leur vie brièvement : Cuisiner avec les mamas, aider les femmes dans la collecte et la préparation des graines de café, jouer avec les enfants, assister à des cérémonies traditionnelles, et partager quelques sourires malgré la barrière de langue. Notre séjour parmi cette petite communauté indigène nous a particulièrement marqué, et ça reste une des plus belles expériences que nous avons vécu en Indonésie. Pour en savoir plus sur notre séjour au village de Waerebo : https://lovetrotters.net/2015/10/08/tourisme-communautaire-trek-au-village-de-wae-rebo-flores/

Nadia & Mike Lovetrotters

Kawah Ijen, le volcan des mineurs de soufre avec Vivre une aventure

À l’extrémité Est de Java, juste à côté de Bali, se trouve le volcan Kawah Ijen. Ce volcan est absolument à voir si tu visites l’Indonésie. Imagine, il est 2H du matin, tu grimpes à la frontale jusqu’au sommet dans une nuit glaciale, avant de pénétrer dans l’enfer. Au fond du cratère, un masque à gaz vissé sur le visage, tu seras enveloppé par un nuage de soufre corrosif.  Tu verras des flammes bleues électriques surgir des entrailles de la terre. Ce phénomène n’existe que dans 2 endroits sur la planète, le Kawah Ijen en fait partie…. Au petit matin, tu essayeras de ne pas tomber dans le lac vert émeraude, le plus acide au monde.  J’ai trouvé cette expérience magique et unique… Mais le Kawah Ijen, ce n’est pas que des flammes bleues et un lac acide mais c’est aussi des hommes. Là-bas j’ai pris une belle leçon d’humilité que je n’oublierai jamais. Une partie du soufre qui sert à fabriquer tes produits cosmétiques, provient de cet endroit. Des mineurs y travaillent dans des conditions dignes de Germinal. J’ai vu des hommes travailler avec seulement un chiffon sur la bouche pour se protéger des vapeurs corrosives. J’ai vu des hommes avec une épaule déformée, creusée par la canne de bambou chargée jusqu’à 100 kg du minerai jaune. J’ai pu séjourné dans leur village, eux m’ont offert leur histoire… Le Kawah Ijen est le témoin d’un temps passé et il est en train de changer…  Pour un paysage unique sur terre, pour comprendre le quotidien de ces hommes, le Kawah Ijen est la destination à découvrir en Indonésie…

Hugues – Vivre une aventure

Raja Ampat, l’Indonésie côté plongée avec Nomad Junkies

L’Indonésie, ce n’est pas seulement Bali, Lombok et les îles Gili! Avec plus de 17 000 îles qui s’étendent sur trois fuseaux horaires, il faudrait plus qu’une vie pour toutes les explorer.

Une région qui mérite une attention particulière est l’est de l’Indonésie, plus particulièrement Raja Ampat. La ville de Sorong, accessible par avion, est le point d’entrée de cette magnifique région situé juste à l’ouest de la Papouasie. Du port de Sorong, il est facile d’accéder aux îles qui forment la région de Raja Ampat.

L’une des îles qui attire le plus de visiteurs à cause de la richesse de la biodiversité marine est sans aucun doute l’île de Kri. Pour explorer les fonds marins de Kri, il n’est même pas nécessaire d’enfiler un kit de plongée sous-marine. Tout ce qu’il faut, c’est son masque et son tuba pour voir des tortues, des requins de récif à pointe blanche et à pointe noire, des raies (devil rays), de gigantesques poissons-perroquets à bosse, des milliers d’autres espèces de poissons de toutes les grosseurs et toutes les formes et, surtout, des bancs de coraux multicolores. Ce n’est pas surprenant d’apprendre que dans la région de Raja Ampat, on répertorie pas moins de 70 % des espèces de coraux dans le monde.

Avec ses plages de sable blanc, ses eaux turquoises cristallines, sa variété sous-marine digne d’un aquarium et ses couchers de soleil à couper le souffle, Raja Ampat est certainement le secret le mieux gardé de l’Indonésie.

Safia de Nomad Junkies

L’Île de Java, avec Solcito

Chanter la Javanaise dans sa douche c’est sympa. Aller lui rendre une petite visite, c’est encore mieux. Moins connue que sa voisine balinaise, Java a en effet beaucoup à donner à ses visiteurs.

Il y a d’abord cette authenticité offerte par ses habitants. Rares sont les touristes à s’attarder sur l’île, la plupart optant pour un aller/retour express dans le somptueux temple de Borobudur. Ils sont en revanche beaucoup moins nombreux à se promener dans les rues de Bandung, la quatrième ville de l’archipel. L’occasion d’être accueillis à bras (et smartphones) ouverts par de gentils autochtones avides de prendre des selfies.

Il y a aussi l’Histoire de cette ancienne colonie hollandaise. Un passé parfois discret, parfois imposant qui s’exprime dans les édifices coloniaux tel que le Gedung Merdeka qui accueillit en 1955 la première conférence des pays non alignés.

Il y a cette culture que l’on découvre à chaque pas, chaque temple, chaque bouchée ou chaque note de musique comme celles de l’Angklung, un instrument traditionnel local.

Et puis, il y a cette nature qui explose aux yeux au détour d’un virage, à l’image des rizières sur l’autoroute de Bandung à Jakarta ou de la route des volcans. On est loin (très loin) de notre périph’ local…

Solène de Solcito

Les orangs-outangs de Sumatra avec Mademoiselle Voyage

Il y a des endroits dans le monde où vous rêvez d’aller, d’autres que vous rêvez en secret et parfois vous réalisez tout simplement vos rêves!

Et bien nous, nous rêvions de rencontrer les orangs-outans! C’est lors de notre tour du monde que nous nous sommes rendus à Sumatra, une île d’Indonésie, située au nord de Java.

Pour approcher ces primates, il n’y a pas 10000 façons, on se rend à pied dans la jungle humide de Bukit Lawang. L’expérience est marquante, inoubliable et sensationnelle. Les mots nous manquent parfois pour décrire cette rencontre assez unique. Ce qui est génial dans ce trek, c’est que la nature décide de tout! La veille, les voyageurs n’avaient pas eu beaucoup de chance et n’avaient pas vu que très peu d’orangs-outans. Le jour J quand nous y étions, nous avons pu voir une dizaine de primates dont un mâle de 100 kilos, incroyablement impressionnant et curieux!

Des frayeurs oui on en a eu! Comme Cette course poursuite dans la jungle par une femelle orang-outan à la recherche de nourriture! Impossible pour nous de nous poser quelque part.. Elle nous retrouvait à chaque fois!

Puis il y a eu Mina, la mascotte du parc qui n’aime pas beaucoup les gens et les touristes! Elle n’hésite pas à vous mordre et détruire votre reflex si vous ne lui donnez pas des bananes! En deux jours, on a vécu tellement de belles choses: un réveil en pleine jungle au bord de la rivière, des toucans qui vous survolent, des macaques qui volent la nourriture, un orang-outan qui pénètre sur le camp.. Bref que de souvenirs qui nous marquent encore. Pour plus de détails sur l’organisation, je vous invite à en lire davantage sur cette expérience

Marion de Mademoiselle Voyage

Nusa Lembongan avec Mel Loves Travels

Quelques fois, pas besoin de s’éloigner TROP pour découvrir des petites perles pdess trois petites voisines de Bali : Nusa Lembongan, sa jumelle  Nusa Cendingan et la plus grande Nusa Pendiga. Elles sont si proches qu’on peut facilement organiser une expédition à la journée mais ce serait dommage de ne pas profiter de lla paix qu’offre ses petites îles après la frénésie de Bali. C’est aussi LE lieu tout proche pour aller plonger, que ce soit avec masque ou tuba ou avec une bouteille et on peut même y voir des raies mantas.

L’accès est super facile depuis le port de Sanur et après une bonne heure de speedboat, à vous les eaux bleues fluos de Nusa Lembongan ! Outre le farniente, le snorkeling et la plongée, Nusa Lembongan offre de jolis paysages, comme une immense mangrove que l’on peut visiter en pirogue mais aussi des panoramas spectaculaire sur le promontoire de “Devil’s Tears”. Ici, les eaux de l’Océan Indien s’engouffrent dans des cavités avant d’être recraché comme si un monstre se cachait là dedans.

Alors n’hésitez pas à prendre le bateau pour un petit morceau de paradis.

Mélissa, votre blogueuse

Ciao, 2016 : Rétrospective et bilan d'une année de voyage
Un jour, un café : le top des cafés bruxellois, 1er épisode




  1. simon - Un Voyage Sans Nom
    le 24.10.2017

    Que de bons souvenirs!!!
    J’y retourne bientôt pour mon plus grand plaisir à la découverte d’autres parties méconnues de cet immense pays qu’est l’Indonésie!
    Pour ceux souhaiteraient en savoir plus sur Raja Ampat, je vous done le lien de mon article sur le sujet! Infos, conseils, prix, itinéraire! 😉
    Un must see de l’Indonésie!
    http://unvoyagesansnom.com/raja-ampat

    Super article, so à bientôt!

  2. Melissa
    le 24.10.2017

    Merci Simon,
    Et merci pour ton lien également. Je vais lire çà… d’autant plus que je compte visiter Raja Ampat la prochaine fois que je vais en Indonésie. Tu as visité d’autres coins que tu recommanderais ?

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer