- , -

March 2013

Caribbean Redux, à bords du Ruby Princess : Arriba, Aruba!

Day 8: Aruba

Comme toute personne élevée en Belgique, Aruba, pour moi, c’était le goût d’un bâton biscuité de la marque Côte d’Or, bâton à présent disparu. Mais Aruba, c’est surtout une île!

De tous les circuits de Caraïbes, c’est sans doute elle (avec les îles Caymans) qui est la plus développée.

Aruba est une petite veinarde, de toutes les îles du circuit des Caraïbes, c’est elle qui est la plus développée. Cette terre a présent devenue  un État des Pays-Bas est un peu le “petit Texas” de ce coin du monde: un peu aride, remplie de cactus, elle doit sa prospérité d’abord à l’or qui en fut extrait, puis à l’or noir. On peut d’ailleurs facilement apercevoir les raffineries depuis le bateau. D’ailleurs, en voyant Oranjestad, la capitale, depuis le pont du bateau, on a plus l’impression d’être devant une petite ville industrielle qu’un charmant port des Caraïbes. Témoin d’une certaine richesse, la ville, est remplie de centres commerciaux et de magasins à faire saliver n’importe quel type de chaland. Vue de haut, l’île est plate, sèche, dominée par le Mont Jamanota, une étrange colline en forme de sommet de volcan éteint.

Day 8: Aruba

Pas de temps à perdre, je descends et part à l’assaut de l’île! Le moyen le plus efficace de parcourir Aruba est de louer une voiture mais si comme moi, vous n’avez pas votre permis, Aruba dispose de son système de transport public “à l’européenne”: Arubus. Le prix du ticket est d’environ 1,50$. Vous ne vous ruinerez donc pas en transport!

Day 8: Aruba

Aruba est connue surtout pour ses plages, je monte donc dans un bus à destination de ce qui est censé être une des plus belles plages des Caraïbes: Eagle Beach. D’après les catalogues et les sites web visités en préparation de cette escale, je devrai y trouver une eau si bleue qu’elle en est fluo! Et quand je descends du bus, je découvre que c’était à peine photoshopé!  Le sable en est vraiment presque blanc et la mer fait presque mal aux yeux tant sa couleur est intense! Pas de palmiers pour fignoler le décor mais bien le divi-divi, “arbre national” tourmenté par le vent et d’autre buissons. De temps en temps, un iguane ou un oiseau passe… Les environs d’Eagle Beach sont bordés de resorts, de résidence et d’hôtels à faible élévation mais un peu plus loin, à Palm Beach, la plus fréquentée des plages, c’est une autre histoire! Aruba s’est résolument tournée vers le tourisme de masse. On se croirait sur la Costa del Sol ou Antalya. Ici, on a planté des palmiers pour cadrer dans le fantasme de l’île tropicale.

Day 8: Aruba

J’arrive à y trouver malgré tout un petit coin de paradis : sur une jetée, il y a le Bugaloe Beach Bar! En plein milieu de l’après-midi et sans parasol, c’est l’endroit idéal pour se protéger du soleil et siroter sa bière en regardant le spectacle des estivants et des bateaux qui passent.  Le temps aussi passe vite! Le Ruby Princess quitte Aruba en fin d’après-midi et j’ai une petite heure pour retourner vers le port. Je laisse derrière moi cet inoubliable bleu et me dirige vers l’arrêt de bus. Le soleil commence déjà à décliner un peu. Sa lumière est déjà un peu plus jaune que blanche.

Day 8: Aruba

Arrivée à Oranjestad, j’ai encore un peu de temps pour faire une rapide promenade. Comme à Bonaire, on y trouve des bâtiments dont les façades ne détonneraient pas à Amsterdam, si ce n’était les couleurs pastels! Incluez-y du shopping hors-taxe et des casinos, ce qui enlève beaucoup de charme à l’île… mais je n’ai pas eu le temps l’intérieur d’Aruba où parrait-il, on y retrouve des forêts de cactus! C’est le domaine des balades à cheval, surtout du côté du Parc National d’Arikok, de la plage de Malmok et du Phare California, baptisé en l’honneur du navire “Californian” qui s’est abîmé au large des côtes, et qui est à présent devenu un lieu fréquenté par les plongeurs.

Day 8: Aruba

Mais pour me convaincre que la première impression sur Aruba n’est peut-être pas la bonne, il faudra que j’y retourne! En attendant, je remonte à bords du Ruby avec un goût de fin des vacances dans la bouche: Aruba était la dernière escale. Le Ruby Princess va prendre deux jours pour se retourner vers Fort Lauderdale… mais heureusement, pendant que le soleil se couche et que je déguste mon cocktail en regardant une mer devenue rose, je me dis qu’il peut s’en passer bien des choses sur ce gros bateau!

Plus de photo? Elles sont sur l’album Flickr dédié à Aruba!

Day 8: Aruba

Caribbean Redux, à bords du Ruby Princess : Belle île en mer !
Caribbean Redux, à bords du Ruby Princess : Bonaire à bel air!




  1. laurent @ Expatriation en Thailande
    le 18.11.2017

    Aruba? Je n’avais jamais entendu parler de cette île… Surtout aux Caraïbes! Tu m’obliges à réviser ma géographie afin de voir exactement où elle se situe.
    Comme quoi, on a beau aimé les voyages, on en apprend tous les jours ces des destinations nouvelles… 😉

  2. Melissa
    le 18.11.2017

    Il y a tant de coin dans le monde… Pas si nouvelles que çà, Laurent, tu sais… en tout cas pour les Hollandais. Mais je préfère de loin Bonaire. 😉

  3. Musa
    le 18.11.2017

    Salut Mel,

    Je découvre ton blog et c’est très chouette! En plus, t’es belge, tu ne peux que me plaire 😉
    Par contre, je n’ai pas très bien compris le système pour les langues. Ton site serait visiblement disponible en anglais, mais je n’ai pas réussi à trouver les articles.. J’étais intéressée de savoir cmt tu t’y prenais (et le tps que ça prend), vu que je souhaite peut-être aussi faire mon blog en deux langues. T’as des infos? Merci beaucoup 🙂

    Et … chançarde, c’est beau où t’es! 🙂

  4. Melissa
    le 18.11.2017

    Merci et bienvenue, Musa! En effet, j’avais commencé à écrire en bilingue mais j’ai suspendu la traduction pour l’instant, trop de travail mais !a ne veut pas dire que celà ne reviendra pas dans le futur.

    Pour le plugin, j’utilise “qtranslate”n très efficace.

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer