- , -

January 2013

Caribbean Redux, à bords du Ruby Princess : Bahamian Sunrise

Day 1: Princess Cays

Cet article fait partie d’une série relatant ma croisière à bords du Ruby Princess en 2008.

Il a suffi d’une nuit de navigation pour se retrouver “ailleurs”. Le vent qui souffle sur le pont est tiède, le ciel a une couleur particulière… Nous sommes officiellement à quelques miles marins des Tropiques! La magie de la croisière, quelle que soit le navire, commence à opérer: cette sensation que le temps est suspendu. D’être dans une bulle qui n’éclatera jamais avec les escales pour rythmer cette aventure. D’ailleurs ce matin, voilà déjà la première: Princes Cays. Les Bahamas comptent des centaines d’îles: il y a donc de la place à prendre et les grandes compagnies de croisières, désireuses d’offrir une expérience “exclusive” à leurs passagers, ont acheté une île ou un morceau d’île pour y créer une enclave rien que pour eux.

Day 1: Princess Cays

Princess Cays est située au bout du bout de l’île de l’île d’Eleuthera. Presque tous les paquebots de Princess qui font la route des Caraïbes s’arrêtent ici. Eleuthera est une île avec une histoire. C’est ici que virent se réfugier les puritains, venant d’Angleterre via les Bermudes, à la recherche de la liberté religeuse qu’ils n’avaient pas. Il s’y établirent comme planteurs de cotons. Une île longue, étroite et assez plate connue pour ses jolies plages. A Princess Cays, la compagnie a emménagé un vrai petit club de vacances avec chaises longues, bars, boutiques (tenues par les habitants d’Eleuthera)… Les plus lézards d’entre les croisiéristes se contenteront de dormir à l’ombre, les plus actifs feront du beach-volley ou du voilier mais pour ceux, comme moi, qui ont toujours envie de voir ailleurs, il y a moyen de s’échapper!

Day 1: Princess Cays

Prenez le long de la plage vers le sud (n’oubliez pas vos chaussures ou sandales) et vous continuez soit le long de la plage, soit vous trouvez la route de terre battue qui traverse une forêt de pins et vous arriverez à une clairière… Face à la mer: deux pierres rondes s’élèvent depuis le sable: deux tombes. Celles de deux jeunes filles:  Myrtle Gibson et Olga McPhee mortes jeunes dans les années 40. Qui sont-elles? Ont-elles encore de la famille? Bien des croisièristes se sont penchés sur ces mystérieuses tombes. Probablement que ces dames venaient de la ville voisine de Old Bannerman Town. A présent il n’en reste plus que des ruines. Ce village fantôme peut être rejoint en prenant une branche de la route principale qui s’enfonce dans les terres. Depuis ma visite, la pierre d’Olga et sa tombe ont soufferts, la faute aux ouragans. On ne sait pas encore combien de temps elles vont résister.

Autre possibilité de ballades: la randonnée vers Lighthouse Beach, le point le plus au sud d’Eleuthera… et d’après les photos que j’ai pu voir, la plus belle plage de l’île, toute de corail rose! Pas de chance, comme il faut deux-trois heures de route, je m’étais levée trop tard pour y aller… mais si l’occasion se présente, je peux te dire Lectrice, Lecteur, que je ne laisserait pas passer l’occasion!

Comme quoi, même dans les lieux qui semble les moins stimulants, il suffit de regarder plus loin que l’enclos à touristes! ;D 

Day 1: Princess CaysDay 1: Princess Cays

Il a suffi d’une nuit de navigation pour se retrouver “ailleurs”. Le vent qui souffle sur le pont est tiède, le ciel a une couleur particulière… Nous sommes officiellement à quelques miles marins des Tropiques! La magie de la croisière, quelle que soit le navire, commence à opérer: cette sensation que le temps est suspendu. D’être dans une bulle qui n’éclatera jamais avec les escales pour rythmer cette aventure. D’ailleurs ce matin, voilà déjà la première: Princes Cays. Les Bahamas comptent des centaines d’îles: il y a donc de la place à prendre et les grandes compagnies de croisières, désireuses d’offrir une expérience “exclusive” à leurs passagers, ont acheté une île ou un morceau d’île pour y créer une enclave rien que pour eux.

Day 1: Princess Cays

Princess Cays est située au bout du bout de l’île de l’île d’Eleuthera. Presque tous les paquebots de Princess qui font la route des Caraïbes s’arrêtent ici. Eleuthera est une île avec une histoire. C’est ici que virent se réfugier les puritains, venant d’Angleterre via les Bermudes, à la recherche de la liberté religeuse qu’ils n’avaient pas. Il s’y établirent comme planteurs de cotons. Une île longue, étroite et assez plate connue pour ses jolies plages. A Princess Cays, la compagnie a emménagé un vrai petit club de vacances avec chaises longues, bars, boutiques (tenues par les habitants d’Eleuthera)… Les plus lézards d’entre les croisiéristes se contenteront de dormir à l’ombre, les plus actifs feront du beach-volley ou du voilier mais pour ceux, comme moi, qui ont toujours envie de voir ailleurs, il y a moyen de s’échapper!

Day 1: Princess Cays

Prenez le long de la plage vers le sud (n’oubliez pas vos chaussures ou sandales) et vous continuez soit le long de la plage, soit vous trouvez la route de terre battue qui traverse une forêt de pins et vous arriverez à une clairière… Face à la mer: deux pierres rondes s’élèvent depuis le sable: deux tombes. Celles de deux jeunes filles:  Myrtle Gibson et Olga McPhee mortes jeunes dans les années 40. Qui sont-elles? Ont-elles encore de la famille? Bien des croisièristes se sont penchés sur ces mystérieuses tombes. Probablement que ces dames venaient de la ville voisine de Old Bannerman Town. A présent il n’en reste plus que des ruines. Ce village fantôme peut être rejoint en prenant une branche de la route principale qui s’enfonce dans les terres. Depuis ma visite, la pierre d’Olga et sa tombe ont soufferts, la faute aux ouragans. On ne sait pas encore combien de temps elles vont résister.

Autre possibilité de ballades: la randonnée vers Lighthouse Beach, le point le plus au sud d’Eleuthera… et d’après les photos que j’ai pu voir, la plus belle plage de l’île, toute de corail rose! Pas de chance, comme il faut deux-trois heures de route, je m’étais levée trop tard pour y aller… mais si l’occasion se présente, je peux te dire Lectrice, Lecteur, que je ne laisserait pas passer l’occasion!

Comme quoi, même dans les lieux qui semble les moins stimulants, il suffit de regarder plus loin que l’enclos à touristes! ;D 

Day 1: Princess Cays

I comme... Istanbul
Une année sabbatique au parfum cubain... c'est la Gap Year!




  1. Lucie
    le 26.06.2017

    C’est exactement le genre d’article dont on a besoin en ce moment, les photos de Lighthouse Beach sont magnifiques!

  2. Melissa
    le 26.06.2017

    Rhâââ… ouiiiii… je me frappe encore la tête en maudissant ma paresse qui m’a fait louper cette ballade!

  3. Christelle
    le 26.06.2017

    Je veux repartir aux Caraiiiiiiiiiiiiiiibbbbbbbbbbbbbbbbbbeeeeeeeeeeessssssssssssssss!!!!
    J’aimerai beaucoup découvrir les Bahamas ! Et j’aime beaucoup l’anecdotes sur les tombes des deux femmes….

  4. Melissa
    le 26.06.2017

    Et moi donc, Christelle!!! N’importe laquelle, je suis prête à partir! ;D

    Quand à toutes ces ruines et les tombes de Myrtle et d’Olga, c’est le petit plus que les autres “îles privées” n’ont pas! Il y a d’autres tombes un peu plus loin mais elles toutes détruites.

  5. Leslie@Voyage Perou
    le 26.06.2017

    Ahh tu me fais rêver avec tes images! Une petite téléportation aux Bahamas serait la bienvenue. Oh que j’aimerais suivre ton conseil “n’oubliez pas vos chaussures ou sandales”, mais non..c’est les bottes, pleines de neige. :p

  6. Melissa
    le 26.06.2017

    Tu reviens pas de Cuba, toi? ;D

  7. Leslie@Voyage Perou
    le 26.06.2017

    Mais oui, mais c’était si couurt! Je reviens et bam -25C, c’est illégal quand même!