L'intro de Sonnentanz, signe du début de l'émission, passe, je secoue un peu la tête, en mesure, casque sur les oreilles, j'entends une annonce, puis une intro. Je lève enfin la tête, et jette un œil au grand brun de l'autre côté de la table ronde qui m'invite à parler, je prends une petite respiration et je me lance : "Gamarjoba, Banjamin".

Me voilà donc, quarantaine, prête à partir pour 4 mois à parcourir le monde, et à concrétiser le Rapa Iti Project, enfin !

Pour te remercier de ta fidélité, j'organise un petit concours qui restera ouvert jusque dimanche à 23h59.

Celà fait quelques années que Finnair, la grande compagnie d'aviation finlandaise, et Finavia, l'opérateur des aéroports finlandais, ont lancé les "Quality Hunters", un réseau de voyageurs d'élite rassemblés pour faire du voyage en avion, la meilleure des expériences.

2014, je t'attends avec impatience! Tu es porteuse de mes grandes espérances tellement plein de bonnes choses semblent attendre derrière la porte.

2013, année de transition

Entre deux indigestions de réveillon, Lectrice, Lecteur, l'heure est venue pour cette année en cours de tirer sa révérence et 2013 aura été une drôle d'année...

Le vent s’est mis à souffler à la sortie de Battery Park. Sur le ferry du retour, nous avons convenu du reste du programme de la journée: nous engouffrons dans le métro pour arriver à Greenwich Village. Le “Village”, enclave organique (le village était VRAIMENT un village, au début de l’histoire de New York) , dans le plan a damier […]

J comme… Joker

Ou "J'en sais rien"? Au moment de reprendre le fil de cet alphabet (je sais, je sais, Lectrice, Lecteur, tu dois te dire "Punaise, elle doit en être arrivée à une période creuse"), je me suis creusé la cervelle, parcouru la carte des pays traversés, suis revenue sur des itinéraires... et ai du me rendre à la triste évidence : aucun endroit commençant avec un "J" ne m'a marqué.

Il y a déjà 3 ans, de blogueuse généraliste, je tentais l'aventure du blog voyage... Bien des choses ont changé depuis.... Pas tellement ce blog, qui reste un modeste carnet de route, destiné à t'emporter, Lectrice, Lecteur, là où le vent me porte, e dispensant quelques conseils utiles, si tu décidais de suivre mes pas.

Lectrice, Lecteur, Je ne sais pour toi mais en tout cas moi, quand je suis dans l'aéroport le jour du retour à la maison, j'ai un serrement au cœur. Surtout s'il s'agit d'une destination assez lointaine. Ce n'est pas tellement le fait de retrouver mon quotidien qui me flanque le blues, mais plutôt la pensée que, peut-être ou même sans doute, ce sera la dernière fois que je serai sur la terre que je visite. Une fois rentrée dans l'avion, le sentiment se dissipe, chassée par le plaisir d'être dans l'avion (car oui, pour moi, ça reste un plaisir).