xavier-rudd

Il y a des petits êtres particuliers sur Terre. Doués, solaires, capables de faire ressortir le meilleur chez les gens. Et c’est le cas de Xavier Rudd, chanteur australien, multi-instrumentiste, globe-trotteur et activiste. Depuis plusieurs années, il traîne sa tignasse blonde décoloré par le sel typique des surfeurs de festivals en festivals et a acquis un fanbase assez surprenante. J’ai pu m’en rendre compte lorsqu’une amie tenu à m’offrir une place à l’un de ses concerts en me disant: “Ça va te parler.” La première chose qui m’a surprise, c’était l’ambiance. Chaleureuse et bienveillante, j’avais l’impression d’entrer dans une grande famille. Notre homme arrive, pieds nus, et il a déjà la salle dans sa poche. Guitare, basse, didgeridoo, harmonica… tout était à sa disposition: la scène est sa plaine de jeux!  Suivent des chansons qui parlent du lâcher prise, de la beauté de la terre, du vent, de l’eau, de la lutte pour l’égalité des Aborigènes… mais surtout, des chansons de lâcher prise. Des chansons qui invitent ceux qui l’entendent à écouter leur cœur et leurs rêves… et suivre le soleil, là où il va.

Lien vers la playlist Spotify