- Nusa Lembongan , Indonésie -

August 2016

Nusa Lembongan : échappée bleue et verte

Il est tôt le matin, mais le soleil pique les yeux et brûle la peau. Sur l’embarcadère, Emma et moi essayons de se trouver une place à l’ombre en attendant qu’on nous appelle pour embarquer : aujourd’hui, nous allons passer la journée sur l’île voisine de Bali : Nusa Lembongan.

Tout le monde connaît Bali mais je n’avais jamais entendu parlé de ses trois petites voisines : Nusa Lembongan, sa jumelle  Nusa Cendingan et la plus grande Nusa Pendiga. Si vous avez envie de quitter la frénésie du sud de Bali, une des ces trois îles devraient vous enchanter. C’est aussi LE lieu pas loin de Bali pour aller plonger, que ce soit avec masque ou tuba ou avec une bouteille et on peut même y voir des raies mantas.

C’est donc avec cet espoir que nous attendions le speed-boat à l’embarcadère de Sanur pour passer une journée entre terre et mer. Et déjà,prendre ce speed-boat, c’est vous emmener dans un autre monde. Pas de passerelle pour les passagers : on se déchausse, on remonte les jupes et pantalons et on se mouille jusqu’aux cuisses pour monter dans le bateau. Attention si tu es sujet(te) au mal de mer, Lectrice, Lecteur, le passage peut être agité !

Plongée avec les poissons

Avant de changer de bateau pour aller au spot de plongée, nous faisons un court arrêt au petit port de Nusa Lembongan et laisse-moi te parler de la couleur de l’eau de là-bas ! Entre le turquoise et le bleu fluo. Ce bleu est tellement intense qu’il semble émettre de la lumière. Je n’ai qu’une envie : venir y poser mes valises à la prochaine occasion ! Comment ai-je pu ignorer l’existence de ce lieu ?

Mais nous ne tardons pas à grimper dans le bateau qui va nous emmener au spot de snorkeling. Ce qui devait, pour moi qui adore çà, être le meilleur moment de la journée, s’avérera finalement une déception. L’eau est claire mais le fond et les poissons, très loin et donc difficilement visibles : sans doute pour donner de l’espace au corail et animaux. Nous les verrons un peu mieux lors d’une courte sortie dans un bateau avec fond à verre qui glisse juste au dessus à quelques centimètres du corail, près de la côte.

Par contre, j’y aurai vu une espèce de monstruosité : au large de l’île, une espèce de “resort” flottant, avec deux gros bateaux qui y étaient amarrés et des toboggans comme ceux d’un parc aquatique qui se jettent dans la mer. Vraiment étrange et incongru, c’est la première fois que je vois ça !

Magique mangrove

Sur terre, après un déjeuner suivi d’une bonne baignade (comment résister à cette eau? Impossible), nous voilà parties en pick-up pour rejoindre la mangrove, qui couvre un petit cinquième de l’île. Un écosystème fragile que l’on peut visiter en pirogue. C’est un “capitaine” de peu de paroles qui nous prend en charge et c’est parti pour une virée dans un monde vert où l’eau et les arbres sont intimement liés, et posés bas sur l’eau c’est quelque fois bien difficile de savoir où commence la terre et où finit l’eau : un monde vert oui, mais aussi symétrique. J’essaie d’ouvrir l’œil, car une mangrove est censée abriter une foule d’animaux, bien a l’abri dans un milieu touffu et nourricier mais à travers tout cet enchevêtrement de branches, je ne fais qu’entendre les oiseaux mais nous surprenons quand même un crabe (ce sont quand même les crustacés qui sont les plus nombreux). Cette promenade en pirogue se révélera magique et étonnamment relaxante.

Les larmes du diable

Nous remontons en voiture pour reprendre les pistes de l’île. C’est un peu chaotique mais en prend plein la vue. brinquebalant à à chaque passage sur un nid de poule, le pick-up nous emmène sur les hauteurs de Nusa Lembogan, offrant de superbes points de vue à tous les tournants. Finalement, nous arrivons sur un plateau battu par les vents : Devil’s Tear est une langue de terre complètement déchirée par le vent et la force de l’Océan Indien : les vagues se lancent à l’assaut de la falaise et s’engouffrent dans des cavités, projetant des trombes d’eau, des panaches d’écume dans les airs mais aussi plein d’arcs en ciels. C’est assez impressionnant… et il parait que certains audacieux se jettent de la falaise pour sauter.

En redescendant vers le port, tu ne manqueras pas, Lectrice, Lecteur, de t’arrêter au Panorama Bar pour profiter… je te laisse deviner… de la vue. Imprenable sur la côte ouest de l’île.

Et comme çà, la journée se termine, sur le port, à déguster une bière et regarder la mer… sur ce petit paradis qui est, en tout cas pour le moment encore, relativement calme et préservé, mais qui m’a surtout donné envie de venir m’y perdre plusieurs jours.

Pour aller plus loin
Se rendre à Nusa Lembongan

La plupart des bateaux quittent l’embarcadère de Sanur: vous avez le choix entre plusieurs speedboats ou une option plus lente. Selon les bateaux, celà peut prendre de 30 à 90 mnutes. Plus d’information par ici:  http://wikitravel.org/en/Nusa_Lembongan

Se déplacer :

A pied : l’île n’est pas très grande et compte de nombreux sentiers à explorer/

A vélo : L’île n’est pas très montagneuse et il est assez facile d’y rouler à vélo, surtout sur la route circulaire. Attention aux nid de poule sinon, crevaison assurée !

En scooter : sans doute le plus facile mais prudence ! Même s’il est plus facile de rouler qu’à Bali, les routes sont étroites et quelques fois en mauvais état. Nous avons même été en témoins d’un accident ! Prudence, donc!  

Convaincu(e)? Alors à ton tour, Lectrice, Lecteur, de faire partie de la carte postale balinaise.  Pour s’envoler pas cher pour Bali,  allez faire un tour sur le site Skyscanner, qui était partenaire de ce voyage 

Cette découverte de l’Indonésie a été réalisée dans le cadre d’une opération avec Skyscanner, l’ambassade d’Indonésie en Belgique et Wonderfull Indonesia. Les opinions de l’auteure lui restent propres, malgré les quelques Bintang descendues.
Les Grisons avec un petit budget : Davos, monts et merveilles
Tessin : des Îles et des montagnes




  1. Une parenthèse au paradis sur l'île de Nusa Lembongan à Bali
    le 24.01.2017

    […] la plage… Il y a de chouettes balades en pirogue pour les découvrir. Allez faire un tour sur le blog de Mel Loves Travel pour voir […]

  2. 5 visages de l'Indonésie par 5 blogueurs voyage - Mel Loves Travels
    le 24.01.2017

    […] Nusa Lempongan […]

Laisser un message

Votre adresse email ne seras pas publiée