- , -

June 2013

Pullman Gare du Midi : loin du train-train quotidien

IMG_6836

Lectrice, Lecteur, si tu voyages un peu, tu sais que chaque aéroport d’une taille qui se respecte à un hôtel juste en face… Mais Quid d’une gare? Aux alentours de la Gare du Midi, quartier en plein bouleversement, l’offre hôtelière s’est multipliée… mais jamais encore on n’avait ouvert un hôtel si proche, ni si haut de gamme.

Bienvenue au Pullman Gare du Midi! Après quelques années d’absence sur Bruxelles, l’une des marques premium du groupe Accor est de retour… et logiquement, la marque qui a donné naissance au wagon-lit s’est installé dans un bâtiment attenant à la gare! Il suffit d’emprunter le dernier couloir à droite avant la sortie de la Place Victor Horta (la “belle” sortie, celle des Thalys et des Eurostars) et vous trouverez l’une des entrées (la principale est dehors, sur la Place même). Ici,pas de réception classique mais un “Welcomer” qui déambule et vient à votre rencontre (au lieu que ce toi qui aille à lui, subtil, non?). Le lobby est tout en courbe et en teinte sombre, cacao, marron, blanc… “Les couleurs du chocolat, on est à Bruxelles” m’explique Carine, la responsable marketing qui va me faire visiter l’hôtel, c’est  Jean-Philippe Nuel, un architecte/designer habitué du groupe qui a officié à son look (et je me demande si ce n’est pas lui qui a supervisé la rénovation des Novotels, ce design me semble familier). Le tout savamment éclairé par des lampes rondes diffusant une lumière aux teintes chaudes. C’est contemporain, mais rassurant. Bientôt, il y aura un bar/petite restauration tapas mais lors de la visite, il n’était pas encore prêt (l’hôtel à ouvert il y a 3 semaines, il sent encore la carpette neuve).  Après les courbes, ce sont d’ailleurs les lignes sur les carpettes qui vous guident… comme des rails de train!

IMG_6834

Au premier coup d’œil, on sent que l’hôtel vise plutôt à séduire une clientèle d’affaire. Ces teintes feutrés, ce côté cossu sans être ostentatoire… tout est fait pour rassurer la/le “road warrior”, le faire sentir chez elle ou lui, à l’aise. Si tu cherches de l’originalité, j’ai bien peur que tu doives passer ton chemin, Lectrice, Lecteur!

Allons jeter un œil aux chambres… Dans les couloirs, des ouvertures dans le mur avec des photos font penser aux fenêtres des trains (petit rappel subtil). Elles aussi sont reposantes à l’œil avec ses teintes taupes, beiges, blanches (avec un petit peu de bleu ciel sur les coussins du canapé et du noir dans la salle de bain). Ce qui attire le regard en premier: c’est le lit. Plutôt grand, on n’a qu’une envie: s’y étendre de tout son long. Et l’amas de coussin, dont l’un avec “memory foam”, réputé ultra-confortable (il épouse la forme de votre tête). Pas de bureau dans les chambres, elles suivent les tendances du nomade numérique qui n’a plus besoin d’un vrai bureau, puisqu’il utilise tablette et laptop pour travailler. Certains apprécieront, d’autres pas. Toutes les chambres ont une connexion wi-fi gratuite, équipées d’une bouilloire pour les classiques, d’une machine à café pour les catégories supérieures, d’une station d’accueil pour iPhone, de produits Roger Gaillet dans la salle de bain (hmmmm) et… d’une bibliothèque de films à la demande sans suppléments (en contrepartie, le mini-bar est fort succinct, mais l’eau est comprise dans le prix de la chambre). Tu veux faire péter le budget ? Les suites sont vraiment chouettes avec une vue imprenable sur le Palais de Justice et une salle de bain immense!

IMG_6826

IMG_6830

Avant de redescendre vers le restaurant, Carine tient à me faire voir une des salles de réunions, la salle “Eurostar”. Je comprend pourquoi! Une grande baie vitrée donne directement sur le bout du quai du London Train, justement en train d’être shooté par des photographes.

Nous arrivons au restaurant…  Ici, un peu plus de peps avec des sièges oranges… Carine et moi nous installons dans le côté lounge pour papoter. Une compil’ electro-cool-jazzyfiante, agréable en habillage sonore… On se sent à l’aise! La pièce-maîtresse du restaurant, c’est la tour de vin. Pas moins de 250 crus par contre, soyez indulgents pour les conseils… Le personnel est nouveau et ne les connait pas encore toute. C’est un hôtel qui mise gros mais qui je pense, à déjà trouvé sa niche, avec sa situation et la clientèle au plus près de lui.

Alors, verdict? Si tu es en voyage d’affaire ou que tu dois prendre un train tôt le matin, bingo! Tu ne trouveras pas plus proche (même moi, je songe à venir y passer la nuit le week-end prochain pour cause de tôt-lever alors que j’habite Bruxelles). Tu viens passer le week-end? Profite! Bruxelles brade les prix de ses hôtels le week-end (le tarif week-end est de 99 Euros, hors petit-déjeuner, MAIS si tu réserves en juillet/août avant le 21 juin, le prix baisse à 59 Euros, une sacré affaire!). Avec des prestations pareilles, ce serait pêché de ne pas en profiter! Par contre, si tu cherches du romantisme, de l’originalité… le Pullman ne sera sans doute pas pour toi.

Info et réservations: http://www.pullmanhotels.com/fr/booking/hotels-list.shtml

Merci à Carine et Pullman pour la visite!

IMG_20130613_190834[1]

Fabuleuses Féroés : Tórshavn, Night and Day
5 nouveaux conseils pour un billet d’avion pas (trop) cher




En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer