La surprise n'aurait pas pu être plus grande ce dimanche matin: autant hier le ciel était si bas qu'on aurait pu le toucher, autant aujourd'hui, il est bleu et limpide comme l'intérieur d'un glacier! C'est comme si là-haut, on avait décidé de faire un grand nettoyage de printemps!

Un petit soleil gris se lève bien tôt sur Stockholm... Il est neuf heures trente et Sad et moi nous réveillons en douceur, presque silencieusement. La phase de synchronisation de l'utilisation de la salle de bain se fait tout naturellement et en trois quart d'heure, nous voilà au buffet du petit déjeuner. Un buffet copieux mais je suis un peu déçue: pas de poisson, sauf ce que j'ai surnommé le "tube de dentifrice au thon" que l'on tartine sur les tranche de pain grillées. Moi qui voulait voir si Sad allait oser les spécialités suédoises, c'est loupé!

Il y a des occasions spéciales... des "voyages" dont le but, autre que de découvrir un endroit, est de partager un moment ensemble, hors du quotidien. C'était le cas avec mon amie Sad. Il y a deux ans, j'avais déjà parcouru l'essentiel de Stockholm, seule. Sad, elle, n'y était jamais allée... et après une longue semaine de travail, installées dans un des restaurants de l'aéroport, nous décidons que ce séjour allait se faire au rythme de nos envies et de notre énergie!

Il y a presque deux ans, je découvrais ma première belle scandinave: Stockholm... En solitaire, j'avais profité de bon deal du week-end de Pâques pour parcourir ses rues et ses îles. Avant de vous relater mon retour dans la capitale suédoise le week-end dernier, cette fois en compagnie d'une amie, un petit flash-back!