- Roseau , Dominique -

January 2017

Un avant-goût de Dominique

Je me souviens très bien du jour où j’ai découvert la Dominique. C’état il y a 9 ans, au moins de décembre, je quittais mon méga-paquebot pour avoir un petit échantillon de ce que la Dominique avait à offrir… Une île verte, montagneuse, sauvage, brute, authentique… Roseau, sa capitale, avec ses petites maisons un peu défraîchies, son trafic et ses improbables trottoirs avait l’air d’un port de pirate. D’autant plus que les Dominiquais peuvent avoir un air un peu patibulaire… mais je suis tombée sous le charme, en quelques heures. Si les bateaux de croisière viennent toujours frapper à la porte de l’île, celle-ci n’a pas vendu son âme au diable. Pas de grands resorts, d’énorme portions du territoire transformée en parc national, la Dominique s’est plus tournée vers la tourisme « nature » et « écoresponsable ». Si ta route t’emmenait par ici, lectrice, lecteur, ne pense pas que tu y trouveras des plages de sable blanc et que tu feras la crêpe toute la journée, non ! La Dominique est faite pour les actifs, pour les amoureux de la nature (surtout des oiseaux et de la faune sous-marine) et pour ceux qui aimeraient découvrir la seule culture des amérindiens des Caraïbes qui ont survécu à la colonisation : les Kalinagos.

Lorsque vint l’heure pour le bateau de faire sonner son salut d’au revoir à l’île, j’avais les larmes aux yeux et je m’étais juré-promis que je reviendrai, pour plus longtemps. Et ce jour est enfin arrivé. Accompagnée par mon amie Sad, nous voilà partie à l’aventure à différents coins de la Dominique. Du sud, en passant par le centre et le nord, nous passerons 9 jours à essayer de découvrir différents aspects de l’île : sous l’eau, dans la forêt, en ville… Voici déjà 2 jours que nous y sommes, et nous avons pris plein les yeux, que ce soit par la beauté des paysages ou éblouies par la bienveillance et la gentillesse des Dominiquais, si fiers et si attachés à leur île Nature. « 365 rivières, une pour chaque jour de l’année et on peut toutes en boire ! » aurons-nous déjà entendu. C’est aussi une île où les initiatives d’agriculture bio se développent de plus en plus. Je t’écris d’ailleurs en direct d’une ferme, où Dawn et sa famille mettent en oeuvre son rêve, celle d’un agriculture responsable vis-à-vis de la terre et des hommes, plus collaborative aussi. Sad et moi participerons aux travaux de la ferme demain et j’espère bien, Lectrice, Lecteur, te faire découvrir tout çà à mon retour.

En attendant, si tu veux suivre nos aventures sur Instagram ou Snapchat (ID mellovestravels), on sera là !

La Dominique entre copines, le Storify !
6 visages de l'Indonésie par 6 blogueurs voyage




  1. Victor - Blogueur d'Aventures...
    le 23.04.2017

    J’attends avec impatience votre retour! Profitez bien du voyage!