- Adios, , 2015 ! -

December 2015

2015, l’amer et le doux

Lectrice, Lecteur,

Je t'écris ces quelques mots au moment où j'apprends que les festivités du réveillon de nouvel an, dont le feu d'artifice, sont annulées. Menace terroriste.

L'amer

L'ombre qui a plané en 2015 n'en finit pas de nous suivre, ternissant tout ce que 2015 a pu apporter de meilleur.  Il ne faut pas être grand voyageuse pour se rendre compte de la beauté du monde. Quand tout conspire à vous faire sentir en harmonie avec lui. Pour moi, cela aura été les sourires et les mains tendues des Brésiliens, un coucher de soleil sur le Golfe de Thaïlande, ou entendre une de mes chansons préférées le matin dans le métro. Et grâce à une poignée de personnes aveuglées par la misère (dans son terme le plus large, et pas seulement économique) et la haine, le spectacle s'évanouit comme un mirage et parfois, on à l'impression de voir un joli visage qui se dissous pour découvrir une espèce de squelette grimaçant.

Le doux

Et pourtant, pourtant...  2015 aura été une année bien remplie pour votre blogueuse. Elle commençait alors que j'avais avalé à peine un tiers de mon tour du monde. Je suis revenue il y 9 mois et j'ai l'impression que c'était dans une autre vie.Un doux souvenir que je ravive à coup d'Instagram, car comme tu as pu le constater si tu es un(e) fidèle, je n'ai pas fini de le raconter, loin de là... Alors, pour me rafraîchir la mémoire, pour me persuader que je n'ai pas rêvé ces quelques mois, je me repasse ces instantanés qui me font venir à chaque fois les larmes aux yeux...

L'Argentine, le Chili, l'Île de Pâques, la Polynésie, la Nouvelle-Zélande, Singapour, vivre une journée dans la peau d'une hôtesse de l'air, un retour express au Brésil, et un retour aux sources dans les Abruzzes, un 5ème rendez-vous inattendu en Thaïlande et la découverte de Riga, la belle.

Oui, 2015 m'a gâtée... et pas mal. Mais 2015 aura aussi été l'année de la France, ce pays dont viennent une partie de mes racines mais que je connais si mal! Jamais je ne serai si souvent allé en France de toute ma petite vie! La Champagne, Biarritz, Paris, Toulouse, la Côte d'opale et l'Auvergne m'auront accueillie,à chaque fois avec chaleur et passion... et donné envie de mieux connaître notre voisine.

Le blog

Du point de vue du blog, c'était une année un peu charnière. Mel Loves Travels fêtait ses 5 ans. Ce qui est plutôt vieux pour un blog voyage. Et il a continué à grandir, au rythme de la tortue. Pas assez vite à mon goût (comme tous ceux écrivent et qui y mettent du cœur, on a envie d'être lu) et j'ai connu des gros coups de mou et de nombreux questionnements. L'impression d'un peu tourner en rond, de me répéter quelques fois... C'est aussi après 5 ans que j'avais fermé mon premier blog pour transitionner vers celui-ci et je dois te dire que j'ai pensé plusieurs fois à arrêter, du moins après avoir fini de raconter mon tour du monde. Mais voilà, l'envie, est la perspective de vous raconter de nouvelles aventures, est toujours là, plus forte même encore! Et pour essayer de me donner un coup de fouet bénéfique, je songe à orienter le blog vers des destinations moins fréquentées, plus insolites...  Et j'ai déjà quelques projets pour l'année prochaine : un citytrip à Vilnius, la capitale lituanienne (et sans doûte la moins connue des 3 capitales baltes), le Svalbard au mois de mars, et enfin, j'espère, le Cap-Vert en novembre, en croisant les doigts pour que cette année, celà se fasse.

C'aura aussi été des mois de questionnement vis-à-vis de moi-même. Un long cheminement depuis mon retour au pays. Comme d'habitude, je fais tout très lentement, au rythme de la tortue. Sur mes envies, comment j'envisage mon futur, comment mes capacités et mes manquements pourraient façonner ce futur et des décisions seront à prendre dans le court à moyen terme.

 

2015 m'aura vue plus impliquée sur Instagram. Ou du moins j'ai essayé. Je t'avoue qu'il y a quelque chose de joussif à partager directement ce que je vois, là, maintenant. J'ai essayé de garder le côté spontané qu'Instagram a tendance à perdre depuis deux ans. Prendre des photos sur le vif, là, maintenant... comme mes yeux les voient... et réserver les "belles images" pour plus tard. Et le retour que j'en reçois, à chaque escapade, me donne envie de continuer à vous abreuver de ces moments de vie, même s'ils ne sont pas parfaitement cadrés ou un peu mal composés.

Enfin, Lectrice, Lecteur, comme à chaque nouvelle année, tu es la/le dernier/ère mais certainement pas la/le moindre. Merci à toi qui me suis depuis plus ou moins longtemps et qui me donne le courage de continuer.

Que ton année soit belle, et qu'elle sème des découvertes, des paysages et d'humains, tout le long du chemin.

A l'année prochaine!

En bonus : les 5 articles les plus lus de 2015 :

#MelDoestheWorld : Bilan d’un tour du monde en solo

L’Auvergne dans tous ses états : Crème comme Moulins-sur-Allier

#MelDoestheWorld : le jour où j’ai testé les services médicaux brésiliens

Les 5 questions qu’on pose à une femme qui voyage seule

Les vacances d’une blogueuse voyage





  1. Michelle
    le 14.12.2017

    Bonne année et longue vie à ton blog, que je lis toujours avec plaisir!

  2. Melissa
    le 14.12.2017

    Merci, Michelle! Ca me touche d’autant plus que tu me suis depuis le début! Plein de bisous et excellente année !

  3. Maïder
    le 14.12.2017

    Il est tout doux ton billet Mélissa et très sincère, cela fait du bien de lire ça 🙂
    2015 aura aussi été aigre-douce avec beaucoup (trop) de doutes alors je nous souhaite une année 2016 légère, plein de bienveillance et de beaux voyages 😉

  4. Melissa
    le 14.12.2017

    Merci, Maider… J’ai l’impression que nous ne sommes pas les seules dans le doute et les interrogations. Il devait y avoir quelque chose dans l’air de 2015. Allez, à nous et au nouvelles beautés du monde encore à découvrir!

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer