- , -

September 2011

Bore Da, Cymru! Une introduction au Pays de Galles

Cet article est le 8e de la série qui parait dans le cadre du Pari de Méli! 

Le ciel est bas de plafond sur Manchester et je ne me sens pas dépaysée par un sous ! Rob de VisitWales (les grands ordonnateurs de cette opération), qui est venu me chercher à l’aéroport avec Carlos et Serge, nous affirme que « Ici, c’est l’Angleterre, au Pays de Galles, il fera beau ! »

Le mini roadtrip commence… Nous sommes tous un peu fatigués et moi, je suis un peu anxieuse, comme d’habitude quand je rencontre des nouvelles têtes…. Une foule de question se bousculent en plus de l’excitation du voyage ! Comment cela va se passer ? Est-ce que le groupe sera sympa ? Vais-je m’auto-saboter ? En attendant, j’apprends mes premiers de gallois grâce à Rob mais il parait que nous serons bilingues à la fin de la semaine !

En effet, arrivés à Conwy, la première étape du périple, la pluie a cessé et on voit même un coin de ciel bleu ! Conwy est jolie petite ville médiévale qui se love dans une baie donnant sur la Mer d’Irlande.  Il en reste des fortifications, un château presqu’entier (classé au Patrimoine de l’Unesco) et un centre qui respire l’ère des chevaliers. Nous avons une heure pour explorer la ville à notre aise avant de se donner rendez-vous au Castle Hotel pour le lunch.

C’est dimanche et sur les quais, les promeneurs sont de sortie, qui avec ses enfants, qui avec son chien. Au bord de l’eau, des familles pêchent le crabe et un petit garçon crie, mais de surprises : un crustacé l’a pincé… heureusement, la plupart sont à peine plus grands que ma main !  Sur la terrasse du Liverpool Arms, les clients, emmitouflés dans leurs manteaux, dégustent des fish and chips dont l’odeur est portée jusqu’à moi par la brise marine.

Finalement, mon estomac sera plus que contenté au Castle Hotel ! Mon belly pork avec pomme caramélisées est un pur régal ! Dans la voiture en route pour Nant Gwrtheyrn, qui sera notre logement ce soir, je lutte contre le sommeil de la digestion.  Et en dix minutes, le ciel s’est complètement voilé… « Et alors ? Ce fameux micro-climat ? ». « C’est la faute aux Anglais ! » le répond Rob. « Ils nous suivent partout ! ».

Finalement, nous y voilà… Nant Gwrtheyrn, un endroit reculé sur la péninsule de Llyn, un coin sauvage battu par les vents, face à une Mer qui fait le gros dos… C’est ici que fut construit un village pour les travailleurs d’une mine de granit. L’exploitation de la mine abandonnée, c’est à présent un centre d’étude du gallois mais aussi de conférence ainsi qu’un bed and breakfast. Le temps de laisser tomber mes bagages dans un coin, de me faire une tasse de café soluble en vitesse avec la théière présente dans ma chambre et me voilà en route pour la plage !

Le vent souffle. Fort. Je passe à côté de moutons, qui ont droit de pasture partout au Pays de Galles et descend un chemin sinueux qui plonge vers la mer. A droite, une montagne mangée par l’ancienne carrière que fut Nant, de l’autre côté, la mer qui mugit… Quand j’arrive en bas, le vent souffle si fort que j’en ai presque mal aux oreilles mais en même temps, je me sens d’humeur à courir partout. Je suis parfaitement seule face aux éléments ! Un luxe ! Moi qui ne tenais presque pas debout en arrivant, me voilà en train de trotter sur les galets noirs et de rire comme une petite folle. Le temps de faire une petite vidéo et PAF… voilà la pluie. De fine, elle se transforme en douche. Je sens mes cheveux se plaquer sur mon visage… Je dois remonter au plus vite. Avant d’entamer la partie la plus difficile, je croise un Monsieur qui a l’air amusé de me trouver là… Je lui explique pourquoi je suis là… «Il rit et répond que je pourrais parler « Du gars du coin rencontré sur la plage, parti pêcher pour remonter sans rien ». Je n’ai pas le temps de sécher. A peine rentrée, me voilà contrainte de débarquer en plein dîner, moment où nous allons tous nous rencontrer, tel un caniche mouillé…

Mon groupe fera le circuit culture. Nos anges gardiens seront Ceri et Riahn et mes collègues blogueurs sont 100driiine et Monsieur commeuncamion.com, tous les deux français. Rachel, elle, nous vient des Etats-Unis.

Pour démarrer, nous sommes tout de suite jeté dans le bain : leçon de gallois (vous avez déjà prononcé Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch?), musique et danse folklorique auxquelles nous serons initiés. J’en profite également pour tester le whisky local… Assez doux… Ça ne sera pas de trop pour que je me retrouve sur la piste de danse en train de faire « la promenade » pour la première fois de ma vie…

Ça promet !

P.S.: Vous pouvez suivre nos aventures en suivant le hashtag #visitwales sur Twitter!





En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer