- Bruxelles , Belgique -

September 2014

1,2,3 Bruxelles ! Ou comment être un touriste dans sa ville (2) : Quartier du Châtelain

Changement de quartier, changement d’ambiance ! Nous voilà à deux pas de la Place Stéphanie pour rejoindre l’Ibis Style s Stéphanie qui sera notre « home away from home » pour la nuit. On aura le temps d’en reparler d’ici la fin de l’article.Nous prenons juste le temps de déposer deux-trois choses dans nos chambres avant de partir à l’assaut du Châtelain.

S’il y a un quartier « Bobo » à Bruxelles, c’est bien celui du Châtelain. Depuis 5 ans, cette extension d’Ixelles de l’autre côté de la prestigieuse Avenue Louise est le point de chute de nombreux expats, surtout Français, lui faisant gagner le surnom affectueux de « 21e arrondissement ». Peut-être est-ce le fait de son « isolation » mais le quartier a un côté village qui invite à la convivialité. Tous les mercredi, le Marché de la Place du Châtelain s’y tient jusqu’assez tard le soir (20 heures). On peut bien entendu y faire ses courses mais aussi y déguster plein de de bonnes choses aux différents stands gastro… et finir la soirée dans un des nombreux resto aux alentours mais en ce samedi après-midi, la place est calme, presque déserte…

Avec la place du Châtelain, l’axe principal, c’est la rue du Bailli, une longue rue traversée par la mythique ligne 81 du tram (qui garde encore en service les vieux trams de la ville). Une rue bordée de magasins et de restaurants tous plus alléchants les uns que les autres. Nous étions guidés dans notre promenade par Linda Van Waesberge, une personnal shopper bien connue qui a un magnifique carnet d’adresse… mais peut-être un peu éloigné de ton budget, Lectrice, Lecteur mais je vous livré également mes adresses préférées dans le quartier.

Miam-Miam

Irsi : Irsi st une des boutiques qui a réussi à perdurer dans le quartier. Irsi ne fait pas des chocolats, mais bien des pralines, à l’ancienne : bien grosses et bien fourrées. Ici, pas de décor lounge et minimaliste, mais des comptoir en bois et des bonbonnières remplies de douceurs (il font également des dragées). Et les prix sont très raisonnables. – Rue du Bailli 15

L’hirondelle d’Or : Dès que le soleil se montre, l’envie nous prend à mes collègues et moi de profiter du jardin de ce resto sino-viet-thaï. Il est bien caché derrière le comptoir et la salle mais aller déguster un bon petit curry ou un porc au caramel à l’ombre des vignes. Avec des lunch à 5 euros (pour le plat du jour) ou à 7 euros (2 services), cest l’endroit où aller pour quand on veut éviter les sandwiches, et qu’on est fauché. Et côté qualité, c’est correct. – 34 rue du Bailli

Le Framboisier doré : Combien de fois suis-je passé à côté de ce glacier. J’étais toujours en route pour un autre endroit sans avoir le temps de m’arrêter. Cette année, j’ai enfin pu les tester : Il y a au moins une vingtaine de parfums des plus classiques (chocolat, fraise…) au plus « belges » (speculoos, pâte à gaufre) au plus audacieux (lavande). Du très bon… et je suis difficile (j’habite à côté du meilleur glacier de Bruxelles).

La Quincaillerie : Notre petit groupe est allé mangé à la Quincaillerie, un restaurant qui a une certaine aura (il a ouvert avant que le Châtelain ne devienne à la mode). Quand il a ouvert, les « people » venait y dîner le weekend. Verdict ? Le lieu est très joli, avec ce mélange de look un peu industriel (c’était une vraie quincaillerie, on voit encore les étagères) mais en même temps avec un petit côté désuet. Pièce maitresse : la grand escalier et l’horloge qui trônent au milieu du restaurant. Au menu ? De la cuisine française « bistronomique ». Mais là, cata… Il aura fallu près d’une heure et demi pour que les entrées soient servies et quandles plats sont arrivées, c’était plutôt la déceptions dans les assiettes. Dommage !

Glouglou

Honneur au « carré magique » du carrefour de la rue du Bailli et de la rue Simonis : A ma gauche, Roxi, bar lounge aux couleurs vives. On y va pour ses cocktails et satisfaire des petites faims, de l’autre côté, c’est Le Troquet… qui porte bien son nom avec ses tables en bois et ses vieilles chaises. A ma droite, le Banco. Le plus design. Installé dans une ancienne banque, les toilettes sont dans la salle des coffres. Happy-hour et burger/nachos au menu ! Et enfin, mon chouchou, le Supra-Bailly. Il n’a l’air de rien et pourrait bien ressembler au troquet mais avec un supplément d’âme. Quelque chose d’indéfinissable qui fait qu’on y est bien, et qu’on ne veuille plus bouger.

Shopping

Avenue Louise :

  • Les Enfants d’Edouard : avant que le vintage ne devienne branché, les Enfants d’Edouard existait déjà. Ici, c’est le vintage de luxe ! Rien que des pièces de grands créateurs, et en parfait état. – avenue Louise 175

P1200043

  • Shapes : Nuveau venu dans le quartier, ce magasin de chaussures a des prix étonnement abordables pour sa situation (j’ai dû me frotter les yeux… des paires qui démarrent dans la 40aine d’Euros). Piège à filles assurés ! – avenue Louise 130

P1200060

Châtelain :

  • Lilu : Des sacs, des sacs, et rien que des sacs. Fruits de deux jeunes créatrices belges, les quelques modèles, tous en cuir, sont déclinés dans différentes couleurs et matières. Les prix reflètent le fait main.  – rue du Bailli 9

 

  • Edelweiss Cachemire : Pour moi, LA bonne adresse révèlée par Linda. Une boutique française de cachemire (venant de chèvres de Mongolie). Edelweiss n’a que quelques modèles (pulld,gilets, écharpes) mais proposés en de multiples couleurs et a des prix aussi doux que leurs cardigans (à partir de 69 Euros). Et comme il parait qu’une bonne garde-robe doit possèder au moins un vêtement en cachemire… – rue du Bailli 21

P1200049

  • Zao : Lectrice, lecteur, tu es en mal de cadeau pour ton homme, ta meilleure amie, ton salon ou ta filleule ? Un arrêt chez Zao semble nécessaire : objets de déco, vêtements pour enfants, papèterie, parfumerie (de l’Artisan Parfumeur, s’il te plaît) et autre chose aussi superflues que finalement indispensables, c’est là que tu les trouveras ! – rue du Bailli 96

P1200054

  • Dédée K : Je ne suis pas une femme à bijou, mais alors pas du tout ! En tout cas tout ce qui est bling-bling ! Au pierre précieuse et l’or, je préfère l’argent, l’ambre, l’émail, le bois ou la résine. Et encore, je peux compter les bijoux que je possède sur les doigts de mes deux mains. Dédée fait des bijoux « de fantaisie » et le bon plan, c’est que si tu ne trouves pas ton bonheur, il y a moyen d’en discuter pour que la créatice puisse le créer pour toi !
  • Retro Paradise : Tout le monde connait les « Petits Riens », l’association qui récolte des vêtements, objets, appareils électriques… de seconde main mais en bon état, qui les retape et les vendent à des prix défiant abordables à tous.Parmi les vêtements récoltés, certains ont un peuplus de valeur. Ils ne restent pas dans le grand magasin aux vêtements mais sont emportés quelques maisons plus bas au « Rétro Paradise », la boutique « de luxe » des Petits Riens. Entendons nous, les prix tournent entre 10-20 Euros et je ne suis jamais repartie de là sans avoir trouvé mon bonheur. – Rue Américaine 105

Et L’Ibis Style ?

L’Ibis Styles Brussels Stéphanie est situé entre la place Stéphanie et Ma Campagne (une situation parfaite pour le shopping-dinner du quartier, et la bohème du Parvis de Saint-Gilles, qui est à peine à 10 minutes de marche).

Ibis Style, c’est un peu l’enfant terrible de la chaîne. Vitaminé, fuité, il laisse la part belle aux jcréateurs et ils sont tous décorés de manière différentes. Ici, ce sont les couleurs belges qui dominent (le rouge, le jaune, et le noir (avec un peu de gris foncé). A l’intérieur des chambres, on trouve le fameux « SweetBed » (super lit de compèt’ pour un hôtel de cette catégorie) et l’aménagement est simple (et même un peu sommaire). Par contre, bon point pour le sèche-cheveux de la salle de bain, et le micro-onde dans la chambre mais avec le wi-fi et le petit-déjeuner compris (ainsi que boissons chaudes dans le lobby) sont comprises dans le prix de 79 Euros. Pas trop mal pour la situation !

Ouf ! Et maintenant, on se pose pour boire une bière ?





  1. Severine - Native du Monde
    le 18.12.2017

    Je me souviens être passée dans ce quartier, et pour la prochaine, fois, parce que je reviendra c’est certain, j’aurai des bonnes adresses! 🙂

  2. Melissa
    le 18.12.2017

    Et tu as des adresses à proposer? N’hésite pas à faire signe quand tu reviens, Séverine! J’adore jouer à la guide!

  3. Planete3w
    le 18.12.2017

    J’aime beaucoup le : “Attention chute de Jupiler”.. Merci pour ces adresses, surtout celles pour manger car ce n’est pas évident de trouver des bonnes adresses à Bruxelles.

  4. Melissa
    le 18.12.2017

    Ah là, je m’insurge! ;D Bruxelles est une destination gastro, le plus dur, c’est de choisir. 😉 Qu’est-ce qui t’as paru difficile quand tu y étais ?

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer