- , -

November 2012

E comme… El Paso

The skyline in El Paso (Texas, USA) viewed from the north.- LC Rogers – Wikiêdia

Ça fait deux jours que nous roulons à travers le Texas. Une fois passées les villes jumelles de Dallas et Fort Worth, le paysage change de manière dramatique et devient décor de western! L’herbe disparaît, la terre se fait caillou, des drôles de collines à sommet plats, les mesas, dominent un ciel implacablement bleu. Plus d’arbres, mais bien des yuccas, des petits arbustes rabougris et de temps en temps, des puits de pétrole. De vrais champs de pompes à or noir! J’ai le générique de Dallas qui tourne en boucle dans ma tête! Après deux jours dans ce paysages de grandiose désolation, je me rends compte que le vert me manque! Enfin, à la fin de deuxième journée, nous arrivons à El Paso “Le passage”. C’est ici que nous passerons la soirée.

El Paso, cité frontière, à un jet de pierre de par dessus le Rio Grande, ce fleuve mythique qui marque la frontière entre les USA et le Mexique. Le franchir signifie la victoire pour des milliers d’immigrants! Nous sommes sur une petite route déserte, un virevoltant traverse la route, poussé par le vent et tout à coup une espèce de gros coucou sur pattes passe devant le véhicule à toute vitesse. Mon compagnon de voyage arrête net la voiture: “Tu as vu çà? C’est un roadrunner!”  Le bip-bip de Coyote!  Je me mets à rire et inspecte les alentours pour voir si un certain “carnivorous vulgaris” ne serait pas monté sur patins armés de roquette de chez Acme, à la poursuite de cet insaisissable oiseau. Mais non, pas la moindre oreille pointue à l’horizon, par contre, une pancarte indique que la rivière à notre gauche est le Rio Grande.

Je m’imaginais un immense fleuve, comparable à la puissance de son mythe. Et bien non! C’est juste une bête large rivière… La déception! Par contre; nous avons l’intention de la traverser! Et voilà El Paso… adossée puis presque coupée en deux par les Franklin Moutains. Partagée entre gratte-ciels et bâtiments historiques du XIXeme siècle, il y a un étrange vibration… celle du mouvement, celle d’une ville de frontière. Nous sommes aux États-Unis mais la plupart des visages croisés dans la rue me disent que nous sommes au Mexique! Je découvre pour la première fois une nouvelle culture américaine, celle du sud-ouest, culture née des confrontations entre anglos, hispaniques et amérindiens. Je dis confrontation car presque tous campent dans leurs camps respectifs.

El Paso, ville-frontière qui fait face à son double. De l’autre côté du pont, noyée dans un nuage de pollution, il y a Ciudad Juárez, la plus “dangereuse” des villes du Mexique. A l’époque, elle était plus connue pour ses enlèvements de femmes mais les guerres entre cartels de drogue ont fait exploser la violence (les choses semblent s’améliorer).

Mais nous allons traverser le pont, à pied. Nous laissons la voiture dans un parking et empruntons le côté piéton du pont. On se prend une espèce de grosse claque. Dans la douceur du soir, malgré un automne avancé, les décibels hurlent de la musique en espagnol. Un flot ininterrompu de voitures qui roulent au ralenti se déverse des deux côtés et entre elles, une nuée de gamins et de vendeurs de rues. Tacos? Boisson? Journal? Nettoyage de pare-brise? Tout est bon! C’est comme une grosse explosion de vie. Les États-Unis nous ont laissé quitté le territoire  sans vraiment de formalités, le Mexique nous accueille de même. Je suis certaine que l’inverse n’est pas vrai. Je vois déjà les premières pharmacies qui accueillent les tonnes d’Américains qui paient trop cher leurs médicaments (et si vous n’avez pas d’ordonnance, pas de problème, un toubib est souvent présent à l’étage) et les bars où la bière est moitié moins chère et où les jeunes de l’autre côté venaient s’encanailler.Mais celà, c’est une autre histoire.

El Paso, le passage. Cette ville n’a pas volé son surnom!

P.S.: Malheureusement, pas de photo originale pour illustrer ce “E”, elles se sont perdues dans les déménagements.

3 raisons d'aimer Tbilissi
Au fil de la Thaïlande: A l'eau, à Koh Tao