- , -

July 2015

Ma musique du départ #31 : Awash

On fait un grand saut sur le globe et dans le temps… 1973, année de naissance de votre blogueuse. Venu de l’est de l’Ethiopie, un jeune musicien oromo, Ali Mohamed Birra, chante. Et il chante dans une langue qu’on regarde de travers : la sienne.   Pour faire court, bien que les Oromos soient le groupe ethno-culturel le plus important d’Ethiopie, ce sont les Amharas qui avaient la proéminence politique et jusqu’à récemment, la culture et la langue oromo étaient réprimées.

Porte parole de son peuple, mais ouvert sur ses concitoyens et sur le monde, Ali livre ce morceau… un peu jazz, un peu psyché, entêtant… Un an plus tard après cette version de ‘Awash”, Haile Selassie, empereur d’Ethiopie, sera déposé par un coup d’Etat mais Ali, sur les conseils de son père, aura déjà quitté le pays. Suède, Arabie saoudite, États-Unis, Canada… Il passera pas mal de temps à l’étranger mais pour les Éthiopiens, et les Oromos en particuliers, il reste un poète, un champion  de la cause et une icône. A déguster comme un bon café des hauts-plateaux!

 

Lien vers la playlist Spotify





En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer