- , -

February 2012

Press Pause : Un portrait chinois

Aaaaaaaaaaaaah… les bonnes vieilles chaînes bloguiennes! Ca faisait longtemps que je n’en avait plus vu une! Ces comètes du web apparaissent de manière régulière et cette fois, c’est Lucie “MyTourDuGlobe” qui m’a taguée! Je m’exécute donc! ;D

Si j’étais un objet technologique ?

Ce serait sans plus réfléchir mon smartphone, objet sans lequel j’erre comme une âme en peine si j’en viens à en être privée. Twitter, me diriger, photographer à l’arrachée (et même suppléer à mon appareil-photo quand je l’oublie), télécharger mes guides, gèrer mes réservations, faire mes réservations… Une extension de ma main droite quoi! Eh oui, on est pas loin de la cybernétique.

Si j’étais une planète ?

J’hésite… j’ai toujurs eu un faible pour Neptune et sa jolie couleur bleue… mais Mars… Mars la mythique, Mars qui a inspiré bien des auteurs (parmi la pléthore de bouquins, on vous recommande chaudement la Triologie de Mars de Kim Stanley Robinson, chef d’oeuvre d’anticipation). Je suis née trop tôt pour l’ultime frontière: l’espace!!!

Si j’étais une friandise ?

Je serai un macaron: Croustillant à l’extérieur, fondant à l’intérieur et toujours coloré ! Avec une préférence pour celui à la violette: doux, un peu précieux mais souvent réhaussé du fruité du cassis (un brin acide), de la mûre (plus gourmande) ou de la myrtille (plus fraîche).

Si j’étais un opéra ?

Aïda de Verdi.Cet opéra commandé pour l’ouverture du Canal de Suez est une invitation musicale à l’exotisme! L’Egypte, la guerre, les Dieux, des airs parmi les plus connus au monde et qui en font un des plus accessible pour une néophyte comme moi, cette épopée lyrique  transporte cette voyageuse!

Si j’étais un moyen de transport ?

J’hésite encore… Grandement. Rien ne me met plus en joie que d’aller à l’aéroport et de me trouver dans un avion, en plein jour! Pour moi, l’avion, c’est le symbole du départ pour de nouvelles aventures. J’aime tout, même la nourriture infecte.  A chaque fois, ce petit miracle (on est dans les airs dans une boite de métal quand même) ne cesse de m’épater mais la sérénité du voyage en bateau, les capacités hypnotiques et lénifiantes qu’a la mer sur moi est un sérieux concurrent! Et puis, avec un horizon partout pareil, il y a une sensation d’être partout, nulle part et hors du temps.

Si j’étais un péché capital ?

La paresse… toujours remettre à demain ce qu peut-être fait aujourd’hui!

Si j’étais une attraction foraine ?

Les montagnes russes mais de celles qui font des loopings et vous mettent la tête en bas !

Si j’étais une matière à l’école ?

La géographie bien sûr! Je ne compte plus les heures passées enfant, enchée sur l’atlas de me mère, avec mon globe terrestre devant moi, à essayer de replacer pays et capitales…

Si j’étais un personnage de dessin animé ?

Candy Neige André évidemment! Un caractère bien trempé, un esprit ouvert et curieux, une barroudeuse également (rappelons nous son épopée au Mexique et son éducation en Angleterre et en Ecosse) et sa vocation d’infirmière en temps de guerre.

Comment ça, j’aime le romanesque?

Et puisqu’il s’agit de trouver une nouvelle victime, je choisis… Madame-Oreille! Ne me me remercie pas, c’est tout naturel!

Et sinon, lectrice, lecteur, je te raconte Stockholm au prochain épisode!

 





  1. Myriam
    le 13.12.2017

    Merci pour ce portrait! Je découvre ton site grâce à Lucie et il est vraiment chouette. Je vais aller faire un tour du côté de tes articles sur Rio …

  2. Melissa
    le 13.12.2017

    Bienvenue, Myriam!
    Et moi, de te lire dès demain pour partir à Santiago!

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer