- Bruxelles , Belgique -

May 2011

Solar Impulse – Le petit-déj’ des rêveurs

Samedi matin, il est 7h50 et le réveil sonne… Je grogne un peu et me traîne jusqu’à la salle de bain. Je me jette un giclée d’eau froide au visage pour me donner un coup de fouet: “Look alive, Mel!”. Aujourd’hui, je rejoins le bâtiment 117 avec d’autres blogueurs pour un évènement pas comme les autres: nous allons petit-déjeuner avec l’équipe de Solar Impulse! La tête encore brumeuse, je rejoins @mgillet qui attend à deux pas de chez moi… Je le trouve en train de finaliser une étrange tractation: un petit cadeau à destination de Bertrand Piccard… C’est toujours un moment comique de rencontrer un autre twitto que l’on suit depuis un moment. On connait les mots derrière l’avatar, quelque fois un peu de la vie… De Martin, je connais son métier, sa passion pour les avions, ses allers-retours vers Genève et son sens du détail. Pendant le trajet vers l’aéroport, je rêve d’une tasse de café! C’est samedi matin et la route est dégagée vers l’aéroport. En, 20 minutes, nous sommes arrivés, bientôt rejoints par  @Bunker, @saravdv et @solarteam_be. Stephanie et Elâ, qui s’occupent de l’aspect “réseaux sociaux” de Solar Impulse, nous font pénétrer dans le hangar… A l’intérieur, tout un petit monde s’active déjà. C’est que la journée va être chargée avec une ouverture au public où 6000 personnes sont attendues. Dès que j’entends que le café est prêt, je me précipite littéralement vers la table pour ma dose de drogue caféinée. J’ai enfin l’esprit clair pour poser les questions reçues de mes lecteurs. Le temps de prendre quelques photos de l’engin et bientôt voilà @LucyGilliam qui arrive. Nous sommes donc, croissants en main, avec Bertrand Piccard et André Borschberg à notre merci! J’ai une viennoiserie dans la main gauche, un café à proximité, en ma main droite jongle entre mon stylo, mon iPhone pour tweeter et le déclencheur de mon appareil photo… Tout en en écoutant ce qui se disait. Si ce n’est pas du multi-tâche!

Impossible de tout résumer d’une conversation qui a couvert des points techniques, l’action politique (avec le député européen écologiste Philippe Lamberts en guest star),  les perspectives pour le futur… et même les réseaux sociaux. Mais j’ai pu poser les questions que vous m’avez envoyé et voilà…

Solar Impulse Bloggers Breakfast

J’ai entamé les débats avec cette question brise-glace de Mala Fides : “J’ai aussi cette question qui me hante depuis que j’ai vu la vidéo d’atterrissage de Solar Impulse : les (deux) valeureux cyclistes qui accompagnaient l’arrivée de l’avion sur la piste étaient-ils prévus dans la procédure d’atterrissage ? Si oui, quel était leur rôle ?”

Cher lecteur, sache que ta question était loin d’être idiote. Les cyclistes ont tellement interpellés ceux qui ont vu l’atterrissage que leur présence est à présent expliquée sur le blog de Solar Impulse!!! La réponse en vidéo est ici:

– Le projet Solar Impulse m’inspire principalement les questions suivantes : quelles sont les perspectives d’avenir de l’aviation solaire ? Peut-on envisager à l’avenir de voir l’aviation civile se doter d’avions solaires voire hybrides ?

Le Solar Impulse HS-SIA est un prototype. Il a été conçu pour montrer que oui, voler avec l’énergie solaire est possible. Maintenant, il y a énormément de limitations qui font que transporter des passagers uniquement à l’énergie solaire n’est pas pas possible, du moins à court et moyen terme. Par contre, il s’agit de montrer que si l’on peut faire voler un avion de cette façon, d’autres alternatives en énergies renouvelables et/ou carburants propres valent la peine d’être recherchées.

– Noa, via sa maman, avait lui demandé : Comment l’énergie solaire est-elle emmagasinée? Voici la réponse d’André et Bertrand…

Je traduis en résumé: L’énergie est captée puis emmagasiné dans des batteries (comme pour une voiture en somme). Le jour, l’avion vole à une altitude de 9000 et l’énergie solaire est captée et stockée dans la batterie. Au coucher du soleil, l’avion descend tout doucement, en 3-4 heures, à 3000 mètres, sans utiliser la batterie et tourne sur l’énergie produite par la batterie pendant le reste de la nuit avant de reprendre de l’altitude le matin. Cela fonctionne un peu comme une voiture hybride qui change d”énergie selon les besoins. Le jour, ce sont les cellules photovoltaïques qui alimentent le moteur, la nuit, c’est l’énergie produite par la réaction chimique à l’intérieur de la batterie qui propulse l’avion.

– Yves de Destination-Terre se posait également des question sur le stockage de l’énergie et sur le moteur utilisé. Malheureusement, cette question est arrivée trop tard mais cher Yves, je peux te rediriger vers la page des spécificités technique de l’appareil! Tout y est expliqué très simplement.

Solar Impulse Bloggers Breakfast

L’agenda du jour étant particulièrement chargé, nos deux hôtes doivent nous quitter, non sans un échange de cadeaux et un scoop de la part d’André: il connait la maison du Professeur Topolino de “L’Affaire Tournesol”! Je pense que Bertrand va être obligé de lui prêter cet album en échange de son “Objectif Lune”!

Mais quid de la mystérieuse tractation matinale de Martin? Il s’agissait d’une pièce de monnaie à l’effigie d’Auguste Piccard, grand-père de Bertrand et inventeur du bathyscaphe (mais aussi surtout “modèle”… du Professeur Tournesol, justement). Un très chouette geste pour Bertrand qui semblait très ému!

Et c’est en voyant passer une tête couronnée (deuxième scoop) que je jetais un dernier regard sur le produit de 8 ans de travail et d’audace… Un grand merci au Bloggers Programme de Solar Impulse et à toute l’équipe de nous avoir donné la chance de témoigner qu’un autre futur est possible! Et si vous êtes en France, Solar Impulse devrait, suivant la météo, être au fameux Salon du Bourget. Si vous êtes blogueurs et intéressés, Steph et Elâ vous préparent quelques surprises! N’hésitez pas à vous inscrire.

With this kind of project, you can only attract people who love the impossible
Bertrand Piccard





  1. Pascale
    le 14.12.2017

    Bonjour Mélissa,
    Oh formidable:-), un énorme merci à toi d’avoir si gentiment relayé la question. Je montre la vidéo ce soir à Noa. Il sera, j’en susi certaine absolument ravi.
    A bientôt.
    PAscale

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer