Paris, Paris… On sait à quel point cette ville fait fantasmer. Depuis le p’tit gars de province au Belge qui rêve d’y « monter » (vous remarquerez qu’on dit « monter », alors que techniquement, on descend) jusqu’à la New-yorkaise qui crève d’y faire les boutiques  et de se dégoter un French boyfriend ou de l’immigré qui rêve d’y construire une vie meilleure.

Et Paris suscite encore plus les fantasmes la nuit… aussi, pour ce morceau, j’ai choisi « Paris », chanson du désir, mais surtout de l’espoir, du but à atteindre, même si il est fou, et de la parole donnée. Non pas la version originale, mais la remixée, clubbesque à souhait, qu’on se mettrait dans les oreilles pour faire claquer ses chaussures sur les pavés de Paname.

Une chanson originale qui est l’oeuvre des Anglais de Friendly Fires, puis remixée par des Belges, avec les voix des Américaines d’Au Revoir Simone. Quand je vous disais que çà faisait rêver le monde (même si je t’avoue, Lectrice, Lecteur, je ne suis pas encore tout à fait convaincue).

A vous de choisir votre version préférée!

Lien vers la playlist Spotify