- , -

April 2014

Ma musique du départ #8 : The Boys

theboys

Partons pour la Corée, pays de la haute technologie de masse où on manufacture des girls et boys bands comme on produit des smartphones ou des voitures.

La K-pop est une vraie industrie, et un séroeux produit d’exportation partout en Asie (et même un peu plus loin). Sélection drastique des membres du futur groupe, entraînement qui peuvent durer des années, grosse machine de production derrière (avec appel à des “mercenaires” de la musique, des faiseurs de tubes venus de l’étranger), construction d’une fan base et lancement étudié sur le web, vidéo léchée, enregistrement de la chanson en japonais, chinois et en anglais, tournée dans la foulée, succès, éventuellement, puis come-back. Une recette répliquée à l’infini pour une vraie usine à chanson où tout le monde est jeune, beau, sexy juste ce qu’il faut, mais en même temps chaste… et dans un monde pareil, même quand la chanson est triste: alors on danse!

Et c’est ce que font l’un des plus grand groupe féminin de Kpop, Girls’ Generation. C’eut pu être du Rihanna. C’eut pu être du Jennifer Lopez. Mais non! Et il parait qu’elles rameutent les garçons.

Lien vers la playlist Spotify





  1. argone
    le 14.12.2017

    Ils en parlaient à la télé hier soir ! moi j’aime bien G-Dragon, il est mignon ! bizzz

  2. Melissa
    le 14.12.2017

    Eh eh… J’ai failli choisir le morceau de G-Dragon avec Missy Elliot mais celui-ci est plus représentatif. Et pêchu. 😉

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer