- , -

June 2011

Photo de la semaine 12 : En quittant Sainte-LuciePicture of the week 12: Leaving St-Lucia

St-Lucia

C’est l’heure de la journée entre chien et loup (de mer). Le soleil vient de disparaître derrière l’horizon, les lumières des villes, des routes et des villages s’allument unes à unes… Les montagnes vertes de Sainte-Lucie deviennent noires et commencent à se fondre dans un arrière fond de plus en plus sombre. Les eaux calmes du port de Castries miroitent doucement les quais et le grand paquebot qui y est encore amarré. Je repense à la journée que je viens de passer… Sainte-Lucie, une des petites Antilles qui a su garder un caractère authentique… En marchant dans les rues un peu défoncées de Castries, entre les étals de fruits et de légumes du marché surveillés par des femmes aux regards souriants et fiers, on ne serait pas étonné d’y voir une caboche de boucanier surgir d’une de ses petites maisons créoles! Ce tempérament un peu brut de décoffrage sied très bien à un paysage fait de collines abruptes, sauvages et couvertes de fougères arborescentes lui donne un air de début du monde. J’ai comme un goût de trop peu dans la bouche mais je sais déjà que je reviendrai. Il y a des certitudes dans la vie.

Depuis le pont, je stabilise l’appareil-photo et immortalise mon au revoir tandis que le bateau glisse sur un océan devenu noir d’encre.

St-Lucia

Dusk, the time of day where pirates come out. The sun has just disappeared behind the horizon, the lights of cities, roads and villages light up one by one … The green mountains of St. Lucia turn to black and begin to blend into a darker and darker background. The calm waters of the port of Castries shimmer gently and reflect the docks and the great cruiseship which is still moored. I think back of the day that I just spent … St. Lucia, one of the Lesser Antilles, which has maintained an authentic character … Walking through the slightly bumpy streets of Castries, between the stalls of fruit and vegetables of the market, monitored by the smiling and proud eyes of women, one would not be surprised to see a the face of a buccaneer pop out from one of those small Creole houses!

This rough-around-the-edge temper suits very well to a landscape of steep and wild hills, and covered with tree ferns gives the island an air of beginning of the world. I have i my mind like a little taste of wanting more  but I already know that I will be back. There are certainties in life.

From the deck, I stabilize the camera and immortalise my goodbye as the ships sails on an ocean as black as ink.





  1. Christelle
    le 14.12.2017

    Cette photo est très belle ! Et ton texte également. Bravo 🙂

  2. Melissa
    le 14.12.2017

    Merci Christelle!
    C’est facile d’en bien parler quand on est tombée sous le charme… 😉
    Es-tu déjà allée dans les Antilles?

  3. Christelle
    le 14.12.2017

    Quand j’étais petite, je suis allée en Guadeloupe et Martinique. J’ai de très bons souvenirs mais un peu flous… Par contre j’ai à peu près le même souvenir en ce qui concerne les marchés si colorés et épicés. Ca donne envie d’y revenir !

  4. La Dinette des Grandes
    le 14.12.2017

    Quelle photo magnifique! Profite bien ! 🙂

  5. Melissa
    le 14.12.2017

    Hi hi! Je ne suis malheureusement pas là-bas… Les “Photos de la semaine” sont une spèce de regard en arrière sur mes destinations passées.

  6. La Dinette des Grandes
    le 14.12.2017

    OOhh, je me suis faite avoir par la carte en dessous, je pensai que c’était ta géolocalisation à cet instant précis 🙂 Oups… Bon alors, je vais aller rêver sur d’autres photos de la semaine 🙂

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer