- , -

March 2011

Photo de la semaine – 9 : Rocking the Boat!Picture of the Week – 9: Rocking the Boat!

Day 8: Aruba

Lorsque je parle voyage avec des baroudeurs, des vrais, il n’est pas rare que je me fasse charrier pour une de mes marottes particulière: les croisières. « Comment, s’offusquent-ils, tu vas dans ce grands machins où les riches retraités s’entassent et font de l’escale de masse? Et tu t’appelles une voyageuse? ». Ils ne savent pas que mettre un doigt dans cet engrenage sur mer, c’est en général être bel et bien coincé.

Je m’explique.

J’avoue, depuis mon plus jeune âge, et bien entendu les multiples épisodes de la « Croisière s’amuse », le luxe, le calme et la volupté des paquebots m’ont toujours fait rêver. Contempler le reflet d’une pleine lune sur un océan noir d’encre me semblait le summum du romantisme… C’était toujours resté comme une espèce de fantasme inavouable et inatteignable et puis un jour où mon compagnon de voyage et moi étions à Fort Lauderdale, en Floride, le réceptionniste de l’hôtel nous invitât à aller voir le départ du Grand Princess, un des plus grands paquebots qui existait alors. Oui, oui… Princess comme la compagnie de la « Croisière s’amuse »!

Curieux, nous décidons donc de nous rendre au port. Je sors de la voiture et découvre une espèce de mastodonte blanc et bleu, sagement allongé contre son quai. Sur son flanc, des tas de petits balcons où les passagers ont déjà pris leurs aises.

Je restais bouche-bée pendant de longues minutes. Je savais à présent que je n’aurais de repos tant que je n’aurais pas mis le pied sur ce vaisseau! Comme tous les coups-de-foudre, il n’y avait rien à expliquer. Lorsque la sirène du bateau signalât le départ, et que je vis ce géant délicatement se détacher du quai, faire demi-tour et pointer son nez vers la mer baigné par le soleil couchant, j’ai cru en pleurer. La nuit même, je rêvais que c’était moi qui faisais signe aux pauvres hères restés à terre.

Six mois plus tard, c’était fait.

Mais j’aurais l’occasion d’y revenir!

 Day 8: Aruba

When I talk about travelling with bona-fide adventurers, it is not uncommon that they pick on me for one of my favourite way to see the world: cruises. “How dare you, they say, you’re in this big machine with piled-up wealthy retirees and stop at mass pot-of-calls? And you call yourself a traveler ? They do not know that putting a finger in that gear means generally be stuck and well.

Let me explain.

I”ll admit it, since childhood, and of course many episodes of “The Love Boat”, the luxury, calmness and voluptuousness of cruise-ships always made me dream. Contemplating the reflection of a full moon on a ocean as dark as ink seemed to me the epitome of romanticism … This remained as a kind of fantasy, un-disclosable and unreachable and then one day my travel companion and I were in Fort Lauderdale, Florida. The hotel receptionist invited us to go see the Grand Princess sail away, one of the largest cruise-ship at the time. Yes! Princess, the cruise-line of  “The Love Boat”!

We were curious and decided therefore to get to the port. I leave the car and discover a white and blue behemoth , lying gently against the docks .. On her side, lots of small balconies where passengers had already taken their ease.

I remained speechless for several minutes. I now knew that I would rest until I had set foot on this ship! Like any love at first sight, there was nothing to explain. When the ship’s horn blew to signal it was time to leave, and when I saw this giant gently come off the docks, turn around and point her nose toward the sea  bathed in the sunset light, I thought I was going to cry. The same night, I dreamed it was me who was waving at the poor souls left ashore.

Six months later, it was done.

But I’ll have the opportunity to tell you more…





  1. fabrice
    le 14.12.2017

    Cela ne m'a jamais vraiment attiré mais c'est claire que cela est impressionnant à voir!

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer