- Hogwarts , Royaume-Uni -

April 2014

#LoveGREATBritain : la magie du Harry Potter Studio Tour

Les visages de Daniel Radcliffe, Rupert Grind et Emma Watson s’effacent de l’écran. Le jeune homme qui nous a accueilli s’avance devant une énorme porte en bois qui était cachée juste derrière. “Welcome to Hogwarts” nous dit-il en poussant la porte. Quelques pas à franchir, et nous sommes dans le Grand Hall de la fameuse école des sorciers!

Dans le Grand Hall de Hogwarts

Non, ce n’est pas un rêve. Si me voilà en train de photographier “Hedwig” (la chouette d’Harry), “Crookshanks” (le chat d’Hermione) et “Fang” (le chien d’Hagrid, ou plutôt l’un de leurs nombreux doubles), c’est parce que j’ai eu la chance d’être invitée par VisitBritain, l’office du tourisme de Grande-Bretagne, à participer à un circuit “Cinéma et littérature”. Pendant une petite semaine, mon petit groupe et moi allons sillonner Londres et ses environs, sur les traces des lieux de tournage de films, de séries et de grands auteurs. Mais en attendant, je suis avec une trentaine de personnes, en train de déguster du mousseux face au pupitre de Dumbledore. Et ça fait bizarre!

Tous les petits secrets vous seront révélés

Non, non, nous n’avons pas été transportés comme par magie jusqu’à Hogwarts, nous sommes dans les Studios de la Warner Bros, à parcourir ce qui est devenu une des attractions les plus visitée du pays : le “Making of Harry Potter Tour”. Un immense complexe  de plateaux de tournage à la sortie de Londres dont toute une partie a été préservée pour les fans du jeune sorcier. Et comme de jeunes élèves de première année, nous débarquons dans le Grand Hall. Pas de cérémonie du chapeau, ni de plafond magique, mais on reste émerveillés. Je crois que la présence des animaux-acteurs y est pour beaucoup. Mais je t’avertis, Lectrice, Lecteur: malgré mon entrée toute récente dans ma quatrième décennie, je suis une grande enfant et même si je ne suis pas une fan inconditionnelle de Harry Potter (je n’ai lu que le tout premier livre), j’ai vu tous les films, certains même plusieurs fois. Je suis donc ce qu’on peut appeler un “bon public”. Après avoir dégusté des mini-portions de fish’n chips et sticky toffee pudding, la visite commence. Dans une salle immense, la plupart des endroits connus de Hogwarts et d’ailleurs y sont présentés: les décors du Bal de Noël de la “Coupe de feu”, la salle commune de Gryffindor, le dortoir des garçons, le bureau de Dolores Umbridge et ses tenues de plus en plus roses, la hutte de Hagrid, la cuisine des Weasley… Chaque fois avec des anecdotes et explications sur le processus de tournage et les petits secrets de fabrication. N’hésitez pas à vous adresser au personnel, ils pourront vous livrer des petites infos en plus et encore plus d’anecdotes (demandez leurs comment les cheveux de Tom Felton, l’acteur qui interprète Draco Malfoy, sont devenus verts).  Mention spéciale pour le très gothique bureau de Dumbledore (je peux avoir le même?) et pour la salle de classe des potions, le lieu préféré de Severus Snape où les instruments qui servent à préparer les potions fonctionnent tous seuls!

Apprendre à jouer au quidditch

De là, on passe à l’espace “green scren”, où l’on apprend comment la magie du cinéma fait voler une voiture et des enfants sur des balais, grâce au “green screen”. Vous aussi, vous pourrez faire une course folle au dessus d’Howarts dans la vieille bagnole des Weasley ou vous mettre en selle sur votre tout dernier Nimbus 2000! (photo facultative). C’est assez plutôt amusant. Et petite anecdote: juste après avoir posté une photo sur les réseaux sociaux, certains d’entre vous qui sont parents m’ont demandé si ça ne risquait pas de briser la magie du film (surtout le premier) pour leurs loulous. Je ne pense pas. A partir du moment où les enfants pourront eux même voler sur leur propre balai (et se regardez en train de voler), je pense que ça devrait effacer toute déception éventuelle.

Number four, Privet Drive

De là, nous passons à l’extérieur qui ressemble à une espèce de parking. C’est ici que l’on installé, entre autre, le fameux bus magique et le pont du “Prisonnier d’Azkaban” mais aussi, “Privet Drive”, la rue des Dudley, l’insupportable famille de Harry. Dans le tout premier film, les scènes ont été tournées dans une vraie rue mais très vites, les producteurs se sont rendus compte qu’il serait plus économique de reconstituer un morceau de rue dans le studio… et c’est assez saisissant!

 

 

Un assortiment de créatures

On retourne à nouveau à l’intérieur pour se retrouver dans le “CreaturesShop”, l’atelier des créatures où les plus fantaisistes des êtres de l’univers de J.K. Rowlings prennent vie: les Gobelins de la banque de Grindgott, Doby l’elfe, Buckbeak l’hippogriffe, Aragorg (arachnophobe s’abstenir) où un Voldemort ressemblant à un nouveau né rabougri qui s’anime au toucher d’un bouton. Je ne te cache pas, Lectrice, Lecteur, qe çà m’a flanqué un peu de frissons. On se croirait dans l’antre du Dr Frankenstein et on imagine que ceux qui y travaillaient ont bien dû s’amuser à insuffler un peu de vie à tout celà!  En laissant derrière soi l’atelier des créatures, on entre dans ce qui reste ma partie préférée de la visite : DiagonAlley.

Le clou du Making of Harry Potter

Devant nos yeux,, se déploie cette petite rue aux merveilles, cachée du commun des muggles par le pub du “Leaky Cauldron”. Tout y est: le magasin de baguette magique d’Ollivander, le magasin de chouettes et hiboux, le magasin d’uniformes pour les élèves… et le magasin de farce et attrapes des jumeaux Fred et George Weasley. Et là, j’avoue, j’y ai retrouvé mon âme d’enfant, senti mes yeux s’écarquiller sous la surprise et l’émerveillement. Il ne manquait plus que la possibilité d’entrer dans chaque boutique! Mais l’enchantement s’arrête là. Non, non, nous n’irons pas choisir une baguette (ou plutôt laisser une baguette nous choisir).

Le clou de la visite, du départment artistique, et la cerise sur un gâteau déjà fameux, restera la maquette de Hogwarts, une véritable merveille qui servit non seulement de référence pour le département artistique mais aussi pour les effets spéciaux: ce modèle au 1/24e a été utilisé pour simuler des survols de l’école. N’hésitez pas à passer du temps à vous renseigner sur la maquette, l’attention aux détails, tous les petits trucs auxquels ceux qui l’ont construits ont eu recours, et la manière dont elle fut utilisée est vraiment passionnant!

 

 

En conclusion

Une fois ressortie, je repense encore à la “salle aux baguettes” où chaque personne ayant travaillé sur tous les films à sa propre baguette, stockées dans un grand hall (je ne vous raconte pas la procession devant celle de J.K. Rowlings. On imagine mal le nombre de personnes et de corps de métier impliqués dans un film, mais celà en donne une petite idée… des dessinateurs aux maquilleurs, de la sécurité aux acteurs, du producteur à ceux qui font la plonge, des cameramen aux sculpteurs, en passant par les réalisateurs et les ingénieurs ou les architectes… A la sortie, nous recevons un sac et à l’intérieur: une baguette magique. Maiiiiis…. Uh oh… ;D

Warner Bros Studio Tour: The Making of Harry Potter Tour

Warner Bros. Studios Leavesden,

Aerodrome Way,

Leavesden, Hertfordshire, WD25 7LS. UK

http://www.wbstudiotour.co.uk/fr/

Réservations obligatoires





  1. Christophe@LesVadrouilleurs
    le 15.12.2017

    Je suis un grand fan de la série Harry Potter malgréà quarantaine bien avancée, comme quoi …

    J’ai lu tous les livres (j’ai accroché de suite) et vu tous les films (plusieurs fois aussi).

    Cette visite me plairait donc beaucoup 🙂

    En tout cas ton article m’a fait révasser quelques instants 🙂

  2. EnvieVoyages
    le 15.12.2017

    Je me suis promis d’y aller lors de ma prochaine visite de Londres ou lors d’un prochain voyage en Grande Bretagne.
    Mais combien de temps à l’avance devons-nous réserver?

  3. Melissa
    le 15.12.2017

    Alors, Valérie, aucune idée! Par contre, je recommande de réserver le 1er tour de la journée. C’est le moment où il y a le moins de gens!

  4. #loveGREATBritain : Oxford Magic! - Mel Loves TravelsMel Loves Travels
    le 15.12.2017

    […] “Dinning Hall”, j’ai comme un sentiment de déjà-vu… la ressemblance avec le set visité quelques jours plus au Studio Warner Bros est frappante: on dirait Hogwart! C’est à peine si on ose regarder les peintures de peur […]

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer