- , -

April 2014

#loveGREATbritain: Bond et théâtre, à Londres

P1120451Nous sommes dimanche matin… et même Londres, qui ne dort jamais, semble vivre au ralenti. Pourtant, nous sommes dans le quartier de Covent Garden… Il faudra donc profiter de ce calme relatif. Avant toute chose, nous allons prendre notre petit déjeuner chez Tuttons, un café plutôt cossu avec vue sur les arches et les vérandas de Covent Garden.

Bond,  in Motion

En dégustant mes toasts, j’aurai tout le loisir d’admirer l’endroit. Et dire qu’après 5 ou 6 fois à Londres, je n’y étais jamais venue! Mais si nous sommes là, ce n’est pas pour son marché du dimanche, mais pour parcourir Bond in Motion, une exposition historique qui regroupe le plus grand nombre de véhicules bondesque! Les Aston Martins, elles sont là. La Rolls Royce dorée de Goldfinger? Elle est bien en évidence! La fameuse Lotus se transformant en sous-marin dans “The Spy Who Loved Me”? Elle est suspendue au plafond!

P1120461 P1120489

Qu’en ai-je pensé? Qu’il faut être à la fois passionnée de Bond et de belles bagnoles pour VRAIMENT apprécier. J’ai plus été interpellée par les objets de tournage (comme les passeports de différents bonds et les storyboards) plus que par les belles machines exposées. Par contre, je prendrai bien le petit sous-marin à domicile!

Un extrait de Covent Garden

Comme nous avons le temps avant notre prochaine activité,j’en profite pour me balader dans Covent Garden, qui est fait un marché couvert. L’activité ne manque pas maintenant que nous sommes en milieu de matinée. Que ce soit dehors avec les artistes de rue (Covent Garden est le seul endroit de Londres ou les performances sont autorisées, ou dans les boutiques. Car en fait de marché, c’est à présent plutôt une espèce de centre commercial avec ses bars, ses petits restaurants et ses boutiques de luxe avec quelques stands d’artisanats pour faire joli.

P1120503

Mais tout à côté, il y a le Jubilee Market. Un autre marché couvert et comme nous sommes dimanche, c’est le marché aux artisans! Bijoux, bougies, objets de déco, œuvres d’art. Le lieu semble tenir plus de la brocante que du marché, ça me le rend automatiquement sympathique.

Malheureusement, pas le temps de se perdre parmi les étals, je dois rejoindre le groupe pour notre prochaine étape: le National Theatre.

Au Théâtre… cet matin

Le Royal National Theatre, c’est une espèce de gros bloc géométrique en bords de Tamise. Son architecture un peu brute fait encore controverse à nos jours pourtant, la guide qui nous accueille nous décrit les intentions de l’architecte, de son intégration dans la boucle de la Tamise,et des symboles qui se cachent derrière certains détails… Le National Theatre n’est pas si vieux. Il date des années 60 et Laurence Olivier en était le premier directeur artistique. C’est d’ailleurs lui, en tenue de Hamlet, qui trône devant le théâtre. La salle principale en porte aussi le nom (le théâtre en a trois) et il faut bien avouer, cette salle est un des plus grand théâtre que j’ai jamais vu. L’architecte a voulu s’inspirer des racines du théâtre, en Grèce antique, et c’est le théâtre d’Epîdaure qui a servi de modèle. Tout y noir, dépouillé… et où qu’on soit, la vue sur la scène est imprenable. Nous sommes tout en haut, et les gradins plongent comme une falaise vers la scène.

P1120531 P1120533

Nous ne pouvons pas faire de photos (question de droits d’auteurs) mais on rattrape notre frustration en écoutant la guide. Le RNT est en pleine transition. Non seulement, il est en cours de rénovation (et même d’extension) mais comme le monde change, un master plan est en place pour le guider vers les territoires vierges de l’utilisation des nouvelles technologies au service du théâtre.  Ne fut ce qu’admirer cette scène et tout le matériel technique vaut à elle seule la visite. Nous passons ensuite au Lyttleton theatre, la deuxième salle, plus petite et plus classique… Ce que nous ne savons pas,c’est que dans une grosse demi-heure, nous serons derrière le rideau, à arpenter la scène. Mais avant, il faut rejoindre les coulisses, ce monde caché du commun des visiteurs mais qui sont les instruments de la magie du théâtre. Nous passons à côté des loges, la salle de contrôle de la scène du théâtre Olivier (claustrophobe, s’abstenir), les espaces de répétition, les ateliers de fabrications des accessoires, où j’ai pu faire une rencontre plutôt… effrayante.

Les coulisses semblent être dix fois plus grandes que les salles elles-même et pourtant, tout ce travail reste quasi secret. Le résultat ? Il est là. Nous marchons sur la scène du Lyttleton où l’intérieur et l’extérieur d’une maison d’un quartier ouvrier pendant les années 50 est reconstitué. Il aura fallu des recherches, on aura eu besoin de charpentiers, d’artistes, de décorateurs pour trouver les objets qui conviennent à l’époque (et leur donner un look d’objet usé), et toute une foule d’artisans pour trouver des moyens de reproduire des pavés devant une maison, des morceaux de journaux oublié sous la pluie… Même un mégot de cigarette est reproduit sur les faux pavés. Sans doute invisible pour les spectateurs, cela contribue à l’ambiance d’une pièce qui semble bien sombre. Mais c’est impressionnant.

Astuces

  • Envie de visiter l’expo Bond in Motion? Elle durera jusque fin 2014! Prix du billet:

Adulte – £14.50

Enfants– [5-15 ans] £9.50 (gratuit jusqu’à 5 ans)

Concession Ticket (étudiants, plus de 65 ans et détenteurs de Freedom pass) – £9.50

  • Ce petit aperçu des coulisses du Royal National Theatre vous a donné envie? Sachez que  le RNC organise de pareilles visites (£8.50 par personne). Pour les passionnés de costumes, certains samedi, des visites sont organisées dans les ateliers (£12.50 par personne).




  1. serenity
    le 12.12.2017

    tout ça m’a l’air intéressant, il faudra que je passe au Royal National Theatre lors de ma prochaine visite 🙂

  2. Melissa
    le 12.12.2017

    Ça vaut le coup de visiter ces coulisses, ne fut-ce que pour se rendre compte de tout le travail (et de l’ensemble des métiers impliqués) pour réaliser une pièce.

  3. Votre Tour Du Monde
    le 12.12.2017

    Bonjour,
    En tant que passionné de voiture et ayant vu tous les James Bond sans exception, j’avoue que je serai bien tenté par le Bond in motion!! 😉

  4. Melissa
    le 12.12.2017

    Clair! 😉 Pour l’afficionado de Bond, c’est vraiment l’expo à ne pas louper… mais je suis un peu restée sur la rive. 😉

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer