- Londres , Royaume-Uni -

May 2014

#loveGREATbritain : Cinéma et gastronomie

J’ai encore les yeux plein des étoiles du théâtre… mais je suis surtout encore impressionnée par tout ce qui l’entoure. Il ne faudra pas moins que mon estomac pour me tirer de ma rêverie et quel restaurant: rien de moins que la brasserie de l’OXO Tower.

L’Oxo Tower est un bâtiment emblématique du quartier de Southbank. A l’origine, ce bâtiment Art Déco était une station électrique, destinée à la destruction et laissée à l’abandon pendant longtemps. Réhabilitée dans les années 90, elle abrite une quantité impressionnante de boutiques de design, de bijou, d’objets de déco mais surtout, un restaurant/brasserie au 8e étage qui vous offre une vue imprenable sur le rive nord de la Tamise. Un endroit magique qui n’a pas échappé au yeux des réalisateurs puisque c’est le lieu où le personnage de Natalie Portman a un rendez-vous galant qui sera brusquement interrompu par… Thor dans “Thor: The Dark World”. D’ailleurs, le Fils d’Odin lui-même nous tiendra compagnie pendant tout le dîner.

Le restaurant est un peu formel (et plus cher) mais la Brasserie, si vous avez un budget qui permet ce genre d’extra, a des prix plutôt corrects compte tenu du prestige du lieu (mais n’oubliez pas de réserver). Au programme, des spécialités du royaume de Sa Majesté comme l’agneau, le crabe ou le bœuf Angus mais aussi des spécialités venues d’ailleurs comme de la polenta ou du couscous “revisité” (et oui, eux aussi… alors que les Britanniques viennent à peine de jeter aux orties leur réputation de mauvaise cuisine). Même si les plats étaient très bon, il me semble que j’en attendait plus, vu le cadre mais les desserts remportent largement la palme d’or du menu. On peut aussi y venir pour le thé (et je pense que c’est ce que je ferai la prochaine fois).

Shaken, not stirred

Nous quittons Southbank pour rejoindre Soho et atterrir dans un lieu dont je n’avais jamais entendu parlé: Zedel. A la fois Brasserie, club et “bar américain”, Zedel est carrément un petit complexe, basé sur le thème de la France d’entre-deux-guerre dont le bar, caché à la cave, est la perle. Et dans ce décor digne de Casablanca, que venons-nous y faire? Suivre un démonstration de mixage de Martini, pardi (shaken, not stirred). Le bar est à nous et deux charmants “mixologistes” (ne les appelez pas barmen, quand on arrive à ce stade, c’est de la science) vont nous démontrer que même le plus simple des martinis doit être minutieusement préparé… même les instruments (le verre mélangeur, la cuillère, la passoire) semblent être tiré d’un laboratoire. Et à chaque alcool de base sa façon de mixer pour obtenir l’effet désiré… et à chaque période, sa mode! Pour le moment, il semble qu’il y ait un retour vers les cocktails “classiques”, mais exécutés à la perfection. Justement, on va démarrer par un bon vieux martini-vodka (celui de l’Agent 007), on passe au Vesper (qui porte le nom de Vesper Lynd, celle qui brisa le cœur de Bond) et je redécouvre le plaisir du “Old Fashioned” (l’un des plus vieux cocktails répertorié, à base de whisky). Assises sur nos tabourets de bars, on s’amuse à comparer les goûts que donne les différents bitters (et je découvre ENFIN ce que c’est que cette fameuse angustura que l’on trouve dans plein de recettes). Un chouette moment qui me fera réaliser à quel point un cocktail, c’est beaucoup plus que secouer un mélange de différent trucs dans un shaker. Seule déception, nous n’aurons pas l’occasion de mixer nous même, je reste donc sur ma faim après cette expérience…

Boeuf et Glamour à Picadilly

Et finalement, ça tombe bien (enchaînement subtil) puisque c’est dans le quartier que nous allons, devinez quoi, manger encore mais cette fois, dans la tradition victorienne. Un passage à l’hôtel pour se changer et HOP, me voilà habillée pour honorer The Criterion, vénérable bar et restaurant qui a vu naître l’amitié entre Sherlock Holmes et le Dr Watson puisque c’est ici même que Conan Doyle les a fait se rencontrer (vous trouverez la page du livre dans le restaurant) et là, Lectrice, Lecteur, je regrette amèrement de ne pas avoir emporté mon appareil-photo. Le lieu est tout simplement splendide! Des plafonds immenses couverts de mosaïques dorées style Tiffany’s, de grand bouquets de fleurs…Tout respire l’opulence de la fin du XIXe siècle et les pauvres photos prises au smartphone ne pourront jamais lui rendre justice.  The Criterion figure en bonne place en littérature mais aussi au cinéma (dans The Dark Knight) ou à la télé (Downtown Abbey). Ici aussi, le roastbeef est roi. Et en plus, il est encore plus succulent que chez Simpson’s… de quoi prendre des forces pour les jours qui viennent. Le lendemain, la fine équipe quittera Londres pour suivre les traces de Downtown Abbey, Harry Potter et de grands nom de littératures anglaises.

Stay tuned!

Pour aller plus loin

La recette du “Vesper”

2cl de Vodkas

6 cl de gin Gins

1 cl de lillet blanc

1 zeste d’orange

  • Réalisez la recette “Vesper” au shaker .
  • Frapper avec des glaçons et servir en retenant les glaçons.
  • Servir dans un verre de type “verre à martini”.
  •  Vous pouvez remplacer le zeste d’orange par un zeste de citron. Originalement il est réalisé avec du Kina Lillet : mais si vous n’en avez pas, utilisez du lillet blanc et 2 gouttes d’angostura.

Ce voyage de presse était organisé par Visit Britain mais mes opinions me sont propres.





  1. Lucie
    le 13.12.2017

    Tu te souviens du prix du repas à la Oxo tower? J’y suis jamais allée, je classe ça dans le “hors budget total” mais peut-être pas en fait. C’est bien qu’ils vous ait présenté la Brasserie Zedel, c’est un superbe endroit. Je l’ai découvert grâce aux apéros blog à Londres et j’ai vraiment adoré 🙂

  2. Melissa
    le 13.12.2017

    Coucou Lucie,

    Ce n’est pas donné… mais pas extravagant, en fait. En tout cas, pour la partie Brasserie (le restaurant est plus cher).
    Entrées à partir de 12 £, plats en moyenne à 25£ et desserts tournent autour de 9 £ dans mes souvenirs. Pour le lunch, en tout cas (mais c’est à ce moment là que la vue est la plus belle, non?)

    Et Zedel… je dois dire que je me sentie transportée dans un autre temps. Je me suis sentie tout mal habillée. 😉

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer