Ça risque de devenir une habitude! L’année dernière, je passais le long week-end de Pâques à Stockholm… Cette année, c’est à Oslo que j’irai chasser les œufs! C’est l’occasion de partager une petite anecdote!

Un samedi, alors que je regardais les Suédois être littéralement en transe sous le premier soleil de printemps (deux semaines auparavant, ils avaient eu une tempête de neige), je marchais dans les petites rues de Södermalm, le quartier bohème par excellence. Je remarque cet appartement dans une maison bâtie à flanc de colline et dont l’accès est suspendu dans les airs. Depuis ses fenêtres, celui qui y habite a un panorama de rêve : Gamla Stan et le reste de la ville s’étendent à ses yeux. Je note mentalement le nom de la rue et continue mon parcours.

Sur la terrasse de l’auberge de jeunesse de Zinkensdamm, après plusieurs heures de marche, je me commande un bon cappuccino et sort enfin de mon sac: « La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette », le 2e tome de  Millenium, la triologie de Stieg Larsson. En moins de deux, je suis happée par l’histoire… Puis ce passage: « Mikael Blomqvist rejoignit son appartement de  1, Bellmansgatan ».

Bellmansgatan… cela me dit quelque chose… Mes yeux s’allument! Mais oui!

« Le petit coquin a bon goût! Ça lui va bien! » m’exclamais-je mentalement.

Si vous visitez Stockholm, ne partez pas sans ce bouquin! Le piment qu’il ajoutera à votre ballade suédoise vaut le poids à soutenir dans vos bagages!

Et si vous n’avez pas le temps de flâner, la carte des « lieux » de Millenium est disponible au Musée de la Ville De Stockholm.

Stockohlm: Södermalm