- , -

January 2011

Photo de la semaine – 6 : Emerald Pool, la DominiquePicture of the week – 6: Emerald Pool, Dominica

Day 4: Dominica

La Dominique est un petit bijou. Et non, je ne parle pas de la jumelle d’Haïti, que la plupart d’entre nous connaissent comme un paradis du all-inclusive (ça, c’est la République Dominicaine). Là, je parle d’une petite île où la vie coule tranquillement et qui n’a peut-être pas (ou peu) de plages mais une nature exubérante et préservée. Pas de place ici pour le tourisme de masse (à part les paquebots qui s’y arrêtent pour quelques heures) mais bien des petites structures hôtelières plutôt tournées vers l’éco-tourisme.

Et parmi les beautés naturelles qu’offre la Dominique, une des plus connue est l’Emerald pool, une piscine naturelle nichée au sein de la jungle. Imaginez… Une cascade entourée d’arbre et de fougères arborescentes se terminant en un étang vert où le randonneur fatigué vient se rafraichir…

Je vous laisse juger si cela convient à une certaine vision du Paradis. En tout cas, en faisant la planche dans l’eau fraîche et regardant les quelques morceaux de ciel qui passaient à travers les arbres, c’était assez ressemblant!

Day 4: Dominica

Dominica is a small gem. And no, I’m not talking about the Haiti’s twin most of us know as an all-inclusive paradise (that’s the Dominican Republic). I’m talking about a small and rugged island where life flows as slow as a lazy river and that perhaps has no (or little) beaches but holds an exuberant and well-preserved nature. No room here for mass tourism (apart from cruise ships stoping for a few hours) but many small hotels, and quite a bit of them rather oriented toward eco-tourism.

And among the natural beauties of Dominica, one of the best known is the Emerald Pool, a natural pool nestled in the jungle. Imagine… a waterfall surrended by tall trees and giant ferns ending a a deep green pool where tired hikers cool off in the chilly water.

I’ll let you judge if it suits a certain vision of Paradise. Waddling in the pool, looking at pieces of the sky between the trees, it sure looked pretty close me.





En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer