C’est devenu une tradition, chaque année, je me rends au salon des vacances, ce buffet géant du voyage.

Et chaque année, je me demande si je n’ai pas un côté profondément sado-masochiste: imagine, Lectrice, Lecteur, des milliers de personnes dans 4 Palais d’exposition se disputant le temps précieux des consultants, la plupart des exposants venant de grosses agences (pas trop mon truc) mais à côté de tout çà, il y a les stands de pays qui m’intéressent, de petites agences de niche ou des surprises (le stand de l’Ouzbékistan caché dans le fond du Palais 7) mais surtout, cette année, c’est un spécial croisière. Du méga paquebot au yacht de luxe en passant par les voiliers et les expéditions polaires, il y en avait pour tous les goûts!

Bref, comme dans tous les buffets, il y a du très lourd et du lèger, de l’épicé et du fade… Mais si l’on cherche, on trouve en général!

J’ai porté mon attention vers quelques compagnies et surtout, un voyage que j’ai envie de faire depuis très, très longtemps: une expédition en Antarctique! Et il y a intérêt à commencer à épargner… Budget d’au moins 7-8000 euros (vol et croisière comprise). Oui, ça fait mal!

Etait-ce l’énormité du “Cruise village” ou était-ce la crise? Moins d’exposants et il me semble moins de visiteurs cette année. Pas de représentant de la Polynésie cette année (on aura évité la mini-polémique de l’année dernière). Ceux qui ont disparus sont aussi les formes “alternatives” de voyages: celle du tourisme participatif et de la coopération. J’ai pourtant cherché (4 palais, c’est grand- mais ne les ai pas vu! Emplacement trop cher ? Désintérêt des exposants pour ce genre de grand messe ?

Pour éviter de perdre trop de temps, je me concentre sur deux Palais: le Palais 5 dédié à l’Europe et le 7, au destinations lointaines.

Cette année en Europe, les pays de l’Est sont venus en force, particulièrement les Balkans qui tiennent à se faire connaître (petit coup de coeur pour la Slovénie, la Macédoine et la Serbie).

Je m’en vais faire un petit tour et me renseigner dans une agence spécialiste des pays scandinaves pour glâner quelques informations et idées sur les îles Féroés puis glisse faire un peu de papote au stand norvégien et discuter avec la représente de la région “Norvège du Nord”. C’est que le Svalbard et ses ours polaires titillent mon imagination depuis longtemps! Là aussi, gros budget à prévoir (le Grand Nord, comme le Grand Sud, c’est cher). Avec le Rapa Iti Project qui s’annonce, il faudrait peut-être que je songe à jouer au Lotto! En attendant, je suis allée nourrir mon information et mon imagination dans les stands des librairies de voyage (discount à la clé) et suis rentrée avec deux Bradt Guides sur les Faroés et le Svalbard. Bradt étaient d’ailleurs les seuls à consacrer un guide individuel pour ces destinations!

Les exposants qui mettent le paquet sont les Asiatiques: la Thaïlande, l’Indonésie, la Malaisie et Taïwan (installés juste en face de Chinois, ils sont marrants les instances du salon). De gros stands avec des animations et de la cuisine presque comme là-bas, histoire de mettre le futur touriste dans l’ambiance… A voir la foule qui se presse au stand thaïlandais, çà marche! Et c’est un des aspects qui est plutôt sympa au Salon: dégustation de vin slovène ou hongrois, de cuisine thaï ou brésilienne, de bière irlandaise ou de wodka polonaise.

Reste le plaisir de faire le tri parmi mon butin de 20 kilos courageusement transportés par mon dos et son sac (je me suis pourtant modérée).

Ça aussi, ça fait partie des bons côtés des salons des vacances!

Et vous, vous aimez ce genre de manifestation?