- Bruxelles , Belgique -

May 2011

Solar Impulse et l’esprit pionnier

Solar Impulse

Cela fait à présent quelques jours qu’un grand oiseau nommé “Solar Impulse” a atterri à l’aéroport de Bruxelles-National. Des dizaines de personnes étaient là pour l’accueillir et ce jour était considéré comme historique . Qu’un avion se pose sur le tarmac, il n’y a absolument rien de remarquable… mais quand il s’agit du premier vol d’un avion propulsé uniquement à l’énergie solaire vers un aéroport en conditions “réelles” (c’est-à-dire, en même temps que les autres avions qui atterrissent à Zaventem), pas étonnant qu’il y ait un minimum d’excitation dans l’air… et d’après ceux qui étaient sur place, cela valait vraiment la peine d’être vu! Imaginez que l’envergure des ailes de ce drôle d’engin à la même taille que celles d’un A340!!! Avec son tout petit cockpit (assez pour une personne sans bagages), on dirait qu’une libellule géante allait se poser!

Hier soir, j’ai donc eu la chance de participer à un cocktail de présentation de Solar Impulse aux membres d’EREC (European Renewable Energy Council) et EUFORES (une organisation indépendante à but non lucratif visant à promouvoir les sources d’énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans l’Union européenne), réunion très politique donc…

Une bonne introduction en la matière qui sera bien nécéssaire puisque samedi matin, je serai de retour au hangar 117 avec d’autres blogueurs pour un petit-déjeuner questions/réponses avec les deux têtes pensantes de Solar Impulse: Bertrand Piccard: l’initiateur et le président et André Borschberg, le directeur général et le pilote de l’avion.

Solar Impulse : André Borschberg & Bertrand Piccard

Alors, si l’aviation et l’innovation vous passionne, n’hésitez pas: poster vos questions en commentaires, contactez-moi par Twitter, laisser un message sur le Mur Facebook de Mel Loves Travels et je vous ramène les réponses! Et si j’arrive à concrétiser une petite idée que j’ai derrière la tête, ceux qui auront posé une question auront droit à petite surprise…

Je vous en laisse quelques photos et cette petite vidéos où Bertrand Piccard explique sa vision de l’esprit de pionnier…





  1. Pascale Roubinet
    le 15.12.2017

    Bonjour Mélissa,
    Nous nous sommes croisés mardi soir lors du cocktail EUFORES/EREC.
    J’ai une question pour ce samedi:-), celle que Noa aurait voulu poser en life. Comment l’énergie solaire est-elle emmagasinée?
    Sinon, je ne sais plus si c’est toi qui avait gentiment pris une photo de Noa et moi devant Solar? J’adorerais l’avoir;-).
    A bientôt de te lire, et bon petit-dej samedi.
    PAscale

  2. Melissa
    le 15.12.2017

    Chère Pascale,

    Merci pour ta participation! Je me ferai un plaisir de relayer la question de Noa! Malheureusement, ce n’est pas moi qui ait pris la photo. Je vais emander à Aurore. Elle sera là demain aussi.

    Très bon week-end à tous les deux.

  3. Pascale
    le 15.12.2017

    Bonsoir Mélissa,
    Un tout grand merci:-).
    C’était bien le petit déjeuner avec Bertrand et André?
    A tout bientôt.

  4. Melissa
    le 15.12.2017

    C’était très instructif et convivial, chère Pascale! J’ai filmé la réponse pour Noa et je devrais être en mesure de la publier d’ici demain matin.
    Toute bonne soirée!

  5. Pascale
    le 15.12.2017

    Excellent:-), je te remercie énormément Mélissa:-).
    A très bientôt.

  6. Mala Fides
    le 15.12.2017

    Bonjour chère blogueuse,

    Le projet Solar Impulse m’inspire principalement les questions suivantes : quelles sont les perspectives d’avenir de l’aviation solaire ? Peut-on envisager à l’avenir de voir l’aviation civile se doter d’avions solaires voire hybrides ?

    J’ai aussi cette question qui me hante depuis que j’ai vu la vidéo d’atterrissage de Solar Impulse : les (deux) valeureux cyclistes qui accompagnaient l’arrivée de l’avion sur la piste étaient-ils prévus dans la procédure d’atterrissage ? Si oui, quel était leur rôle ?

    Il ne me reste plus qu’à te remercier de nous permettre de partager le moment privilégié que tu vas vivre avec les acteurs d’un projet hors du commun.

    Rapporte-nous des croissants.

  7. Melissa
    le 15.12.2017

    Cher Monsieur Foi,

    Nous prenons bonne note de votre question.

    Et je compte poser la question des cyclistes. Ça détendra l’atmosphère! ;D

    Et enfin, pour les croissants, ils risquent d’être un peu secs, non?

  8. Piotr
    le 15.12.2017

    De bien jolies rencontres décidément.

  9. Yves Destination-Terre
    le 15.12.2017

    Salut Mélissa. Moi qui suis habitué de voler avec un ami “pour le plaisir” et que chacune de nos excursions siphonne 150 litres de fuel à l’heure dans les réserves mondiales de pétrole, c’est rafraichissant de voir un aussi beau projet solaire se réaliser.

    Pour ma question, elle se résume aussi au stockage de l’énergie mais aussi au type de moteur utilisé. Enfin, si tu peux… Merci et bonne journée à toi!

  10. Melissa
    le 15.12.2017

    Cher Yves,

    J’ai malheureusement reçu ton question trop tard mais je cherche la réponse dans la documentation!

    Qui sait, le deuxième Solar Impulse pourrait bien atterrir au Canada lors de son tour du monde dans 2 ans! 😉

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer