plane

Lectrice, Lecteur,

Désolée. Je suis en train de traverser une zone de turbulence. Comme dans notre petit royaume fritier, le blogueur qui gagnera sa croute à la sueur de ses posts n’est pas encore né (du moins côté francophone), j’ai dû consacré l’essentiel de mon temps au travail cette semaine.

Pardonne-moi!

Mais enfin, voici de te quoi te faire tenir en attendant, et j’espère que celà te sera utile (même s’il est un peu sponsorisé)!

Si tu es grand voyageur, je vais être honnête, passe ton chemin… ces « tricks-of-the-trade », tu les connais par cœur! Par contre, toi l’apprenti(e) voyageur/euse qui a un budget à respecter et qui ne sait par où commencer, tend l’oreille… Il se peut bien que je te fasse faire de sérieuses économies.

Trouver le juste prix… pas toujours facile, surtout lorsque les vols sont assez lointains et/ou pour des destinations peu fréquentées. Alors, comment faire pour trouver la bonne affaire (petit indice, le mot-clé est flexibilité)?

Voici quelques suggestions :

  1. Avant toute chose, à l’aide d’un moteur de recherche, vérifier le prix du trajet « door-to-door » pour se donner une idée du prix.
  2. Tester plusieurs dates (d’abords votre date idéales puis par exemple une date de départ et de retour en milieu de semaine (il y a des chances que le billet soit un peu moins cher en partant/revenant un mardi).
  3. Si vous avez des escales, vérifiez les prix des trajets séparés. Par exemple, lors de la préparation du voyage aux Féroé, le prix d’un billet « Bruxelles-Féroé » via Copenhague était de plus ou moins 750 Euros. En réservant un billet Bruxelles-Copenhague (139 Euros) puis Copenhague-Féroé (300-400 Euros), vous pouvez donc réaliser une solide économie d’environ 200-300 Euros’et j’ai refait le test pour vérifier que ce n’était pas une coïncidence) ! Et vous n’êtes pas obligés d’aller récupérer vos bagages en changeant de compagnie d’aviation. Donner votre plan de vol à l’hôtesse qui fera votre check-in.
  4. Ne pas hésiter à regarder des vols partant au départ d’un aéroport et au retour d’une autre dans la région. Souvent, les compagnies aériennes font des offres intéressantes… mais bien cachées… N’hésitez pas à fréquenter des forums spécialisés.
  5. Je sais, les e-mails de promo, ça peut être pénible mais, surtout si vous êtes attachés à une destination/une compagnie aérienne bien précise, il vaudrait mieux être informés des promos, d’offres de lancement vers une destination, etc. qui pourraient bien faire votre bonheur! Alors que ce soit les newsletter d’une compagnie aérienne, d’un office du tourisme ou d’un site de réservation en ligne, n’hésitez pas… mais soyez clairvoyant aussi. Souvent, les promos n’en sont pas. Laissez-vous le temps de comparer les prix… et la pratique de ces entreprises en termes de promo.

A suivre