- New York City , Etats-Unis -

November 2013

Hellooo, New York City – Downtown

New York City

J’ai encore le goût du hamburger dans la bouche. Pour inaugurer ce premier soir dans la Grosse Pomme, nous avons sacrifié au rituel: Hot dog sur le chemin de Times Square et un bon gros burger customisé au The Counter. Car oui, Lectrice, Lecteur, pour ce séjour, je suis redevenue touriste. Je me suis mise dans la peau de mes deux compagnons de voyage. L’une n’est jamais venue et pour l’autre, c’était il y a bien longtemps et à vrai dire, je me sens un peu comme si c’était aussi la première fois pour moi aussi. Et malgré tout, en ce petit matin ensoleillé, mon estomac crie famine.

Chinatown

Ça tombe bien: à deux pas de l’appartement que nous louons à la lisière de Chinatown, il y a justement un café: le Berkli Parc! Il deviendra notre quartier général matinal. Et tous les matins, une armée de jeunes équipés, sans exceptions, de MacBooks, viennent y prendre leurs quartiers. L’air concentré derrière leurs écrans. Certains clients s’attardent à lire leur journal. Pour de jeunes entrepreneurs, c’est l’opportunité d’un “power breakfast” avec leurs clients et le soir, on vient y prendre un cocktail ou un verre de vin… Bref, un lieu qui vit avec son quartier, au rythme de la journée de ses habitants. Je ùe dis que je me verrai bien commencer ma journée comme çà tous les jours. L’estomac bien calé,  il est temps de se mettre en route!

New York City

Nous mettons le cap sur le sud de Manhattan, à travers Chinatown, qui se réveille. D’année en année, Chinatown s’étend, grignotant Little Italy, et poussant vers le sud et le Pont de Brooklyn. Delancey Street, où se trouve le bar, en marque la frontière nord. Je me souvenais d’un Chinatown animé, aux étals plein de fruits, de légumes, de poissons séchés et d’épices, grouillant de monde. Un vrai petit Empire du Milieu dans la Ville Monde qu’est New York  mais soit nous traversons les mauvaises rues, soit il est encore trop tôt, mais tout semble calme. Les rues de petites maisons à 4 étages, typiques du bas de Manhattan, s’alignent sagement, avec les escaliers de secours comme motifs géométriques. A Colombus Park, quelques mamies chinoises, bien emmitouflées, jouent aux cartes, d’autres font quelques séances de tai-chi. C’est bien simple : à Chinatown, on peut continuer à vivre comme à la maison, comme dans une bulle.

New York City

Ground Zero

New York City

A deux pas de là, changement de décor: le Civic Center. C’est dans ce quartier que sont concentrés Tribunaux divers et la Mairie de New York. Les bâtiment s’élèvent tout à coup et les tribunaux y ont des airs de temples romains d’où descendent non des dieux, mais des avocats ou substituts du procureur en toges et dans le parc de l’hôtel de ville, un jardinier municipal explique les ficelles du métier à de nouvelles recrues.

Un peu plus à l’est, nous rejoignons Church Street pour descendre vers le World Trade Center. Ce lieu martyr est en pleine fin de cicatrisation et grouille d’ouvriers en construction. Pas moins de 5 tours sont prévues, certaines finies, comme la Seven World Trade Center qui reflète si bien les nuages qui passent mais celle qui focalise toute l’attention, c’est la One World Trade Center. La plus haute tour de New York et depuis le 12 novembre, le plus haut gratte-ciel des Etats-Unis (mon cœur saigne pour la Willis Tower de Chicago). Encore en cours de finalisation, c’est un gros prisme qui trône à côté des trous béants laissés par les Tours Jumelles. Le Mémorial aux victimes du 11 septembre y sera installé et on pourra y accéder via la tour.

New York City
New York City

New York CityFinancial District

La suite logique de la ballade, c’est le quartier financier mais pas avant de faire un petit détour au calme de St-Paul’s Chapel, une petite église avec son cimetière et son petit parc enclavés au beau milieu d’un des lieux les plus fréquentés de Manhattan. Comme par enchantement, quand on en franchit les grilles, le silence se fait, le bruit des voitures s’atténue et on retrouve un peu de quiétude, avant de retourner dans le tourbillon urbain. . Et soudainement, alors qu’on s’approche de Wall Street et de la Bourse, le nombre de policiers, déjà assez élevé, augmente encore. La Bourse, normalement bâtiment public, est gardée comme un bunker! Des barrières sont installées tout autour et il faut montrer patte blanche pour pouvoir y pénétrer. Je ne m’attendais pas du tout à ça… Justement le jour où Twitter est introduit en bourse! Il est déjà passé midi et nous décidons de faire un break au premier bar venu. Un pub irlando-américain dont le décor fait tout de suite penser à un repaire d’ex-flics : bois sombre, lumières tamisées, jeunes loups de Wall Street en costards et gros balèzes se côtoient au bar et moi, je commande une bière à la citrouille made in Brooklyn.

New York City

La marche vers le sud continue, direction Battery Park, ce grand espace vert qui entoure la pointe sud-est de Manhattan. Pendant que nous étions cachés dans le pub, le vent s’est levé et les nuages venus de l’Atlantique sont venus obscurcir le ciel. Un bien joli fonds du ciel pour une ballade en bateau puisque nous allons prendre le Ferry pour Staten Island

New York City
New York City

Staten Island Ferry

Ce ferry gratuit est une vraie institution new-yorkaise qui, à la base, était là pour relier les habitants de Staten Island, une île banlieue résidentielle,  à Manhattan mais qui est maintenant devenu une vraie attraction touristique. Prendre le fameux ferry orange, c’est surtout prendre comme une grande bouffée d’air car dans l’univers de béton et de verre de Manhattan, on oublie que New York, c’est un port de mer! Quand on rentre dans “John F. Kennedy”, la première chose que l’on note, c’est l’odeur de pop-corn qui flotte dans l’air. Il suffit de laisser son nez vous guider pour trouver le petit café du bateau. C’est qu’en 25 minutes de traversée, il y a moyen d’avoir faim ou soif!

New York City

Le ferry largue les amarres… et c’est parti pour 25 minutes de spectacle! Le premier panorama à admirer; c’est Downtown Manhattan… Les tours du World Trade Center, le Bâtiment de l’ONU, sur fond de ciel tourmenté vous fera sans doute tourner la tête. De l’autre côté de l’Hudson, c’est le New Jersey. Si proche et pourtant si loin. Hoboken et Union City font face à Manhattan mais on l’air d’être dans un autre monde.  En chemin, nous croisons Governors Island, une ancienne base des gardes côtes en pleine phase de transition (et que je mets dans ma liste d’endroits à visiter pour la prochaine fois), Ellis Island, l’ancien port d’entrée des immigrants qui descendaient à peine du bateau et bien entendu, Liberty Island et sa fameuse statue.

New York City
New York City

J’essaie de me mettre dans la peau des millions de personnes pour qui la vision de cette statue signifiait la fin d’un long parcours, commencé au pays, à rêver de l’Amérique, à trouver le courage de s’imposer l’exil, à gagner l’argent nécessaire pour le voyage, sous à sous, et puis la longue traversée de l’Atlantique, qui pouvait durer plusieurs semaines. Mais le flambeau de la Statue de la Liberté, c’est aussi le début de la concrétisation d’un espoir. Celui d’une vie meilleure, de tous les fantasmes de la réussite… Mais malgré tout çà, bien prosaïquement, je ne peux pas m’empêcher de remarquer qu’elle me semble bien plus petite que ce que j’imaginais. 

Déjà, le ferry arrive au St-George Terminal. On ressort et on remonte, pas le temps de visiter Staten Island aujourd’hui… mais le “forgotten borough”, la quartier oublié, ne perds rien pour attendre!

Pour le set Flickr complet, rendez-vous par ici!

New York City

Séjour en mode faucon : 4 jours à Malte – Ave Maria, à Naxxar
Hellooo, New York City - #MeldoesNYC




  1. argone
    le 27.06.2017

    superbes photos …. et merci pour la petite carte google ! j’avais été surprise également de voir que China Town avait rongé Little Italy … nous n’avions pas pris ce ferry, mais le bateau “touristique” pour voir la statue de la Liberté et Ellis Island … c’était bien, pour une première découverte !

  2. Melissa
    le 27.06.2017

    Normalement, j’avais pensé à géolocaliser ma promenade avec Livetrekker… mais j’ai complètement oublié! Et on peut jouerles touristes lorsd’une première découverte, rien de mal à çà. 😉

  3. Jean
    le 27.06.2017

    Merci du partage !