- Marseille , France -

September 2012

Le MS Athena, la croisière qui ne prit jamais la mer (1e partie)

 

Normalement, je devrais être en train de vous parlez de la Thaïlande. Cet article, je l’aurais écrit sur le pont du MS Athena, avec probablement un cocktail à portée de main, quelque part entre la Sicile et Corfou. Mais voilà, cet article, je le rédige entre mon sofa et l’un de mes cafés préférés. Comment est-ce arrivé? Laisse-moi t’expliquer, lectrice, lecteur!

Revenons quelques semaines en arrière: grâce à l’intervention d’un ami blogueur, je suis contactée par une agence de voyage spécialisée dans la vente de croisière. Une de leur niche est la charterisation d’un navire pour le public belge. Etais-je intéressée par bloguer la dernière croisière de la saison pour eux? Tu parles que oui!

Mercredi soir, me voilà donc Gare Centrale pour embarquer dans un bus à destination de Marseille. J’aurai bien voulu démonter le cliché du croisiériste retraité mais ici, ce n’est pas le cas! Normal: un “petit” paquebot (un peu plus de 500 passagers), une navigation hors de la période des vacances sont en général synonymes de seniors en goguette. Dans le bus, la moyenne d’âge doit être de 65 ans! N’ayant pas spécialement de problèmes à me “coltiner des vieux” (triple guillemets), souvent bien plus drôles et libérés qu’on l’imagine, surtout quand ils sont en vacances. On monte dans le bus, et en route vers le soleil. J’en profite pour faire plus ample connaissance avec Tilde, l’accompagnatrice. Tilde est juriste et quand elle prend des vacances, on la retrouve comme accompagnatrice sur un bateau de croisière. Une façon de voir le monde à moindre frais et d’une manière originale. Et ni une, ni deux, elle me transforme également en gentille organisatrice! Annonce en français, comptage des passagers lors des pauses, distribution de boissons… Un vrai petit job d’hôtesse! Je laisse faire, ça fait passer le temps! Pour un voyage de 13 heures, c’est appréciable!

Dans le bus, l’ambiance est guillerette. Nous sommes déjà adoptées, notamment par les quelques célibataires qui n’hésitent pas à nous compter gentiment fleurette. La nuit tombe, on passe un film, le bus s’endort. Sauf moi. Pendant des heures, j’essaie de trouver le sommeil. mais rien à faire! Je me tourne et me retourne sur mon siège. Pas moyen de trouver une position confortable et le dossier me fait mal au dos. Je jette un œil sur Tilde. Elle dort à point fermé. De l’autre côté du couloir, un couple scie aussi du bois et de légers ronflements viennent briser le grondement monotone du bus. Je suis effarée. Mais comment font-ils? Entre deux lectures, j’essaie de somnoler. Besançon passe, puis Lyon, les heures aussi et enfin, le jour se lève. Nous sommes dans le sud. Ce soleil éclatant, ce ciel si bleu… Il n’y a pas à s’y tromper! Le bus s’arrête pour une pause petit-déjeuner. Je me précipite sur un distributeur Illy pour un double espresso. Mes yeux alourdis par le manque de sommeil commencent à s’ouvrir. Les souvenirs m’assaillent… Ces petits matins de bords d’autoroute sur la route des vacances en Italie, où après une longue nuit, on se dit que le pire est passé et le but proche! Une espèce d’euphorie qui vous saisit en voyant ce soleil, si différent de celui de Bruxelles.

Quelques heures plus tard, nous voici au port de Marseille. Et l’Athena est là, tout blanc, l’air plus grand que je ne me l’imaginais! Après que la majorité des passagers ait embarqué, c’est mon tour: à l’ancienne, sur un petit escalier en fer. Avec mon statut de “staff”, j’ai droit à un traitement spécial, une carte spéciale et, honneur suprême, la clé de mon propre local: le local blog. Je suis aux anges! Le temps que les cabines soient prêtes, je fais un petit tour au restaurant. S’il y a bien une chose qui obsède les passagers qui embarquent pour une croisière, c’est la nourriture! Les journées sont rythmées par les repas: petit-déjeuner, dîner, thé, souper, en-cas de minuit. Certains paquebots ont même des cafés ouverts 24h/24! Le brunch est en train de se terminer, avant de se transformer en lunch. Je m’assieds à la table “des célibataires”.  Ils s’étaient trouvés dans le bus et finalement découvrent qu’ils ont tous été mis à la même table lors du dîner! Nous nous taquinons mutuellement avec Roland le Breton homme-à-femme, Philippe l’ancien biologiste, Tess qui a repris le travail pour terminer sa carrière et Francine, la casse-cou du groupe. J’en profite également pour visiter le navire… Ce ne sera pas long, avec 7 ponts! Une salle de spectacle, une boite de nuit, un cinéma, un mini-spa, des boutiques, un cigar lounge, deux restaurants, une piscine, le tout dans un look rétro. C’est que l’Athena n’est pas de prime jeunesse, c’est même le plus vieux transatlantique encore en activité! J’ai hâte qu’il prenne la mer pour voir comment il se comporte!

 

A 12H30, ma cabine est prête, je fais connaissance avec Lourdes, la femme de chambre qui vient à peine de la terminer! Surprise: moi qui m’attendais à avoir une cabine intérieure, eh bien non: j’ai une extérieure, une jolie petite cabine bleue et blanche avec, luxe suprême, une baignoire! Ce qui est rare hors suite sur un paquebot! Pendant le déjeuner, je rencontre mes collègues pour la durée de ce voyage: Dana, qui traduira le blog en néerlandais; Delphine, qui accompagnera les excursions ainsi qu’Elsie, Sam, le Cruise Director, Marc son bras droit et Jean-Claude, le Cruise Manager. Quasi tous ont un job a côté, que ce soit chez All-ways ou ailleurs!

 

Après le drill de sécurité, je retourne dans mon aquarium et commence à écrire. Je rejoins le pont pour la Sailaway Party. Un vent à décorner les bœufs souffle sur le port! Le ciel est d’un bleu profond, presque indigo et la Méditerranée, bleue foncée, semble en colère.  Nous voyons les ferries en partance pour la Corse ou le Maghreb quitter le port mais l’Athena reste à quai. Je commence à m’inquiéter.  A 19 heures, une réunion est conviée: nous ne partirons pas aujourd’hui! Les services météo ont signalé des vents de Force 9 dans le Golfe du Lion et le commandant a décidé de ne pas prendre la mer. Le bateau restera donc au port jusqu’à au moins 8 heures du matin le lendemain.

 C’est donc la première fois que je passe une nuit sur un bateau de croisière qui reste à quai! Toute l’équipe se retrouve pour le dîner dans le restaurant, puis enchaîne dans la salle de spectacle où nous sommes présentés les uns après les autres.  Je retourne m’enfermer dans mon aquarium pour terminer mon article du jour et enfin, à deux heures du matin, je vais me coucher, ça fait presque 48 heures que je suis débout! Je coule dans le royaume des rêves comme une brique dans la mer. Quand je me réveille, le soleil est levé. Nous ne sommes toujours pas partis, les manœuvre de départ m’auraient forcément tirée de mon sommeil.  J’ouvre les rideaux et constate: le soleil est déjà assez haut dans le ciel. il est donc bien plus de huit heures… et celà ne me dit rien qui vaille!

Je ne sais pas jusqu’à quel point mon intuition aura vu juste.

A suivre





  1. laurent @ Expatriation en Thailande
    le 15.12.2017

    Partira, partira pas? Je vais vite lire la suite… Mais j’éclaterai de rire si toute la croisière se déroule à quai!!!

  2. Voyage Perou
    le 15.12.2017

    Les voyages en bateau c’est pour les vieux! haha
    Non, je le dis juste parce que je sais que tu n’aimes pas ça! 😉
    Mais plus sérieusement, superbe occasion que tu as! Ça doit être franchement sympathique.

  3. Melissa
    le 15.12.2017

    Eh eh eh… Tu commences à me connaître, Leslie! Je suppose que tu as la suite depuis? ;D

  4. fabrice
    le 15.12.2017

    Mince alors! En tout cas, tu vois de Belgique, on trouve de chouettes plans:-)

  5. Melissa
    le 15.12.2017

    Je suppose que tu as lu la deuxième partie sur le sujet… 😉

  6. keskékoz !
    le 15.12.2017

    Quel coup de plume, mais…alors … le MSathena est parti dans le triangle des Bermudes ? 🙂

  7. Melissa
    le 15.12.2017

    Eeeh non! Le MS Athena a été racheté et s’appellere la MV Azores! Il est en cours de rénovation et reprendra la mer en mars.

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer