Fatty Boom Boom Die Antwoord

Lui, une grande bringue toute sèche à l’allure racaille. gueule et corps taulard, du genre qu’on n’aimerait pas croiser le soir dans un coin sombre de Cape Town.

Elle, petite bombe blonde platine, au visage d’extra-terrestre et à la voix entre celle d’une petite fille et d’un robot, un peu Afrikaaner-trash sur les bords.

Le troisième est l’homme invisible, mais qui a besoin de voir des beats?

Ensemble, ils forment “Die Antwoord“, sans doute le produit musical sud-africain le plus exporté depuis Myriam Makeba et Johnny Clegg et un des groupes les plus intriguant qui existent. “Die Antwoord”, c’est un peu de l’art total. Musique, costumes, vidéo (dans leurs cas, on peut même plutôt parler de courts-métrages), look, tout un univers… Avec un style mêlant rap-rave-techno, du gros son qui tâche, qui vous submerge les tympans mais qui est aussi âpre, tout comme l’imagerie plutôt sombre de leurs vidéos (heureusement bien tempéré par une dose d’humour, ça fait du bien dans le monde du rap).

Mais pour résumer un peu ce groupe, je citerai ce que de nombreuses personnes répète à leur propos : “Ils sont pas bien dans leur tête!”. En tout cas, Lectrice, Lecteur, tu m’en diras des nouvelles!

En attendant, on se retrouve en Afrique du Sud dans un bon 24h ?

Lien vers la playlist Spotify