- , -

March 2012

Rapa Iti Project : A la Une !

Précédemment, dans “Le Rapa Iti Project” : votre blogueuse avait envisagé une différente alternative pour rejoindre son île: la co-naviguation et s’apprêtait à écumer une foulée de sites afin de trouver la perle rare qui l’emmènerait à bon port.

Et maintenant, dans “Le Rapa iti Project”…

Ça faisait un moment qu je “lurkais” sur le groupe Facebook dédié à Rapa Iti. Comme un fantôme… Je regardais et n’intervenais pas. Par procrastination (ma meilleure ennemie), par négligence et peut-être un par timidité. je me sentais un peu comme une intruse dans ce groupe où tous semblent se connaître. Et puis finalement, je me suis décidée. Il fallait que je donne un petit coup d’accélérateur. J’ai donc bêtement posé une question qui me trottait dans la tête : qu’en est-il finalement de la fréquence du Tuhaa Pae, le bateau-cargo ? Passe t-il tout le mois? Tous les deux mois? Voire tous les trois mois? Devrais-je envisager de prendre plus que de simple “grandes vacances”? Voire une pause-carrière? Dans ce cas là, les préparatifs pour ce voyage seraient complètement à revoir et impliquerait une logique tout à fait différente.

Je la posais donc… et n’eut toujours pas de réponse définitive. Ça dépend des besoins, des vacances des enfants, etc. Justement parlons-en des vacances! Rapa Iti a une population trop petite pour l’implantation d’une école secondaire. Dès lors les enfants en âge d’aller au collège doivent quitter l’île pour continuer leur scolarité. Un exil que presque tous les enfants de Rapa doivent connaître… Heureusement pour eux et pour moi, il y a les vacances scolaires… notamment celles de Noël qui durent là-bas trois semaines. C’est à bords d’un autre bateau, le Tahiti Nui que les enfants rentrent à Rapa puis retournent à l’école. Bingo! Merci à Toti et à Stéphanie de m’avoir tuyauté et Charlotte-Roti de me proposer son aide ! Ma décision est donc prise: je prévois de passer mes fêtes de fin d’année 2013… et accessoirement mes *BÎÎÎP* ans. L’idée de célébrer une nouvelle décennie de vie à l’autre bout du monde serait la cerise sur le gâteau! Cela me laissera assez de temps pour tout planifier… et surtout économiser! En cas de gros imprévus, la fin 2014 sera ma dernière échéance… S’il y a une chose que j’ai appris en matière de voyages, c’est de ne surtout pas attendre trop longtemps! J’ai l’impression que le Rapa Iti Project vient vraiment de démarrer!

L’autre nouvelle, c’est mon irruption dans la presse polynésienne… Rappelez-vous la mésaventure qui m’était arrivée au stand polynésien il y a quelques semaines? Le site du Vif Weekend l’a repris comme article de la semaine… et s’est retrouvé dans “La Dépèche de Tahiti“, le plus gros tirage de Polynésie… Un brin de polémique pour la (non) promotion du tourisme (passe encore l’ignorance d’une agente de voyage, mais l’oubli dans les brochures officielles du tourisme polynésien ou alors Papeete veut garder ce joli secret bien gardé?)… et une drôle de surprise pour moi!

 

Les Marches et l’Ombrie ou l’Italie secrète: Cagli l'inchangée
Les Marches et l’Ombrie ou l’Italie secrète: Fabriano, rêve de papier...




  1. Voyage Perou
    le 19.11.2017

    Genial le projet!
    Ça fait rêver tout ça oh lala

  2. Melissa
    le 19.11.2017

    Tu veux te joindre à moi quand tu as fini le Pérou? ;D

  3. Voyage Perou
    le 19.11.2017

    haha I wish

  4. Suzanne Tamata
    le 19.11.2017

    bonjour Méliissa je voudrais savoir quand est ce que tu pars pour Rapa, je suis une native de la bas.

  5. Mel Loves Travels
    le 19.11.2017

    Bienvenue Suzanne! Je projette un départ pour les fêtes de Noël 2013 mais c'est encore vague. Est-ce que tu retournes souvent à Rapa?

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer