- Oslo , Norvège -

July 2011

Hei Oslo! (Renaissance et consommation)

Le soleil est ressorti sur la capitale norvégienne au moment où le ferry revient sur le continent. J’avais décidément choisi le bon moment pour faire ma petite expédition! Les quais sont tellement remplis qu’il faudra sans doute une heure aux derniers de la file pour pouvoir enfin embarquer!

Cette après-midi, je vais me balader dans le quartier le plus “branché” d’Oslo. Rome a Trastevere, Stockholm a Södermalm, Oslo a Grünerløkka… Grünerløkka, comme Trastevere et Södermalm, était un ancien quartier ouvrier, séparé de la ville par un cours d’eau et laissé à l’abandon un moment puis investi par des jeunes en quête de loyers modérés. En dix ans, la physionomie de Grünerløkka a changé: c’est à présent un des quartiers les plus prisés d’Oslo et un des plus cher. Centré autour la Thorvald Meyers gate, c’est à présent un endroit prisé où se bousculent bars et petites boutiques en tout genre!

Un régal pour le voyageur urbain!

Quelques adresses?

Le Parkteatret Bar: Où je n’aurai pas eu l’occasion de m’asseoir malgré la grande terrasse et l’espace à l’intérieur, pas une chaise n’est disponible en ce  beau lundi de Pâques!  Situé en bordure de la place Olaf Ryes, cet ancien cinéma au look des années 40 est également une salle de spectacles.

Glød: Petit bar tranquille sur l’avenue principale, sa terrasse à coussins est peut-être de taille réduite mais on est sur d’y trouver le calme. Et j’imagine qu’en hiver, la cheminée doit être particulièrement agréable.

– L’alcool vous laisse froid? Faîtes un tour au Tea Lounge! Le jour, ce bar au look étudié accueille les aficionados du oolong, Ceylan, darjeeling at autre rooibos et le soir, le thé cède la place aux cocktails (au thé également), le tout sur une musique electro relax qui a attiré l’oreille de votre blogueuse.

– Le Nighthawk Diner est un petit bout d’Amérique en Norvège. Rendant hommage à la fameuse peinture de Hopper on ne peut pas manquer sa facade aussi rutilante qu’une Cadillac! Au menu: breakfast à l’américaine et burgers, bien entendu! Très prisé par les familles, vu le nombre d’enfants qui y étaient lors de mon passage!

– Peut-être un passage au Los Lobos (fermé) avant le Nighthawk? Ce magasin fait dans “l’Americana”:  jeans, bottes, vêtement “vintageisants”, stetsons, CD’s de rock’n roll (et autres)  et accessoires (on craque un peu pour les hula-girls à mettre sur votre tableau de bords de voiture ou votre bureau).

Velouria Vintage : Apparemment, c’est le top d’Oslo! On y trouve de tout: des grands labels mais aussi des pièces bons marchés. Vêtements, chaussures , sacs et accessoires des années 60 à 80… Préparez-vous à craquer!

Element Keramikk (fermé) : Envie de rapporter un petit souvenir ? L’atelier de céramique “Element” pourrait bien cacher ce que vous aimeriez offrir à la famille et/ou amis. Le travail de la céramique est répandue partout dans les pays nordiques et ce studio à l’intérieur minimaliste est loin de proposer les kitscheries auxquelles ont pourrait s’attendre!

Food Story : A la fois boutique et restaurant bio/commerce équitable, c’est le devanture et les produits locaux qui ont attiré mon regard: sirop de fleurs de sureaux, confitures de fraises des bois, jus de rhubarbe, fromages et charcuteries; De quoi satisfaire les aventuriers culinaires. Miam!

Pendant que je bois ma bière tranquille au Café Glød, je me plonge dans l’essai de la lecture d’un quotidien national. Je reste bouche-bée devant la photo d’un surfeur complètement recouvert d’une combinaison noire, glissant allègrement sur un vague dans un paysage enneigé.

Ils sont fous ces vikings!

Après cette journée bien chargée, je rentre à l’hôtel recharger mes batteries (et celle de mon iPhone) avant de retrouver Romuald et Aurore pour l’apéritif, avec ma bouteille de Fisherstorm vert. Cette fois, je tiens à manger quelque chose du cru! Nous atterrissons donc sur Youngtorget, au pied de l’immense “Maison du Peuple” au Café Politiker’n. Sur les murs, plein de photos de politiciens de toutes nationalités, mais surtout de gauche (nous sommes en face du QG des travaillistes)… Ce qui nous permis de nous amusez à faire le tour du café a essayer de reconnaitre tout ces illustres personnages en attendant notre burger d’élan! La fatigue commence néanmoins à se faire sentir et la nostalgie m’envahit déjà. J’ai l’impression de prolonger des adieux de manière inutiles.

Demain matin, je pars tôt pour attraper mon avion et ma valise est déjà quasi prête. Un dernier mojito avant de nous séparer et je repars dans la nuit osloite en faisant le compte des choses que je n’ai pas vu…

Le prix d’un nouveau billet d’avion vaut bien la vision d’un Munch, non?

P.S.: Désolée pour la médiocre qualité des photos. C’est mon iPhone qui a fait office d’appareil photo, vu que le chargeurs de mes DEUX appareils photos étaient resté à Bruxelles.





  1. Oreille
    le 15.12.2017

    Rien à voir avec l’article, mais j’avais juste envie de dire que je trouve la césure automatique de ton thème est des plus charmante 😀

  2. Melissa
    le 15.12.2017

    Je sais! ;D Ça fait un moment que je cherche où se trouve le code qui limite le nombre de caractères dans le titre! Celui-là est particulièrement savoureux.

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer