- , -

July 2011

Photo de la semaine 16 : Le vent de l’Atlantique Nord Picture of the week 16: The Wind of the North Atlantic

Cette fois-ci, la “Photo de la semaine” ‘est un peu particulière…

Il ne s’agit pas de vous montrez une nouvelle destination mais bien de parler d’inspiration.

Il y a quelques temps, j’accueillais Daniela, une couchurfeuse suisse, qui avait fait appel à moi pour son séjour bruxellois. Daniela n’était pourtant pas là pour voir l’Atomium ou le Manneken Pis (du moins pas uniquement). Non, non… elle était là pour assister à un mini-festival des Îles Féroé: Atlantic Sounsdscapes.

Les Îles Féroé, ce sont ces terres mystérieuses, battues par les vents de l’Atlantique nord, entre l’Ecosse et l’Islande, et dont on entend seulement parler lorsqu’il s’agit de qualification pour la Coupe d’Europe ou du Monde de foot. Alors que Daniela se rendait en Islande en bateau, celui-ci avait fait escale à Thorshavn et elle tomba amoureuse de ce petit bout du monde. Au temps de sa visite, elle se préparait d’ailleurs à y déménager. Il fallait donc absolument qu’elle fasse le voyage pour retrouver le meilleur de la culture de là-bas, qui venait s’exporter officiellement dans la Capitale de l’Europe, pour la première fois.

Je n’étais que trop heureuse de l’accompagner au concert… Dans la salle plongée dans la pénombre, des projections en noir et blanc de falaises et de jeunes filles aux visages de statues dans les vêtements qui se soulèvent par un vent incessant donnent déjà un idée de la nature à la fois sévère et poétique des îles.

Le premier groupe, Budam, tient des deux… Un ensemble de jeunes gens à l’air presqu’elfin, un chanteur au look de ménestrel, des mélodies qui tiennent de la folk et du cabaret et des textes qui racontent des petites histoires de là-bas. A les écouter, j’imagine des îles rocailleuses se faisant face, vertes et grises sur une mer de le même couleur, quelques maisons colorées de çà et là et les moutons qui paissent sur une falaise en regardant une tempête arriver. Le set de Budam est terminé. Je suis enthousiasmée et prête à faire mes valises alors que je n’ai vu qu’une ou deux images des Féroé!

Les autres groupes ne sont en reste: Orka qui utilise des éléments du quotidien (piquets de prés à mouton, barils de pétrole, scie sauteuse) pour faire de la musique aux accents durs et puissant ou Boys in a Band, combo rock énergique, déguisé et extraverti… J’y perçois comme le petit grain de folie que l’on trouve chez les Islandais. Comme si les habitants de ces cailloux perdus en mer avaient acquis avec les siècles la faculté d’aller plus loin que nous, pauvres continentaux, dans l’évasion mentale.

Qu’on me réserve le prochain avion, je suis déjà prête à partir!


http://www.visitfaroeislands.com/

This time, the “Picture of the Week” is a bit special …

I won’t be showcasing a new destination but rather a source of inspiration.

Some time ago, I hosted Daniela, a Swiss couchurfer, who had contacted me for stay in Brussels. Daniela however, was not there to see the Atomium and Manneken Pis (at least not only). No, no … she was there to attend a mini-festival about the Faroe Islands: Atlantic Sounsdscapes.

The Faroe Islands are a mysterious land, beaten by the winds of the North Atlantic between Scotland and Iceland, and we’re only reminded they exist when it comes to qualifying for the European or World Cup of football. While Daniela went to Iceland by boat, she had stopped in Thorshavn, the Islands capital, and fell in love with this little piece of the world. At the time of her visit, she also was preparing to move there. It was therefore essential that she make the trip to find the best of the culture there, which was officially exported in the Capital of Europe for the first time.

I was only too happy to accompany her in concert … In the room plunged into darkness, a video projected in black and white of cliffs and young women with faces like statues and whose clothes were raised by a relentless wind already gives an idea of ​​the both harsh and poetic nature of these islands.

The first group, Budam, is quite representative … A set of young people, with almost elfish features, a singer with the look of a minstrel sings tunes that have their roots in folk music and cabaret with lyrics telling stories from over there. I imagine rocky islands facing each others, green and gray on a sea of ​​the same color, a few colourful houses here and there and sheep grazing on a cliff watching a storm coming. Budam’s set is over. I’m already in love with the place and I have barely seen any pictures!

The other bands are not left out: Orka that uses everyday items (poles used to fence sheeps in, oil barrels, jig saws) to make music with hard and strong accents or Boys in a Band, an energetic, outgoing… and costumed rock combo… I see it as the same little touch of cookiness one can find in Icelandic artists. It’s as if the inhabitants of these ocean-lost rocks acquired, over the centuries, the ability to go escape further into their minds than us, mere continent dwellers .

Personnaly, I’m ready to go!

http://www.visitfaroeislands.com/





  1. Martine Destination Terre
    le 14.12.2017

    Le genre d’endroit que l’on retrouve seulement dans les romans. Je suis très fan de ces ambiances un peu “froides”, la nature à l’état sauvage, des habitants peu bavards, … c’est comme une écharpe qui nous enveloppe, qui semble nous étouffer et pourtant, on respire…
    J’aimerais bien voir ces îles!
    Et merci de nous faire découvrir de nouveaux artistes!
    à plus!

  2. Melissa
    le 14.12.2017

    Bonjour Martine,

    J’imagine que ça doit faire écho à quelques coins du Canada comme Terre-Neuve ou le Labrador.;-)
    Moi aussi, je ressens une attraction difficilement expliquable pour les îles du Nord… Féroé, Lofoten, Spitzberg, Islande, Groenland…
    Peut-être une nostalgie de citadine?

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer