- Downhill , Irlande du Nord -

January 2015

Irlande du Nord : A la découverte des Royaumes de Game of Thrones (4 et fin)

« Les Anglais ? Il n’y a que le petit-déjeuner qui est bon chez eux ! ». Combien de fois n’ai-je pas entendu ce cliché. Il y a de nombreuses années, je l’ai moi-même propagé. Sans doute parce que c’était un peu vrai. Mais depuis une quinzaine d’année, les choses ont bien changé. Les Britanniques ont (re)trouvé le goût de la cuisine, de leurs produits, et de leurs patrimoines culinaires. Ce qui fait que le petit-déjeuner est encore meilleur. Dans les bonnes maisons, fini le streaky bacon tout sec et brûlé (j’avoue, j’aime çà) et bienvenue les grosses tranches de bacon grillées par dessus, encore un peu juteuse au centre (miam). C’est encore plus particulièrement savoureux quand on revient d’une expédition matinale sans avoir mangé et le programme de la journée s’avère chargé. Nous prenons congé du Causeway Hotel. C’est le moment de la (courte) séparation. Les aventuriers d’ Un sac sur le dos nous quittent pour une aventure en kayak en Mer d’Irlande quant à Fred, Emma et moi, nous rejoignons notre voiture de location pour un dernier petit goût de Game of Thrones.

Lectrice, Lecteur, tu le sais, je ne suis pas très « voiture », je n’ai d’ailleurs même pas mon permis et quand je me déplace , c’est en général en bus ou en train mais, il y a des destinations qui se prêtent au roadtrip, comme la Coastal Causeway Route. Comment profiter autrement de toutes ses beautés si on ne peut s’arrêter où on veut ?

It’s not Arbor Gold, but that’ll do!

Ce sera donc Fred qui prendra le volant, mais avant de nous replonger dans le monde de Westeros, un arrêt IN-DI-SPEN-SABLE s’impose à Bushmills. Bushmills est une dizaine de minutes de la Chaussée des Géants et ce charmant village est aussi le lieu de la distillerie du plus connu des « Irish Whiskeys ».

La distillerie Old Bushmills est la plus ancienne d’Irlande encore en activité et quand nous arrivons à ses portes, c’est un véritable « village dans le village » que nous découvrons. Tout semble à peine avoir changé depuis le XIXe siècle. Plus qu’un musée et qu’un magasin de vente, c’est encore une usine qui roule. On peut d’ailleurs voir les camions chargés de grains garés derrière des barrières. Comme le temps nous est compté, et que l’heure de l’apéritif est encore loin, nous laissons le bar derrière nous et nous nous contenterons de nous balader dans tous les lieux libres d’accès, avant de faire un petit tour au magasin. Une visite complète vous fera connaître tout le processus de fabrication, ainsi qu’une dégustation à la clé. Laissez-vous guider par les vendeurs si vous n’êtes pas familiers avec le whisky, et si vous n’avez pas participé à la dégustation mais si vous n’êtes pas habitué du tout, une bouteille de Bushmills original ou de Black Bush est un bon début.

Le B-A-BA du Whisk(e)y

Le whiskey (ou whiskey en Irlande, l’île se dispute la paternité du breuvage avec l’Ecosse) est une boisson a base de céréales. Oui, oui… un peu comme de la bière ! La base du whisk(e)y, c’est l’orge malté dont on tire le « malt whisky ») mais d’autres céréales (le seigle ou le maïs par exemple, peuvent aussi servir, on l’appelle alors « grain whisky »). Les céréales sont brassés, fermentée, distillées puis vieillies en fûts.

Il existe plusieurs types de whisk(e)ies :

Le style de whisky le plus courant (celui que tu mélanges avec ton coca), c’est le Blend, un mélange de « malt whisky » et de « grain whisky ». Il n’a pas trop de goût, et porte bien son nom… il est préférable de le mélanger avec d’autres trucs dans la plupart des cas (sauf dans de bonne maison comme Bushmills où leur Bushmill original est un « blend », et le Black Bush contient plus de whisky de malt dans son mélange.

Le single malt whisky est fait d’une seule céréale et provient d’une seule distillerie

Le blended malt whisky est un mélange de single malt provenant de plusieurs distilleries (et apparemment, faire les bons mélanges est tout un art).

En plus de celà, interviennent la durée de vieillissement en fût, le type d’essence du fût et ce qu’il a contenu auparavant (du sherry, du bourbon, du porto…).

Mais le mieux, c’est de visiter une distillerie pour vous faire une idée… et de goûter (avec modération).

The Prince That Was Promised ?

Notre prochain arrêt sera Downhill Demesne, propriété, à nouveau, de la National Trust. Accroché à un promontoire, le domaine est maintenant le lieu de pâturage de mouton. Poussez la grille, évitez de marcher dans les crottes de brebis, et vous découvrirez un endroit d’une sacrée beauté. De Downhill House, le manoir construit par Frederick Harvey, il ne reste rien que des ruines mélancoliques. Une maison qui parrait-il, était aussi excentrique que son commanditaire. Elle a connu un incendie, a servi de poste de garnison pour la Royal Air Force avant d’être abandonnée par ses propriétaires et démantelées. La seule structure qui tienne encore, et la plus jolie, est le « Mussenden Temple ». Un bâtiment rond dont l’inspiration serait le temple de Vesta à Rome. Harvey avait fait construire cette librairie d’été en l’honneur de son cousin décédé. Et quel endroit pour lire ! Imaginez une falaise haute de plusieurs dizaines de mètres, avec tout en bas une immense plage et l’Océan pour horizon… de quoi passez de longues minutes à rêver !

Pourquoi sommes nous-là ? Parce que le temple a servi de « doublure » à Dragonstone, siège de Stannis Baratheon. Mais on reconnait mieux « Dragonstone » depuis la plage de Downhill… Downhill est une magnifique plage de sable blond, adossée à des falaises blanches. Cette large plage figure dans l’épisode 1 de la saison deux de Game of Thrones, lorsque Mélisandre fait brûler les sept dieux et compl!te ainsi la conversion de Stannis au culte du Dieu Rouge.

Une manière spectaculaire de clore un chapitre, avant de continuer vers London/Derry, qui est une histoire à elle toute seule.

Maintenant, si George R.R. Martin pouvait se grouiller pour SES prochains chapîtres.

La fin

Pour aller plus loin

Downhill Beach et Demesne

Pour y parvenir : Comme mentionné, dans ce cas-ci, la voiture est idéale MAIS, il existe un train de la ligne Belfast London/Derry qui s’arrête à Castlerock, une jolie petite station balnéaire à 15 minutes de marches de la plage. Vous rendre au domaine ne sera alors qu’une belle promenade. L’autre option est de prendre le train jusqu’à Coleraine puis un bus qui vous déposera à différents endroits dans Downhill. Plus d’info sur http://journeyplanner.translink.co.uk/ext_widget/XSLT_TRIP_REQUEST2

La National Trust : Comme pour le cas de la Chaussée des géants, il y a un centre d’accueil et l’entrée estpayante (surtout pour visiter Hezlett House, un vieux cottage qui fait partie de l’ensemble) MAIS le site de Downhill House et du Temple de Mussenden sont libres d’accès. Garez-vous directement et empruntez le chemin qui mène au domaine. Sinon, sachez que votre argent sera bien utilisé.

Insolite : Envie de vous marier d’une façon non-conventionelle ? Le Mussenden Temple est ouvert pour les amoureux… Alors si, Lectrice, Lecteur, toi et ton amoureux/se êtes fans de Games of Thrones, ou de l’Irlande, why not ?  A voir avec la National Trust, of course!

Cette balade irlandaise est le fruit f(une collaboration avec le collectif Bescape, l’Office du Tourisme Discover Northern Ireland et Visit Britain.

Carte de l’itinéraire complet Game of Thrones sur la Côte d’Antrim

Petrópolis, à l'ombre de l'Empereur du Brésil
Urca, un village à Rio de Janeiro




  1. Mike
    le 24.10.2017

    Ne mélange pas Brittaniques et Anglais… ai ai ai!
    Concernant ce “c’était un peu vrai”, je dirais plutot que les étrangers ne savaient pas ou aller.
    Il ne fallait pas aller aux restos, il fallait aller aux pubs. Entre temps, on a de bons restaurants, gastro-pubs, et plus d’étoiles Michelin que l’on peut digérer… les choses ont changé et c’est donc plus facile á trouver de la bonne bouffe ici.

  2. Melissa
    le 24.10.2017

    Hey Mike, j’ai cité la phrase comme elle est dite “dans la vraie vie” avec tous les clichés et les erreurs que que ça comporte. C’est pour ça que j’ai rajouté “Britannique” par après pour bien marquer la différence. Depuis 8 ans que je voyage plus maintenant, j’ai pu voir (et surtout goûter) dans tout le Royaume-Uni (les 4 entités) que la gastronomie y est au top. Avec une grosse préférence pour le Pays de Galles où j’ai mangé comme une reine.

  3. Mike
    le 24.10.2017

    T’as pas mangé leur half’n’half alors 😉

  4. Melissa
    le 24.10.2017

    Non… mais un jour peut-être. 😉

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer