Il est revenu, le temps de Noël et de ses marchés. J'ai beau essayer de parfois la jouer cynique et anti-fête commerciale, dès que les lumières des Plaisirs d'hiver s'allument dans ma Bruxelles, j'ai les yeux qui pétillent et depuis plusieurs années, je me mets à la recherche du pull de Noël le plus moche possible pour la Journée du Pull de Noël. C'est donc mon"maître-pull" que j'ai apporté avec moi pour ma dernière chronique Inspiration "Tendances Première" de l'année. Si vous aussi, vous fondez sous l'action de l'esprit de Noël voici quelques destinations et marchés de Noel, testés et approuvés ! 

Press PLAY !

Véronique Thyberghien : Mel Loves Travels, c'est le nom de son blog, Mélissa Monaco nous a rejoint. Bonjour Mélissa

Moi-même : Bonjour Véronique, bonjour à tous !

VT : On va aller à la rencontre des marchés de Noël. C'est de saison, ça tombe bien, j'adore votre pull de Noël, c'est génial, ça brille en plus ! C'est génial, je veux un pull de Noël !.

MM : Oui, je suis à fond dans l'esprit de Noël, en fait.

VT : Moi aussi !

MM : Et c'est justement le moment d'aller découvrir des villes européennes sous leurs habits de fête. Pour aller explorer les marchés de Noël.

VT : Évidemment, on ne va pas parler du Marché de Noël de Bruxelles, on va aller ailleurs. On commence par quoi ?

MM : Ben on va commencer par la France mais pas forcément là où on pense qu'on irait.

VT : Strasbourg...

MM : Voilà, on ne va pas parler de Strasbourg, on ne va pas parler de Colmar. Parce que ces marchés là sont bien connus. Je vais plutôt vous parler de Lille.

VT : Aaah, plus près de chez nous.

MM : Oui, On peut facilement y arriver. A Lille en fait, c'est un marché qui commence à prendre un peu plus d'importance et on va dire que le clou du Marché de Noël, c'est une immense grand-roue qui est sur la Grand-Place de Lille avec un gros nœud rouge. Elle est vraiment très, très belle et elle est aussi, très, très haute et une fois en haut, on peut voir tout le panorama de la ville de Lille et c’est très, très beau mais le marché de Noël en lui-même est sur une place un peu sur le côté de la Grand-Place sur la Place Rihours. Cette année, il s'est un peu plus étalé. C'est vraiment un marché qui est très traditionnel avec de la vente de déco, de l'artisanat, évidemment à manger mais mon endroit préféré du Marché de Noël à Lille, c'est la patinoire de la Nouvelle Bourse où se trouve la Chambre de Commerce et d'industrie où ils ont installé une patinoire en plastique, synthétique donc ce n'est pas de la glace et c'est plus écologique.

VT : Donc, vous n'avez pas les pieds dans l'eau dès qu'il fait +4 degrés...

MM : Voilà, si vous avez des enfants ils ne se feront pas mal quand ils tomberont, aussi et l'endroit est vraiment superbe avec des projections sur les murs et cette immense verrière donc on n'a pas froid, on peut patiner sans problèmes et c'est vraiment à voir. Si vous allez à Lille, surtout ne loupez pas la patinoire de la Nouvelle Bourse.

VT Après Lille, on va partir de l'autre côté en Allemagne. Moi c’est plutôt Aix-la-Chapelle/Cologne mais pas forcément.

MM : Non, pas forcément mais quoique... à Cologne, évidemment, je pense qu'il y a beaucoup d'auditeurs qui doivent connaître le marché, enfin, l'un des marchés de Noël surtout celui qui se trouve derrière la cathédrale. Qui est un de mes préférés, il est magnifique. Mais Cologne c'est une des capitales gay allemandes. Il y a une communauté gay qui est très impliquée et ils ont leur propre marché de Noël. Le Christmas Avenue qui n'est pas très, très grand mais dès qu'on arrive, on est dans un esprit un peu plus...

VT : Festif ?

MM : C'est très festif, voilà... Les chalets sont évidemment illuminés en rose et on trouve aussi des petits cadeaux à faire qui sont croquignolets... des pénis en chocolat...

VT (rires) J'allais dire « J'ai peur de ce qu'on y trouve ! ». Donc, c'est bien çà

MM : Et des décorations de Noël aussi... un peu « hot ».

VT : Ah oui ?

MM : Un magnifique torse masculin...

VT : Pour mettre dans son sapin ?

MM : Ou bien... pas discrimination, un torse féminin, aussi.

VT : Et ça se trouve à Cologne aussi ?

MM : Aussi.

VT : On va aussi aller, si vous le voulez bien, à Londres parce que je trouve qu'on connaît moins bien ce marché.de Noël de Londres. Et pourtant....

MM : Et pourtant, c'est un marché de Noël sous stéroïdes !

VT : (rires)

MM : Winter Wonderland qui est situé à Hyde Park et là c'est vraiment le grand show : il y a des attractions comme dans un parc avec une espèce de tour où on monte et on vous faite redescendre à grande vitesse, il y a un théâtre, des représentations de spectacles sur glace, patinoire... évidemment, il y a les chalets traditionnels et puis il a aussi une espèce de manège qui tourne où tout le monde est debout et tout le monde boit.

VT ; (rires) Mais qu'est-ce que c'est que çà ? En tournant ?

MM : Oui, voila !

VY : Ah non ! (rires)

MM : Tout le monde est debout et ça tourne, comme dans un manège et cette année, ils ont inauguré un truc où il y a des espèces de petits chalets où on peut commander à boire et à manger avec un karaoké mais uniquement de chansons de Noël !

VT : Ça, j'aime encore assez bien l'idée !

MM : Entre amis, ça peut être vachement sympa !

VT : Ah oui, évidemment !

MM : Avec un petit vin chaud, ça passe !

VT : Mais, il y a quand mêle un côté un peu tradi ou ça reste hyper festif, un peu fête foraine ?

MM : C'est un mélange des deux, en fait parce qu'il y a les chalets avec les décorations de Noël, de l'artisanat, évidemment, on vend du vin chaud et des spécialités, biscuits typiquement anglais.

VT : Il faut aimer ce genre de choses.

Avant de quitter le marché de Londres, on a fait, Lille, Cologne et Londres. Dans les trois, quel est le plus traditionnel pour ceux qui aiment bien cette ambiance traditionnelle avec des rangées de boules de Noël qui vous sont proposées...

MM : Définitivement Cologne. Mais il y a plusieurs marchés. À Cologne. Par exemple, il y a celui qui est derrière la cathédrale, il y a le marché des anges aussi qui est très, très grand et très long. Il y aussi celui avec la grande patinoire (Marché de la vieille ville, NDLR)... En Allemagne de toute façon, dès qu'on est dans une grande ville, on ne trouve pas un seul marché mais plusieurs mais pour moi, c'est le plus traditionnel.

VT : Il nous le temps de parler d'un marché européen. On prend lequel ?

MM : Eh bien, on va aller à Riga.

VT : Bonne idée !

MM : Voilà, en bord de Baltique. Riga a un petit marché de Noël, il y en a même deux,mais le principal est sur la place du Dôme où il y a la cathédrale et ce qui fait tout son charme, c'est l'architecture de Riga. On est dans le centre-ville qui est un centre médiéval avec sa cathédrale et son clocher en cuivre, c'est très particuliers et il y aussi le fait que les Lettons apparemment adorent la viande fumée donc, tout est fumé : le poulet, le porc, le poisson... Et donc c'est bizarre de voir un poulet complètement sans peau, qui est lisse comme des fesses de bébé est complètement noir !

VT : On se dit : « C'est pas mangeable ! »

MM : Et pourtant, c'est très bon ! Nous, on a plutôt testé le poisson, en toast avec un petit chaud, pourquoi pas avec un shot de vodka ou bien de Baume noir de Riga qui est une liqueur très, très amère faite à base d'herbe et corsée.

VT : Oui, 40 degrés ou un truc comme çà, à mon avis. C'est vrai que quitte à être dans les pays baltes, autant en profiter et prendre une bonne petite vodka. A mon avis, elle doivent être de meilleures qualités que celles qu'on trouve ici.

Enfin, un dernier coup d’œil très rapide sur le Brésil. Y'a aussi un marché de Noël au Brésil

MM : Oui, oui, oui... nous allons à Petrópolis qui est à deux / deux heures et demie dans les montagnes près de Rio et c'est en fait l'ancienne capitale impériale d'été du Brésil. Elle a eu des architectes allemands, à mon avis, ça a aussi un peu influencé et il y a un très joli petit marché de Noël mais évidemment, c'est en plein été où il fait 40 degrés. Donc à Petrópolis, on trouve le Palais de Cristal qui est magnifique et c'est là que se trouve le marché de Noël. Il est très mignon avec un Père Noël géant, une cheminée... donc, c'est assez comique de voir les Brésiliens qui vont faire des photos devant la cheminée alors qu'il fait 35-40 degrés dehors, même en montagne.

VT : Y'a pas de patinoire au Brésil !

MM : Non, pas de patinoire mais des sapins de Noël en crochet !

VT : (rires) Ça doit être pas mal.

MM : Oui, j'en ai un !

VT : Pourquoi pas finalement... encore que je préfère l'odeur des aiguilles finalement, dans une maison. On va donc faire son marché de Noël ce week-end à Lille, à Cologne, à Londres, à Riga... au Brésil, ça va être un peu loin pour le week-end. On va peut-être pas trop y aller et on vous retrouve avec vos bonnes adresses et vos bons conseils sur mellovestravels.com.

Merci beaucoup, Mélissa Monaco.

MM Merci beaucoup Véronique, bonnes fêtes à tous !

Pour le podcast, rendez-vous sur Auvio !