- , -

July 2011

Afrique du Sud: Sur la Garden Route, 3e partieSouth Africa: On the Garden Route, Part 3

Little Karoo

« Pas mal ! Vous êtes déjà au point ! » Bruce nous regarde les bras croisés d’un air satisfait. Après le 3e matin nous sommes déjà bien rodés : tout le matériel est plié et rangé et notre petit groupe est prêt à embarquer pour notre prochaine étape : Knysna.

Knysna est un des hauts-lieux du tourisme sur la Garden Route. Une petite station balnéaire prisée et « un peu kitsch » d’après mon guide mais surtout connue pour être le cadre de la débâcle de l’Equipe de France lors de la dernière coupe du monde. Mais avant d’y arriver, il faut traverser le Petit Karoo… Au fur et à mesure de l’ascension, les nuages qui encombraient le ciel se dispersent… Nous découvrons une étendue montagneuse et verte où s’accrochent quelques grappes de nuées qui semblent des petites chutes de coton qui traineraient dans le paysage. Tout simplement magnifique ! Malheureusement, pas le temps de s’attarder car il faudra un bout de route avant d’arriver à destination.

Knysna: The Heads

Revenu en bords de côte, le ciel est à nouveau couvert. Peu après être entrée en ville, notre chauffeur gare Ella dans un parking devant un lotissement résidentiel. Nous descendons en nous regardant tous d’un air perplexe mais Bruce nous rassure en nous signalant que c’est bien par là que se trouve le chemin vers ce qui fait la fierté de Knysna : the Heads. Deux falaises parallèles qui font figures de portes sur l’Océan Indien et qui conduisent la rivière Knysna vers le grand bleu. L’endroit est tellement dangereux pour la navigation que la célèbre Lloyd’s of England refuse d’assurer un bateau qui oserait s’aventurer dans le coin. Pourtant, ça a plutôt l’air paisible première vue, avec ses pêcheurs perchés dans un recoin du roc ! Le vent souffle, souffle ! Je prends une auto-photo. Mes cheveux volent tellement dans tous les sens qu’ils forment une auréole autour de mon visage. Bruce nous promet que nous aurons un autre point de vue mais en attendant, nous allons faire une petite balade en forêt, dans un lieu baptisé: “The Garden of Eden“.

Knysna: Garden of Eden

Le chemin est parfaitement balisé… aucune chance de rencontrer un fauve ! Ici, c’est plutôt la flore et les oiseaux qu’il faut observer (pour les « bêtes sauvages », vieux fantasmes africains, il faut encore attendre) et je m’en donne à cœur joie ! Des fleurs bleues, blanches, jaunes, que je n’ai jamais vues, bordent la route et mes compagnons s’amusent de me voir m’appliquer à les prendre en photo en macro. Même les fougères font les belles ! Quant aux oiseaux, la végétation est tellement dense que je n’arrive pas à voir la moindre plume.

 

Le parcours terminé, nous revenons vers Knysna. Certains d’entre nous décident de rester en ville, d’autres, dont moi, vont prendre un petit ferry pour aller de l’autre côté de la baie où se situe la Featherbed Reserve. Cette fois, ça y est, le soleil brille franchement. Nous sommes immédiatement pris en charge par un guide, on nous confie un bâton pour nous aider dans notre randonnée et en route ! Pas besoin de se fatiguer à monter, un système de camion électriques nous emmène au sommet et la randonnée consistera à faire les quelques centaines de mètres jusqu’au sommet puis de redescendre. Le point de vue est magnifique ! Nous contemplons les « heads » vu d’en haut et l’Océan Indien. Je reste rêveuse… Pas de terre avant l’Antarctique ! Je suis donc presque au bout du monde. Je n’ai jamais été aussi loin ! J’ai envie d’embarquer là, maintenant pour aborder le continent blanc. J’ai du mal à me détacher mais la guide qui nous surveille me lance un regard qui signifie que je dois rejoindre les autres. J’entame la descente avec à l’esprit la certitude d’atteindre le monde des glaces. Pour le moment, c’est au long d’une lagune que je marche. J’observe les arbres, les ponts naturels, les grottes avant d’arriver tout en bas et à une plage… Ce grand bol d’air m’a fait un bien fou ! Nous rejoignons notre campement du jour, au bord de l’eau. Un ponton nous conduit au-dessus d’une étendue qui doit être recouverte d’eau à marée haute. D’ailleurs, quelques crabes se hasardent tout doucement avant de retourner se cacher. La soirée est belle et bière ou cidre à la main, on regarde le coucher du soleil avant d’aller donner un coup de main au repas du soir… Bruce nous engage à ne pas aller nous coucher trop tard. Demain, la route sera longue et il y aura de l’émotion au programme !

Ah ah !

Knysna: Featherbed Nature Reserve

 

Little Karoo

“Not bad! Almost well-drilled! “Bruce is watching us, his arms folded, looking pleased. After the third morning, we are already well drilled indeed: all the material is folded and put away and our little group is ready to embark on our next journey: Knysna.

Knysna is one of the high places of tourism on the Garden Route. A small popular resort and “a bit kitschy”; according to my guide, but it’s to me as being the location of the French football team debacle story during the last World Cup. But before we get there, you have to cross the Little Karoo … As the trucks climbs, the clouds filling up the sky start to spread out … we discover an area of green mountains draped in a few bunches of clouds that seem like small drops of cotton. Just beautiful! Unfortunately, I have no time to linger as it will take quite a while before reaching our destination.

Knysna: The Heads

Back towards the coast, the sky gets grey again. Shortly after coming into town, our driver parks Ella in a parking lot in front of a residential subdivision. We get out of the truck, slightly baffled but Bruce reassures us by pointing out that here is the path to have a good look at the pride of Knysna: the Heads. Two parallel cliffs leading the Knysna River towards the sea and opening up like giant doors on the Indian Ocean. The place is so dangerous for navigation that the famous Lloyd’s of England refuses to insure ships that would dare venture into the area. However, it seems rather quiet first glance, with its fishermen perched in a corner of rock! The wind is blowing, as usual! I take an auto-photo. My hair is flying in all directions and forms like a halo around my face. Bruce promises that we will have a different point of view but in the meantime, we will take a little walk in the woods, the aptly named “Garden of Eden”.

Knysna: Garden of Eden

The path is well-marked … no chance of meeting a wild animal! Here is rather flora and birds that can be observed (for “wild beasts”, the old African fantasies, one must still wait)! Blue, white, yellow flowers, which I have ever seen, are sprinkled along the road and my friends make fun of me applying myself to take pictures of them in macro. Even the ferns are beautiful! As for birds, the vegetation is so dense that I cannot see a single feather.

The walk is done and we return to Knysna. Some of us decide to stay in town, others, including myself, will take a small ferry to the other side of the bay hosting the Featherbed Reserve. And finally, the sun shines frankly. We are immediately flanked with a guide; we are given a stick to help us in our walk and go! No need tire ourselves to climb up, an electrical truck system takes us to the top and the hike will be only a few hundred meters to the summit and then back down. The view is beautiful! We contemplate the “Heads” from above and the Indian Ocean. I still dream … No land before Antarctica! I’m almost at the end of the world. I’ve never been so far! I want to board a ship right now to tackle the white continent. I cannot detach myself but the guide who is watching us gives me a look that means I have to join the others. I begin the descent and in my mind, I have the certainty of reaching the ice world, one day or another. For now, it is along a lagoon that I walk. I watch the trees, natural bridges, and caves before arriving at the bottom and a beach … This breath of fresh air did me a world of good! We reach our camp of the day at the water’s edge. A jetty leads over an area which must be covered by water at high tide. Moreover, some crabs venture out before returning slowly to hide. The evening is beautiful and my travel companions and I are almost all here; beer or cider in hand, looking at the sunset before going to lend a hand to dinner … Bruce urges us not to go to bed too late. Tomorrow, the road will be long and “emotions filled”!

Oh, really?

Knysna: Featherbed Nature Reserve






  1. Claude
    le 13.12.2017

    Ah le jardin d’Eden… je m’y suis tordue la cheville donc les souvenirs ne sont pas excellents mais c’est quand même complètement superbe comme lieu pour une longue balade!

  2. Melissa
    le 13.12.2017

    Une chouette ballade parmi les arbres, hein Claude? J’ai beaucoup fait rire mes compâgnons de voyages vu le temps que je passais à faire des macros de fleurs. 😉

  3. Roadtrip en Afrique du Sud : la Garden Route – Jour 2: Knysna, Wilderness, Mossel Bay - Mel Loves Travels
    le 13.12.2017

    […] couvre toute cette partie de la lagune, et que j’avais eu l’occasion d’explorer lors de ma dernière visite (on ne sait pourquoi “The Heads”n’ont pas été déclarée Parc National, mais […]

  4. Roanne
    le 13.12.2017

    Un beau petit coin de paradis naturel…

  5. Adrien
    le 13.12.2017

    Beaux paysages en Afrique du Sud ! C’est un pays que j’ai beaucoup envie de visiter 😉

    Hâte d’aller faire de chouette balades dans les superbes paysages ! A vélo, longboard ou cruiser ça me tente =P

  6. Melissa
    le 13.12.2017

    Et je te le recommande en hiver, ca vaut le coup!

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer