Ti amo, Abruzzo (Les pierres silencieuses de Vasto)

L’appareil photo autour du cou, je prends garde de marcher bien à l’ombre. Il est à peine 9 heures et dans les rues de Vasto, il fait chaud. Très chaud.

La canicule semble s’être installée depuis quelques jours sur le centre-sud de l’Italie. Il n’y a même pas un souffle de vent pour rafraîchir l’atmosphère! Pour le moment, cela ne m’empêche pas de refaire connaissance avec Vasto Cittá, que je vois presque tous les jours perchée sur sa colline depuis la mer.

(suite…)

Continuer la lectureTi amo, Abruzzo (Les pierres silencieuses de Vasto)