- Tórshavn , ïles Féroé -

May 2017

Fabuleuses Féroé : les bonnes adresses et les bons plans

Où dormir? Où boire? Où manger ? Que ramener comme souvenirs quant on voyage aux Îles Féroé ? Quelques liens ressources pour préparer ton prochain voyage là-bas (comment ça, je ne t’ai pas encore convaincu?)

(NDLR : Ceci est un article précédemment paru en septembre 2013 et a été revu pour éliminer des établissements qui ont fermé et en rajouter d’autres découverts lors de mon escapade en avril 2017)

Dodo aux Îles Féroé

Sauf si, comme moi, vous couchsurfez, le logement représentera une énorme partie de votre budget. Malheureusement, loger aux Féroé est cher. Très cher même, même en guesthouse, même en AirBnb ou similaire. Les Féroé sont petites et vous remarquerez vite que les prix sont quasi égaux, à prestations égales. Pas donc de réelle concurrence.

A Tórshavn

imageIl y a des possibilités de camping et une auberge de jeunesse mais ceux qui souhaiteraient loger dans un hôtel tout en gardant leur budget sous contrôle peuvent se rendre à l’Hotel Streym.

A deux pas du terminal des bus et ferries, le Streym, qui vient d’ouvrir, est le premier hôtel économique de la ville (compter quand même aux alentours de 80€ pour une personne). Meublé en full-Ikea  (je me demande d’ailleurs encore s’il a fallu affréter tout un bateau exprès, puisqu’il n’y a pas de “Saint-Joseph-des-Suédois” aux Féroé), son allure clean et minimaliste lui donne un côté contemporain. Les chambres sont petites, mais confortables et chacune d’entre elles portent une petite maxime comique, ce qui donne idée de l’humeur des Féroiens.  Le wi-fi dans tout l’hôtel et le petit-déjeuner sont compris et si,comme moi, vous vous réveillez tôt pour prendre votre avion, n’hésitez pas à le mentionner à la réception, ils feront le nécessaire pour que vous ne partiez pas l’estomac vide! Et mention spéciale à la gentillesse du personnel qui vous faits tout de suite sentir comme si vous rentriez chez vous!

Pour plus de logement à Tórshavn : http://visittorshavn.fo/page.php?Id=46&l=en

A Klaksvik

image

Pas beaucoup d’option  Klaksvik! Il y a un camping, une auberge de jeunesse (ouverte l’été) et un seul (et cher) hôtel: l’Hôtel Klaksvik. Par contre, vous trouverez une poignée de guesthouses/B&B’s dont les prestations n’ont vraiment  pas à rougir! J’ai choisi la Guesthouse N°1, celle des Martsens. Située dans une rue à 5 minute de l’Office du tourisme, du terminal des bus, du départ du ferry pour Kalsoy et même d’un supermarché, ce fut une excellente affaire (environ 65 Euros). J’avais droit à une très grande chambre avec canapé, une énorme penderie, une petite télé, un wi-fi aléatoire mais surtout, un petit-déjeuner pantagruélique préparé par Madame Martsen. MIAM!

Plus de logement dans l’archipel du Nord: http://www.visitnordoy.fo/UK/index.asp?pID={90FDD2BD-5441-47D1-A867-27FEF0B76E1B}

image

Miam Miam et Gloulglou aux Îles Féroé

Chez l’habitant: si vous y arrivez, faîtes-vous inviter pour une soirée “Faroese tapas le “Tvøst og spik” pour avoir le vrai goût des Féroé: agneau faisandé et baleine-pilote au programme! 😉

image

Café Natúr : Vous ne pourrez pas le louper: ce joli café est tout à côté du port et depuis ses fenêtres, il offre une vue charmante sur les premiers toits en herbe du quartier de Tinganes. On y trouvera de la nourriture de pub (des burgers, du chili, des chicken wings, du cheesecake), des bières évidemment (dont la locale Foroyar Bjor) mais aussi, et surtout, c’est l’endroit où il faut être le samedi soir où des groupes viennent jouer. On a malheureusement loupé le samedi soir!

Kafé Kaspar : Surnommé “Angel Bar” (du temps où les propriétaires précédents, très religieux, refusaient de servir de l’alcool), le Kafé Kaspar est le bar de l’Hotel Hafnia. Un café plutôt cosy, tendu de velours où on pourra (outre des cafés ou une bière), se sustenter avec des sandwiches, burgers, bagels ou des cakes.

Sirkus Føroyar  : Très bin situé de l’autre côté de Tinganes, en vue du port, Sirkus est une petite antre bien confortable. Fresques sur les mirs, éclairage à la bougie, chaises et table en bois qui semble sortir d’une brocante, on s’y sent tout de suite bien. On peut également y manger et, fait rare, la cuisine est ouverte jusqu’à 23h ! Le fish and chips fut donc testé et très largement approuvé ! Par contre, pour les soirées qui font sa réputation, il faudra revenir un soir de week-end.

Kaffihúsið Certes, il n’y a pas de Starbucks aux Féroés (et c’est tant mieux) mais il y a “La maison du café”. Un vrai coffee bar (on ne sert que çà) où l’espace est occupé par de grands murs de pierres. Si vous voulez votre latte caramel macchiatto, c’est ici que vous le trouverez (en même temps que des gâteau à tomber et des plats légers pour le lunch). Bonus pour la terrasse qui donne sur le port!

Cafe de la Nordic House Un de mes endroits préférés! L’harmonieuse maison nordique bardée de bois blond avec ses grandes fenêtres ouvertes sur la ville invite vraiment à s’attarder pour boire un café, lire un livre et observer la météo si changeante des Féroé.

Faroe Islands: Day 1 in Tórshavn

Gómagott : le premier chocolatier des Féroés ! Approvisionné en chocolat brut venant de Belgique, la boutique confectionne ses propres pralines, barres de chocolats ou mendiants (souvent fourrés au caramel ou à la liqueur). Quand aux pâtisseries, je vous DEFIE de résister à un morceau de gâteau ou de leur “desserts in a glass”. D’ailleurs regardez dehors, y’a pas une petite averse ? Autant la laisser passer ! 😉 Et oui, vous ne venez pas de prendre des brochures au bureau de Visit Tórshavn qui est juste en face ? Laissez le bon temps rouler !

Etika : Le tout premier bar à sushi des Féroé est idéalement situé dans le centre de la ville. Mais aussi pour son approvisionnement en poisson. Quoi de mieux qu’être dans les Féroé pour avoir un approvisionnement de poissons (surtout de saumon) ultra-frais ! Mais ce qui m’a poussé à ouvrir la porte d’Etika, c’est son interprétation japonisante de classique féroiens comme l’agneau et le saumon sous formes de yakitoris et servi avec une portion d’edamame : mon meilleur repas du voyage !.

A Klaksvik

Hja Jórun est une boulangerie qui a la réputation d’être une des meilleures des îles! C’est aussi une pâtisserie mais aussi snack et petit-restaurant. On y entre avec une envie de tout essayer! Que ce soit les pâtisseries ou les sandwiches à la danoise, tout à l’air plus délicieux l’un que l’autre. On y trouve aussi des pizzas, plein d’espace pour manger et un excellent réseau wi-fi !

Hja Jorun

imageA deux pas du port, le Roystokovan Bar a l’air d’un repère de pirates! Vieilles tables fatiguées, sièges en simili cuir et clientèle faite d’un mélange de jeunes et de vieux loups de mer, le pub a la particularité de se trouver quasi en face de la brasserie Föroya Bjór,  Pas besoin d’aller loin pour chercher son fût! N’hésitez pas à y entrer et à tendre l’oreille aux histoires des marins.

Maverick est un bar au look de bouiboui de route nationale américaine,  placé tout seul au milieu d’un parking. Et quand on y rentre, l’atmosphère ne semble pas plus engageante et pourtant… On vient y jouer de la musique et il se murmure que de folles soirées s’y passe.

Café Fríða est un nouveau venu à Klaksvik et qui donne à la deuxième ville des Féroé un cachet de ville plus grande. Et il a vite acquis une sacrée réputation à travers toutes les Féroé puisqu’on me l’a recommandé plusieurs fois quand j’ai mentionné que j’allais dans les parages. L’imposant comptoir en cuivre est la pièce maîtresse du bar, ainsi que sa jolie terrasse en bois qui donne sur le port. Au menu, on y trouve plein de sorte de café, de thés, et de délicieux cakes ainsi que des vins. On est bien chez Fríða !

Café Jacqson est lui aussi nouveau ! Il est presque en face de Fríða, de l’autre côté de l’anse autour de laquelle Klaksvik s’est construite. Cet établissement aux murs bleus, avec ses semi-coques de bateau arrimées au mur est un chouette endroit pour manger un bon repas sans prétention (les portions sont énormes!) ou pour déguster un bon cocktail. Bonus : la cuisine est ouvert tard pour Klaksvik !

Souvenirs Souvenirs des Îles Féroé

Si il y a UNE chose à ramener des îles Féroé, c’est bien un article en laine de moutons des îles. De préférence un pull mais comme ils ne sont pas donnés, vous trouverez aussi bonnets, écharpes, gants ou chaussettes… aux motifs nordiques typiques. Mesdames, si vous voulez ressembler à Sarah Lund de “The Killing”, un passage chez Guðrun & Guðrun est obligatoire. Ici, on n’est loin du pull pour mémère… Ils sont même… plutôt sexy!  Il y a d’autres boutiques comme Sirri ou Soul Made Faroe Islands. Prévoyez quand même un sacré budget !

Faroe Islands: Day 1 in Tórshavn

Un petit souvenir à ramener ? Faîtes un passager chez Torkilsdóttir. Cette petite boutique compte des petits trésors qui seront plus doux au portefeuille (comme les bonnets ou les jolis portes-monnaie tricotés de chez FIL). Une vraie cave d’Ali Baba !

Tutl Records

Tutl Records

Tutl Records

Je n’oublie pas que ce qui m’a poussée en premier à venir aux Îles Féroé, c’est la musique et le champion de la musique “Made in Faroes”, c’est Tutl Records, un label qui a contribué à faire enregistrer et distribuer des artistes locaux comme Eivør qui figure déjà dans ma playlist de ma “Musique du départ”. Une vraie mine pour découvrir tous les styles des Féroé : de la pop atmosphérique, du jazz, de la folk et du métal (sans oublier la musique traditionnelle). Demander conseils au viking qui garde la boutique, il vous installera avec un casque sur les oreilles et vous fera découvrir quelques merveilles car les Féringiens sont TRES prolifiques ! Mais il y a un grand traits en commun entre pas mal d’artistes : une certaine mélancolie qui pénètre la musique à travers les styles.

La céramique et les objets en verre et bois  sont aussi à ramener. Envie de retrouver le goût des Féroé chez soi? Faites au saut au supermarché du centre commercial SMS et ramenez-vous  de la saucisse d’agneau sous vide ou de la baleine séchée. Hmmmmmmmmm…

 

Et enfin, aucune visite à Tórshavn n’est complète sans le passage à la a H. N. Jacobsens Boghandella plus vieille librairie encore en fonction d’Europe. On y trouvera un concentré de ce que les Féroé font de meilleurs: petits souvenirs, beaux livres, CD, pulls, artisanat… dans le charmant cadre de cette librairie d’antan.

Faroe Islands: Day 1 in Tórshavn

Et en parlant de livre, il me reste à refermer celui-ci. Lectrice, Lecteur, j’espère que tu aimé la ballade autant que je te laisse avec cette vidéo de l’Office du Tourisme des Féroé (non, non, ce n’est pas de la pub) qui a réussi à m’arracher des larmes.

Alors? Qu’est ce que tu attends?

Visit Faroe Islands from Visit Faroe Islands on Vimeo.

Votre guide de voyage pour la Dominique
#MelDoesFaroes, Saison 2 : le Storify de mes aventures aux Îles Féroé




  1. Joana@VeniVidiVoyage
    le 27.06.2017

    Moi je suis convaincue ! Pour etre honnete avant de lire tes articles je n’avais jamais entendu parler des iles feroe et je savais encore moins les placer sur une carte… Donc en plus de m’avoir donne envie d’y aller, tu m’auras inculque quelques notions de geographie !

  2. Melissa
    le 27.06.2017

    Ah ah! Un petit passage par là au retour des Etats-Unis? 😉

  3. Mel Loves Travels - Le blog belge du voyage au féminin
    le 27.06.2017

    […] qui s’agitent doucement dans l’eau (et de temps en temps, une voiture qui passe). Le Café Natur est ouvert, ouf. Mais à part des nachos, rien d’autre à manger. Je ferai donc la diète […]