- Tollymore Forest , Irlande du Nord, UK -

October 2014

Irlande du Nord : A la découverte des Royaumes de Game of Thrones

Prologue

La forêt était dense et sombre… verte encore mais certains arbres avaient déjà été effleurés par le baiser de l’automne. A travers les branches, on apercevait l’éclat éteint d’un ciel lourd de nuages et l’humidité du matin s’attachait à tout, même aux vêtements. Une odeur de tourbe, de champignons et de feuilles en putréfaction régnait dans l’air. Une odeur familière, même si le souvenir en était lointain. Bientôt, l’endroit exploserait de couleurs: or, bronze, cuivre et rouge sang, plus tard encore les arbres dénudés laisseraient voir le ciel… « Winter is coming ! » se dit la femme qui venait à peine de descendre de son vélo.

Celle qui écrivait

Avant même d’ouvrir les rideaux de la chambre du luxueux Slieve Donard Resort and Spa, elle savait que le temps serait à la tempête. On entendait les fenêtres vibrer. Un regard sur la côte confirmât ce qu’elle avait deviné : de grosses vagues et une écume furieuse couvraient la mer. Le ciel était si bas qu’on ne pouvait distinguer le sommet de la colline qui fermait la baie.

Ciel qui boude et mer qui moutonne… Bienvenue en Irlande du Nord! #disconerNI

Une photo publiée par Melissa M. (@mellovestravels) le

Elle descendit déjeuner. Pour faire bonne mesure, elle reprit encore un toast, beurré, avec un peu de confiture d’abricot. Le bruit du craquement du pain grillé lui avait manqué. Elle mangeait rarement des toasts, sauf dans des occasions un peu spéciales. La journée d’aujourd’hui promettait d’être chargée et elle avait besoin de toute l’énergie qu’elle pouvait emmagasiner pour l’affronter. La veille, elle était arrivée avec ses compagnons de route à Newcastle. La nuit était déjà tombée. De ce nouvel endroit, elle n’avait aperçu que des enseignes de pubs, éclairés dans une nuit sans étoiles. On distinguait aussi de petites maisons dans les villages traversés. Après çà, le Slieve Donard leur avait semblé immense. Un vrai château, tourelles comprises ! Elle n’eut pas le temps de plus y songer. L’escorte qui allait accompagner son petit groupe devait déjà les attendre.

Le jeune homme qui se présentât à eux avait l’air franc et souriant. « Je suis James ! » leur dit-il dans un accent typique du lieu. « Vous êtes près à parcourir les routes de Westeros ? ». Un grand sourire se dessinât sur ses lèvres. Un œil sur Emma, Fred, Amandine et François suffit que pour la rassurer : ils étaient dans le même état d’esprit.

« Voilà, c’est ici que les rangers de la Garde de nuit trouvèrent les cadavres dans la forêt avant d’être attaqués par les Autres. » Ce n’était plus James qui était là mais Eddie, un souriant gaillard aux cheveux roux et à l’enthousiasme contagieux. Ils étaient descendus de VTT pour observer les lieux. Le tout premier de toute cette histoire de légende. La forêt de Tollymore s’était faite menaçante, sombre… Devant eux, il y avait un trou. Là où avaient gît les cadavres. On pouvait même voir l’endroit où les rangers avaient rampé et fait leur découverte. Il ne manquait plus que la neige pour parfaire la scène.

Elle remontât en selle avec le sentiment d’avoir les Autres à ses trousses. La route était facile : ça allait en descendant, mais il fallait négocier route de terre, virage et ses compagnons d’échappée. Bientôt, on entendit le bruit d’une petite rivière. Le chemin se fit plat. Elle entendit la voix d’Emma devant elle : « Je reconnais cet endroit ! »

 « Oui, s’exclamât Eddie en descendant de vélo, c’est ici que Ned Stark a trouvé le cadavre grand cerf qui avait tué la mère des Loups des Starks. Et regardez-là. » Il désignât une pierre plate au bord de la rivière : « Et voici l’endroit où les Starks ont trouvé les louveteaux. »   Les appareils-photos sortirent à la vitesse de l’éclair et furent rangés presque tout aussi vite pour reprendre la route. Une route qui promettait d’être longue.

Celle qui aimait les scones

« Enfin ! » songeât-elle. Emma s’assit avec délectation dans un confortable fauteuil en velours du Enniskeen House Hotel. Ils étaient arrivés en vélos jusqu’à ce manoir cossu, qui avait des airs de maison de campagne d’un lord local. De la vigne vierge dont les feuilles avaient viré au rouge avait pris d’assaut la moitié d’une façade, un petit parc s’étendait à l’arrière du petit manoir. Depuis le salon où ils s’était installés, on pouvait l’admirer. Le tout était douillet, habillé de bois sombre… parfait pour un petit break à la campagne. Même la maîtresse des lieux semblait parfaitement s’intégrer au décor. Une dame d’un certain âge à la voix douce et à l’impeccable politesse. Elle arrivât avec un premier plateau : il était rempli de scones, de confitures, de crème et de beurre. Les yeux d’Emma avaient brillé. Il était temps de goûter à la gastronomie locale. Le porridge légèrement arrosé de whiskey accompagné de bacon du pays pris au petit déjeuner n’avaient été qu’un galop d’essai. Elle était venu pour çà : goûter, essayer, juger… et cette ballade en vélo lui avait ouvert l’appétit !

Aux raisins secs, nature… il y avait l’embarras du choix ! Elle se devait de tout essayer. Cela faisait plusieurs année que son palais s’affinait, au fur et à mesure des invitations à dîner, à déguster… et elle devenait de plus en plus exigeante. Ceux-là était plutôt bon. « Prends un peu de beurre, lui avait dit Eddie, Il vient de chez nous, il est un peu salé, c’est parfait avec les scones. » Peut-être l’était-il une pointe de trop. La crème par contre, était délicieuse. Elle fondit dans sa bouche comme un petit nuage se dissipe sous les rayons d’un soleil d’été. A côté d’elle, la théière finissait de se vider, signe que le petit groupe allait reprendre la route.

Avant de prendre congé, elle s’empressât de griffonner quelques notes sur son petit carnet, il n’était jamais loin d’elle. C’était sa mémoire aussi bien que le petit appareil de métal qui était toujours dans une de ses mains.

Il ne leur fallut pas longtemps pour arriver dans le Centre de la ville Downpatrick. Une jolie petite ville calme mais à l’importance religieuse certaine, avait mentionné Eddie puisque c’est ici que Saint-Patrick, patron de toute l’Irlande, était enterré. Dans le cimetière à côté de la cathédrale, une grande pierre plate couverte d’une écriture à peine discernable marquait ce lieu symbolique. Ce serait donc là que celui qui arrivât en Irlande comme esclave et finit par l’évangéliser reposait. Peut être.

L’étape suivante les conduisit vers une ruine des plus romantiques : l’abbaye d’Inch, une abbaye cistercienne laissée à l’abandon depuis XVIe siècle. Il n’en restait plus qu’un coquille dramatique, puisque gothique et sous un ciel gris qui ne semblait pas savoir s’il voulait pleuvoir ou reste sec, l’atmosphère l’était de plus. Sans s’en rendre compte, ils étaient arrivé dans dans le Conflans (Riverlands). C’est dans cette prairie que Cathelyn Stark avait voué à Robb sa revanche pour la mort de Ned. Devant eux, entre deux ruines, le paysage s’ouvrait sur des prairies à l’air paisible… saisissant contraste.

P1210934

Un peu plus bas, court le fleuve Quoile… ou plutôt la Culbute (Tumblestone). En parcourant les rives du fleuve, on voit une méandre… celle du bateau funéraire d’Hoster Tully. Bryden « Blackfish » Tully (le Silure) avait brusquement saisi des mains d’Edmure son neveu, l’arc et la flèche enflammée qui devait mettre le feu au dernier vaisseau de voyage de son frère. Le pauvre Edmure avait été incapable d’atteindre sa cible. Emma avait photographié, et encore photographié. C’était sans doute elle qui avait la meilleure mémoire des lieux. Elle aurait pu mettre au défi n’importe lesquels de ses 4 compagnons s’il fallait s’amuser à reconnaître un lieu d’exécution, une route, un site de bataille. Elle était en train de songer à quelle merveilleuse façon c’était de voyager lorsqu’ils arrivèrent à leur dernière destination. Une espèce de château protégé par des murs. En regardant derrière elle, elle reconnut tout de suite la porte par laquelle ils étaient entrés. Elle n’eut pas le temps de le dire. Un homme portant gilet de cuir noir et cape à fourrure, la main négligemment posée sur une épée dont la paume représentait une tête d’ours, vint se planter devant eux : « Bonjour, je suis Jon Snow ».

A suivre, dans le prochain chapître “La Dame de Castle Ward”.

Pour aller plus loin:

Rejoindre l’Irlande du Nord : Il n’y a pas vols directs entre Bruxelles et Belfast. Il faut soit faire une escale à Londres, soit arriver à Dublin et rejoindre Belfast en bus. Si vous passez quelques jours à Dublin, il y a également un train qui relie la Gare du Dublin à celle de Belfast: http://www.translink.co.uk/. Autre alternative: le ferry depuis l’Ecosse ou l’Angleterre.

Tous les lieux visités se situent dans le Comté de Down.

Tollymore Forest Park est le tout premier parc forestier d’Irlande. Parsemé de fabriques de jardin, il s’agit en fait plus d’un vrai parc d’agrément que d’une “vraie” forêt. Oeuvre d’un excentrique propriétaire qui souhaitait faire le beau face à ses amis. Et c’est plutôt réussi! Ponts sur la rivière Shimna, tourelles… Un plaisir de s’y balader!

Pour les amateurs de culture: Downpatrick, l’Abbaye d’Inch et d’autres lieux en Irlande du Nord font partie du Saint Patrick’s Trail.

Les activités étaient organisées par Clearsky Adventures et cette balade irlandaise est le fruit f(une collaboration avec le collectif Bescape, l’Office du Tourisme Discover Northern Ireland et Visit Britain.




  1. Emma
    le 15.12.2017

    Eh bien, ça me fait tout drôle que tu sois rentrée dans ma tête, ahah 😉 Chouette vision des choses en tout cas, tu as raté une carrière d’écrivain, Mel ! 😉

  2. Melissa
    le 15.12.2017

    Pas trop effrayée ? 😉 J’ai longtemps hésité, je dois dire… Mais l’idée d’écrire sur le format des chapitre des livres était la plus forte. 😉

  3. Emma
    le 15.12.2017

    Tu as bien fait ! 😉

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer