- Paraty , Brésil -

March 2015

5 aventures à tenter dans la région de Paraty

Paraty est petite, une journée, voire deux si on aime flâner et se plonger dans son atmosphère, suffit pour la visiter mais les activités dans le coin ne manque pas. Alors que faire ?

1. Un tour dans les îles de la baie de Ilha Grande

Tôt le matin, avant 9h, rendez-vous su la jetée qui part du Largo Santa Rita, vous y trouverez des pêcheurs, convertis en guides, qui vous proposerons de vous emmenez faire une excursion en bateau sur plusieurs îles de la baie. Au programme ? Snorkeling, bronzette et pique-nique. Il y a également des chances pour que votre pousada ou auberge vous propose aussi une excursion. Quasi chaque bateau, ou chaque agence à son itinéraire. Le mieux est de renseigner sur place.

P1240303

2. Randonnée sur le Caminho do Ouro 

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNECSO, le Caminho do Ouro était l’ancienne voie qui reliait les cités minières de l’intérieur (comme Diamantina et Ouro Preto) à l’Océan. Les galions portugais venaient charger les richesses des entrailles de leur colonie à Paraty. Le chemin fut complètement oublié lorsqu’une nouvelle route fut construite pour rejoindre Rio et ainsi éviter les pirates qui s’étaient établis plus au nord, à Angra dos Reis. A présent monument historique, un morceau du Caminho (Trilha do Ouro) peut se parcourir à pied, au départ de Penha et traverse le Parc national de la Serra da Bocaina. Les visites (guide obligatoire, même si vous y arrivez par vos propres moyens) et la randonnée dure 2 heures. La Trilha fait une cinquantaine de kilomètres au total est peut être parcourue en 3 jours depuis la ville de São José do Barreiro, dans l’état voisin de São Paulo.

P1240367

Une excursion nature dans l’arrière-pays, à la Cachoeira do Tobogã

Paraty est entourée de montagnes couvertes par la luxuriante mata atlantica, la forêt atlantique. A l’intérieur, randonnées et cours d’eau vous y attendent. Un endroit populaire est celui de la «  Cachoeira do Tobogã ». Imaginez, un endroit un peu difficile à rejoindre à l’intérieur d’une forêt tropicale… Vous arrivez, et il faut traverser un petit pont de cordes puis marcher une dizaine de minutes dans la forêt et là, vous découvrez une série de gros rochers tous lisses dont un gros qui descend en pente douce dans une piscine naturelle. Depuis le sommet ; des gamins sprintent pour se laisser glisser debout, avant de plier les jambes comme des surfeurs et de se laisser glisser à toute vitesse. De vrais casse-cous ! N’essaie pas de les imiter, Lectrice, Lecteur, à moins que tu ne sois un(e) habitué(e) des sports extrêmes. Je me contenterai de me laisser glisser bien gentiment sur mon derrière plusieurs fois… et c’était déjà génial comme ça ! Le bonus ? L’eau de la rivière qui rafraichit sous la chaleur suffocante de la forêt ! Après s’être bien amusés, on revient sur ses pas et on va se restaurant au snack « Tarzan » pour déguster un bon petit poulet grillé ou un sandwich suivi d’une petite Itaipaiva (la bière qui semble avoir détrôné la Brahma dans le coeur des Brésiliens). Les plus audacieux en profiteront pour faire le grand plongeon depuis un pic rocheux haut de 12 mètres dans une autre piscine naturelle. Avant d’aller manger et de boire cette bière bien entendu. 😉

Donc, aujourd”hui j’ai fait ça! Entre autres.;) #MeldoestheWorld

Une vidéo publiée par Melissa M. (@mellovestravels) le

Visite de distillerie de cachaça

Paraty est synonymes de cachaça, l’eau de vie (aguardiente) brésilienne par excellence et la visite d’un « alambique » est un incontournable d’une visite dans le coin. La cachaça, c’est l’alcool national du pays et sa fabrication bénéficie d’un statut similaire à celui d’une appellation contrôlée. La ville a d’ailleurs dû une de ses reprises économiques à sa fabrication et son commerce. Le climat de la région est idéal pour la culture de la canne à sucre et l’abondance d’eau n’était pas à négliger non plus. Une fois les cannes récoltées, elles sont pressées pour leurs jus puis le jus est fermenté, et enfin, le liquide est distillé pour obtenir un alcool un peu similaire au rhum : la cachaça Mais au contraire du rhum qui est vieilli en fut, la cachaça est mise en bouteille directement. C’est la cachaça blanche que tout le connait, qui sert de base à la caïpirinha, mon cocktail préféré (tellement adoré de moi que mon chat s’appelle… caïpirinha). On peut aussi la faire vieillir en fut et elle prend alors une couleur dorée. Diversification oblige, on trouve maintenant des cachaça aromatisée mais la plus célèbre variation, c’est la « Gabriela », une cachaça infusée à la cannelle et au clou de girofle, qui est très bonne juste avec de la glace… mais encore meilleure en cocktail « Jorge Amado » (avec fruit de la passion pressé à la main et citron vert). Pour ne rien te cacher, Lectrice, Lecteur, le « Jorge Amado » a détrôné la caïpirinha dans mon top 5 des cocktails.

Le terme « cachaça » regroupe un peu tous les alcools fermentés au Brésil, par exemple on trouve facilement de la cachaça de banane (avec modération, c’est fort… et fort écoeurant).

Pour plus d’info sur la cachaça à Paraty, je vous conseille le chouette article sur Mappa da Cachaça.

L’ « alambique Pedra Blanca » est un des plus visités. J’ai regretté le manque d’explication sur place mais la vallée est jolie à voir… et la dégustation, hmmm… La distillerie a même une cachaça « caramelada » à la mélasse et gingembre… Et oui, encore une fois avec modération, surtout si vous vous déplacer en voiture.;)

P1260444

Des plages et encore des plages !

Bien sûr, il y a Praia do Pontal et les plages des îles de la Baie mais le littoral de Paraty et de ses environs est parsemé de plage toutes plus jolies les unes que les autres (sur la dernière heure de route vers Paraty, je n’avais qu’une envie, que le bus s’arrête toutes les dix minutes). Le surf et le bodyboard sont les activités les plus pratiquées sur la côte, presque toutes les plages étant exposées aux grosses vagues de l’Atlantique. Si vous n’êtes pas un(e) excellent(e) nagueuse, renseignez-vous.

Praia da Sono (une trentaine de minutes de bus plus un peu de marche), Praia do Paraty-Mirim (20-30 minute de bus)… et surtout, le village de Trindade… mais il mérite un article à lui tout seul !

P1260781-001

Pour aller plus loin

Rejoindre…

  • Trilha do Ouro : pour vous lancer dans cette randonnée, vous devrez soit passer par une agence (facile à trouver à Paraty ou via votre hébergement) soit vous rendre en bus Colitur jusqu’à Penha (arrêt à côté de l’église). Vous devrez vous rendre au Centro de Informações do Caminho do Ouro. Vous y trouverez cartes… et le guide obligatoire.
  • Cachoeira do Tobogã : trois solutions, soit l’excursion organisée (ce que j’ai fait, pour avoir un peu de compagnie), soit un taxi (si vous aimez négocier) ou à la manière locale. C’est le même bus pour Penha que pour la Trilha do Ouro (l’arrêt de bus est devant une église blanche). Suivre le sentier pendant 5-10 minutes et vous y êtes !
  • Praia do Sono se mérite ! Pour la rejoindre, il faut prendre un bus Colitur jusqu’à Laranjeiras, suivie d’une randonnée qui prendra entre une heure et une heure trente (ça monte, attention). Les moins sportif choisirrons le bateau, au départ de Pararty.
  • Paraty-Mirim : la plus facile à rejoindre ! A nouveau un bus Colitur qui vous déposera au village de Mirim. Simple ! Il y en a pour une demi-heure au plus.

Conseils pratiques

N’oubliez pas de prendre avec vous

  • de l’eau, n’hésitez pas à prendre deux litres si vous passez la journée dehors. Je n’ai jamais autant transpiré qu’au Brésil et mon moteur interne a surchauffé parce que j’avais seulement un petit litre avec moi.
  • Des snacks : barres de céréales, bananes, sandwiches
  • votre écran solaire (on l’oublie toujours)… et même sous les arbres, ça tape !
  • un anti-moustique, force tropicale. Indispensable surtout si vous vous retrouvez à un moment dans la forêt si vous ne voulez pas que ces féroces suceurs de sang ne vous transforme en leur garde-manger attitré… ou pire : ne vous transmette une maladie.

Trindade, l'art du farniente à la brésilienne
Paraty, carte postale brésilienne




  1. LadyMilonguera
    le 19.11.2017

    Moi, je serais bien partante pour une petite rando ou une excursion nature… 😉

  2. Planete3w
    le 19.11.2017

    Nous avons adoré Paraty et sa région, nous y avons passé 4 jours sans nous ennuyer. Nous n’avons pas fait le tour dans les îles de la baie de Paraty en bateau mais en kayak de mer, une bonne expérience assez fatiguante ;). En tout cas, Paraty c’est top !

  3. Melissa
    le 19.11.2017

    C’est vrai, Thomas! Le kayak de mer, le paddle-boarding… c’est super populaire mais j’avais complètement zappé car je n’en ai pas fait. 😉 Pas eu le temps, il y avait tant à faire en 3 jours. 😉

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer