Après renseignements et tout bien considéré, arriver à Rapa Iti n’est pas si compliqué. Cela “n’est qu’une question” de date et de budget et pour cause, à part quelques navires de croisières “expéditions” qui s’y arrêtent toutes les lunes, il n’y a qu’un seul moyen pour accéder à Rapa: le bateau.

Partant de Papeete, le Tuhaa Pae II (mis à jour 2017 : C’est à présent le Tuhaa Pae IV) est un cargo mixte qui transporte denrées, matériel et personnes vers toutes les îles Australes et qui s’y arrête… on ne sait pas vraiment à quelle fréquence. Une fois par mois? Une fois tous les deux mois? Une fois toute les trois semaines? Les fréquences divergent. Par contre, le passage promet d’être folklorique, si j’en crois le récit de Joëlle qui a eu l’occasion de se rendre dans les Australes à son bords.

La surprise sera totale puisque j’ai vainement cherché des photos de l’intérieur de ce navire… même avec le site tout beau du Tuhaa Pae IV, les images restent rares !

Heureusement pour moi, j’ai le pied marin et ça, c’est la seule chose bonne à savoir si l’on se prépare à affronter le Pacifique!