Après avoir découvert les beautés de Riga, c’est le moment de se pencher sur ses bonnes adresses :  Où dormir, où manger, où boire un verre ou sortir ? Que ramener comme souvenir ? Mais aussi, découvrir les micro-brasseries du Riga Beer District.   Je te dis tout, Lectrice, Lecteur !

Où dormir à Riga ?

Le Mercure Riga Centre

Oui, oui, j’avoue, quand je voyage avec une copine, j’aime bien qu’on fasse un peu plus péter le budget… mais à condition que cela reste raisonnable ! Heureusement, dans les pays baltes et nordiques, de bon deals sont à avoir en hiver et nous avons réussi à décrocher ce quatre étoiles à soixante Euros par nuit (ça fait 30 par personne). Son grand atout : il est situé à l’extrémité du quartier Art Nouveau, à cinq minutes à pied de la gare, 10 minutes du centre et d’un arrêt de bus pour l’aéroport. On ne peut pas le louper, c’est un énorme bâtiment et tout un pan de mur est orné de LED’s multicolores. Le lobby et le bar sont vraiment bien foutus (il y a même une sorte d’espace de travail qui ressemble à un loft de co-working pour ceux qui veulent travailler confortablement hors de leurs chambres).

Les chambres sont conformes à ce que l’on peut attendre d’un Mercure (bonne literie, équipement d’un quatre étoiles classique) mais plutôt petites. Le petit-déjeuner est tout à fait correct (mention spéciale pour les pains, vraiment délicieux) mais manquait cruellement de fruits.

Il y a également un spa… mais très petit (vu la taille de l’hôtel, je me demande comment ils n’ont pas vu plus grand). Mais Sad et moi avons réussi à en profiter à l’heure où tout le monde allait dîner.

Finalement, c’était satisfaisant mais pour la prochaine visite, je compte bien dénicher un hôtel avec un peu plus de caractère.

Le Mercure Riga Centre

Elizabetes iela 101, Centra rajons,

Rīga, LV-1050

Boutique Hôtel Monte Kristo

Envie de séjourner dans le vieux Riga pour un petit prix (c’est à dire à partir de 30 Euros pour une personne) ? Ne cherchez pas plus loin ! En plus, il est à 5 minutes de l’arrêt de bus de la ligne de l’aéroport. Que demande le peuple ? Un restaurant ? Il y en a un petit dans la cave de cette ancienne maison. Pas de la grande cuisine mais je dois dire que ça dépanne bien quand comme moi, on arrive fatiguée et affamée. J’ai hÍérité d’une chambre au rez-de-chaussée mais qui était finalement plutôt calme (grâce au système de quasi triple vitrage qu’on trouve dans les pays baltes). Si la décoration volontairement « baroque » de cet hôtel semble un peu fatiguée, il est néanmoins confortable et rien ne manque ! La chambre que j’avais était prévue pour deux personnes, c’était donc plutôt royal d’avoir une chambre de belle taille plutôt qu’une vraie single.

Le petit-déjeuner, lui, est tout à fait correct.

Boutique Hôtel Monte Kristo

Kalēju iela 56, Centra rajons,

Rīga, LV-1050

Clarion Collection Hotel Valdemars

Mon hôtel coup de coeur à Riga, sans hésitation. Il est situé dans le Quartier Art Déco, à proximmité des pleisn de chouettes bars, de restaurants mais aussi, du quartier des brasseries (j’y reviendrai plus loin). Nordic Choice est une chaîne bien connue en Scandinavie et qui s’est étendue aux Pays Baltes. Nous ne sommes donc pas dans une catégorie de charmant « Boutique Hôtels » mais ça ne veut pas dire qu’ils soient tous fait sur le même moule (pour en avoir fréquentés quelques uns, je peux même dire qu’il y a des très chouettes et audacieux établissements). Dans ce cas-ci, c’est un hôtel de plus de 100 ans qui a été rénové. Si certaines parties sont tout à fait contemporaine (le lobby, le bar, m’espace commun et la salle de petits-déjeuners), des souvenors du passé ‘comme des vitraux, un vieil escaliers et des lampes d’époques) ont été préservées. Il y a un certain standing de confort, les espaces communs (que j’ai copieusement utilisés pour travailler) sont plus que sympathique mais ce qui m’a fait halluciner ce que le prix de la chamnre (50 Euros pour une single) comprenait non seulment le petit-déjeuner mais aussi, la pause « fika » (le goûter à  la suédoise) et… un souper buffet ! Le goûter consiste entre de la crème chantilly à tomber (aromatisée selon  les humeurs du chef, on imaginen j’ai eu droit à chantilly à la passion et chantilly à la rhubarbe), du gateau et bien sûr, du café et du thé. Côté buffer, il s’agit d’une soupe, de légume froid, d’un plat principal et d’un désert. Quant au petit-déjeuner, il est solide avec tous les classiques mais on retrouve en plus les petites touches locales comme le poisson et une multitude de délicieux pains noir, gris, aux épices…  Alors, si vous vous voulez tenir les rênes de votre budget de manière stricte et que faire la tournée des restaus n’est pas votre truc, le Valdemars est le bon plan ultime.

Côté chambre, c’est un peu minimaliste par contre, voire même un peu tristoune malgré les tons rouges utilisés pour la déco. Elles restent néanmoins confortables et plus que fonctionelles. Et puis, on est là pour visiter, non ?

Clarion Collection Hotel Valdemars

Krišjāņa Valdemāra iela 23, Centra rajons,

Rīga, LV-1010

Où manger à Riga ?

Le plus « cuisine locale » : Lidos Alus sēta

Le nom LIDO en Lettonie est synonyme de « Restaurant self-service ». Vous en trouverez plusieurs à Riga… Sad et moi crevions de faim après avoir marché en ville et avons décidé de tester ce qui semble être une formule très populaire chez les Lettons comme chez les touristes. Situé dans une vieille maison du centre (pas très loin de la Place de l’Hôtel de ville), cet immense restaurant est tout en pierre et en bois… Son nom signifie « le jardin à bière » (ça tombe bien, ils brassent la-leur). Au menu ; des plats lettons (brochettes de porc délicieuses, de la betterave, plein de patates servies généreusement, du chou) et d’autres plats comme des spaghetti. Le plus difficile ? Patienter dans la file (il y a beaucoup de monde) et si vous êtes allergiques au bruit, passez votre chemin (on a quand même trouvé une petite table un peu isolée, au calme). Le rapport qualité-prix était vraiment excellent et si vous avez envie de manger autre chose que du fast-food et/ou de tester un peu de cuisine lettone sans faire exploser le budget, c’est l’endroit qu’il vous faut. J’aurai bien enchaîné sur les desserts (la table des desserts était monstrueuse) mais la quantité de pommes de terre servies dans mon assiette a fini de m’achever.

Lidos Alus sēta

Tirgoņu iela 6, Centra rajons,

Rīga, LV-1050

Le plus contemporain : Garage

Un samedi soir, deux filles sont de sortie : il fallait tester un restaurant qui ait un peu de gueule et qui ne soit pas trop loin : direction Garage, bar à vin, à tapas et restaurant « spontané » (les tapas se font selon l’envie du chef). Situé dans une cour  adjacente au Berg (un des hôtels les plus chics de Riga), cet ancien garage est tout en béton ciré et en métal, avec des tables en bois pour réchauffer un peu le tout. Tout semble parfaitement étudié ici : de l’uniforme des serveurs à l’éclairage.

Nous choisirons un trio de tapas à partager (humus, betterave rouge et guacamole) avant de déguster une côte d’agneau (vous n’aurez le choix qu’entre une viande et un poisson). Par contre, pour le vin, c’est justement faire un choix qui sera difficile. La liste est plutôt exhaustive ! Laissez-vous vous conseiller par un des serveurs qui sera vous faire des recommandations selon votre plat et vos goûts.

Garage

Elizabetes iela 83/85, Centra rajons,

Rīga, LV-1050

 

Le plus glamour : Art Café Sienna

Voilà, Lectrice, Lecteur, tu as marché à travers le quartier Art Nouveau et tu prendrais bien un petit goûter : ne cherche pas plus loin que l’Art Café Sienna, un de nos coups de cœur. En poussant la porte, on a l’impression de se retrouver au début du XXème siècle. Boiseries soignées, velours partout, éclairage tamisé, profonds fauteuils (si les fauteuils en face de la grande fenêtre sont vides, sautez dessus, vous pourrez admirer le spectacle des bâtiments qui vous entourent). Ici, l’ambiance est feutrée, le service d’une politesse et d’une prévenance d’un autre temps et les desserts, complètement décadents ! Il parait que la Forêt noire est à essayer mais Sad et moi avons plutôt opté sur une revisitation du cheesecake… avec du lait de chèvre. Accompagné de vrai caramel bien épais avec des noisettes pour Sad et de cerises et son coulis pour moi. Autant vous dire que nous n’avions VRAIMENT pas envie de bouger !

Le plus « Gatsby le magnifique » : V. Ķuze Café

De l’Art Nouveau, à l’Art Déco, on saute quelques années pour nous retrouver dans un café tout aussi élégant, mais dans un autre genre.  Ķuze, c’est d’abords une chocolaterie. On y vient aussi pour ses massepains (très populaire dans la région)  et pour son décor : carrelage aux formes géométriques et l’énorme luminaire en forme d’étoile filante qui tombe du plafond. C’est ici que nous allons faire connaissance avec le « baume noir de Riga », une boisson amère faite à base d’herbes mélangées dans de la vodka et qui monte à 45 degrés. On la consomme souvent mixée avec de l’eau gazeuse, en cocktail mais aussi chaude, comme ici, avec du thé et quelques tranches d’orange mais… on reste sceptiques (c’est TRES amer)  Donc, si vous l’essayer, n’hésitez pas à vous prendre une pâtisserie ou des truffes pour vous remettre un peu de sucre sur la langue. 😉

V. Ķuze Café

Jēkaba iela 20/22, Centra rajons,

Rīga, LV-1050

Le plus romantique : Parunasim kafe’teeka

Il est 15h30/16h et le soleil est quasi déjà couché. C’est qu’à la fin de l’automne et en hiver, les journée sont courtes à Riga ! Alors pourquoi ne pas se poser dans un café un peu cozy après avoir parcouru tous les trésors de la vieille ville ? Si la nuit est déjà tombée, tu seras sûrement attiré.e, Lectrice, Lecteur, par les loupiotes d’un établissement que l’on distingue au fond d’une petite allée. Lorsque tu pousses la porte, le charle opère déjà : la porte en bois craque et couine. Une douce chaleur t’envahit, la lumière tamisée est une caresse pour les yeux, ton nez renifle une bonne odeur de café et une musique entre le jazz et le lounge vient titiller tes oreilles. Quasi tous les sens sont déjà solicité alors que tu ne t’es même pas assis.e ! Parlons de l’intérieur : il est tout en bois, étroit, avec de petites tables et des chaises anciennes. Pas étonnant qu’il soit désigné comme le café le plus romantique de Riga !

Jettons un oeil au comptoir où trônent des gâteaux et biscuits. Le choix va être difficile ! Si vous aimez tout ce qui est à base de crème ou de cream-cheese, vous serez au paradis enLettonie ! Comme tous les Pays baltes, il y a une véritable passion pour ce genre d’ingrédients dans les desserts et je ne sais pas comment ils font, de la Lithuanie à l’Estonie, tout ce qui est à base de lait est un véritable délice ! J’ai opté pour un gâteau cheese-cake et crème aux airelles etplutôt qu’un café, j’ai choisi un jus de coing chaud et épicé, deux fruits phares ici (je vais souvent les retrouver dans pas mal de menu). Une véritable tuerie !

Parunasim kafe’teeka

Maza Pils iela 4
1050 Riga

Où boire un verre à Riga ?

mde
Le plus excentrique : Sapņi un kokteiļi

« Cocktails and dreams »… le patron a dû regarder « Cocktail » un peu trop… mais pour nous, ce fut notre coup de cœur du soir… Ce fut le premier bar où Sad et moi avant mis les pieds, à peine débarquées de l’avion, et ce sera le dernier avant de partir. L’intérieur est tout mignon, avec le gazon qui pousse au plafond et les balançoires qui servent de sièges au bar. Il existe un deuxième étage que nous n’avons pas exploré, tellement nous étions bien au rez-de-chaussée, à observer le public (plutôt jeune, quasi exclusivement letton) et à danser.

Sapņi un kokteiļi

Blaumaņa iela 32, Centra rajons,

Rīga, LV-1011

Le plus exotique : Cuba Bar

Il est 15h30 et il fait presque nuit, le froid s’installe et soudain, vous croisez un bar qui évoque le soleil et les tropiques. Il n’en aura pas fallu plus que pour pousser la porte de ce bar de la vieille ville. A l’intérieur, on trouvera des chaises en bambou et osier, des vieux fauteuils dépareillés et une foule de portraits de Fidel « el Jefe » Castro et Che Guevarra et le doux son de la salsa ou du merengue. Les cocktails sont un peu chers, mais les cafés, plutôt corrects.

Cuba Bar

Jauniela 15, Centra rajons,

Rīga, LV-1050

dav

Le plus inattendu : Neo Bar Restaurant

Un petit skybar, c’est toujours sympa! Alors, pourquoi ne pas allez voir celui qui est dans la tour de l’horloge de la gare? C’est ainsi que nous nous sommes décidées à prendre l’ascenseur qui mène au sommet d’un des plus haut bâtiment de la ville. Il devrait y avoir de l’ambiance… eh ben, non. C’était peut-être un mauvais jour pourtant, l’endroit n’est pas mal, reparti sur 3 étages (la tour est étroite) mais notre erreur aura probablement été d’y venir le soir. Avec l’éclairage, on ne voit pas trop les lumières de « Riga by night ». On vous le recommandera donc pour un verre (ou manger) en fin de journée (et évitez les cocktails, ils sont nombreux au menu… mais pas terribles-terribles).

Neo Bar Restaurant

Stacijas laukums 2, Centra rajons,

Rīga, LV-1050

Le plus haut : Radisson Blu Skyline Bar 

Prenons un peu de hauteur, voire beaucoup ! Au sommet du Radisson Blu Latvija Hotel and Spa se trouve le Skyline bar. Pas tout à fait un rooftop puisqu’il n’y a pas de terrasse mais on domine toute la ville depuis le 27e étage et les fenêtres qui vont du sol au plafond permettent de profiter de la vue presqu’autant que si on était dehors. C’est principalement un br à cocktails et bonne nouvelle : les prix sont assezraisonnable (l’équivalent du prix d’un cocktail chez nous) et plutôt bons, même si on ne va pas crier à l’orgasme gustatif mais rien que pour la vue plongeante sur la vieille ville, ça vaut le coup, surtout de jour (Riga est étrangement fort sombre la nuit). Attention, les week-ends, il y a beaucoup de monde puisque le bar y organise un brunch. N’espérez pas trouvr une bonne place avant le milieu de l’après-midi.

Radisson Blu Skyline Bar 

Elizabetes iela 55, Centra rajons,

Rīga, LV-1010  

Dans un quartier qui ne manque pas de chouette adresse, et à l’orée du quartier des brasseries, il y a Vest. Le bar est installé dans une maison plutôt basse (alors que les autres batime,ts qui l’entourent sont plutôt imposants). Il n’y a pas s’y tromper quand on y rentre, on est chez les hipsers : déco sobre mais calculée, imposantes tables de style nordique, un grand bar aux lignes pures derrière lequel officie un personnel jeune et tatoué et le plein de « craft beers » à la carte, le cliché est complet. Mais l’endroit est vraiment sympa et si vous n’avez pas letemps de visiter les brasseries, c’est vraiment le bon endroit pour goûter quelques délicieuses productions locales. En plus, on peut y manger (histoire de ne pas tituber à la sortie du bar)

Vest 

Stabu iela 1, Centra rajons,

Rīga, LV-1010

Le plus underground : Kaņepes kultūras centrs

Impossible de ne pas remarquer cette maison de bois en plein quartier Art Nouveau. Elle avait attiré mon regards alors que je me promenais le soir. A première vue, elle m’avait semblé abandonnée mais les fenêtre me font voir de la lumière et même des personnes attablée. Il n’en fallait pas plus pour titiller ma curiosité !  C’est en poussant enfin une petite porte qui passe innaperçue que je tombe dans un monde un peu enchanté comme je les aime : un peu déglingué, peuplé d’une faune bohème, on dirait que la déco a été inventée au fur et à mesure et au gré des pièces… et des pièces, il y en a beaucoup, c’est un vrai labyrinthe mais ce n’est pas étonnant, c’est en centre culturel, il faut donc de la place ! A l’étage, je vais même découvir une salle de cinéma… et une autre qui est dédiée aux performances et je tombe justement sur un spectacle de poésie ! J’aperçois même une jolie terrasse dans la cour intérieure. Bref, je suis séduite !  Reste plus qu’à choisir ma pièce préférée pour boire une bière pas chère (j’en choisi une avec un beau carrelage noir et blanc)  et à regarder autour de soi et profiter. N’oubliez pas de vérifier l’agenda si vous décidez d’y aller, il y a des soirées,  concerts en même du stand-up en anglais !

Kaņepes kultūras centrs

Skolas iela 15, Centra rajons,

Rīga, LV-1010

Le plus rétro-soviet : Bufete Gauja 

Back to the USSR ! La déco de ce très chouette café est faite de meubles issus des années 60 et 70, du temps où la Lettonie faisait partie de l’Union soviétique et inspiré par les fameux « buffets » de l’époque où on venait se restaurer en collectivité. Pour complèter l’ambiance, les affiches, magazines mais aussi des jeux de socité datent de l’époque. Ce qui n’est pas vintage, ce sont les boissons, par contre. C’est le bar idéal pour terminer la soirée. ce que nous avons fait avec Au gout d’Emma lors de notre visite. C’est un endroit cool et relax à la fois, comme on aime. Et en plus, on peut y manger si l’on veut.  Le peuple est donc satisfait !

Bufete Gauja

Stabu iela 32, Centra rajons,

Rīga, LV-1011

L’expérience à ne pas louper : le Riga Beer District

Si vous aimez la bière, ne faites surtout pas l’impasse sur ce circuit ! Organisé par les brasseries regroupées au sein du Riga Beer District, cette promenade vaut la peine d’être faite !

Avec des siècles d’influences allemandes, il n’est pas étonnant que la bière soit chérie par les Lettons.  Au XIXème siècle, les brasseries étaient nombreuses à Riga d’ailleurs avant de péricliter avec les aléas de l’histoire.  Les années 200 auront vu cette passion refleurir, comme dans beaucoup d’autres grandes villes.  Les micro-brasseries se sont multipliées, certaines s’installant dans d’anciennes brasseries (comme Valmiermuižas, d’ailleurs) et donc, en plus de déguster de très bonnes bières, certaines étant au goût local comme les « baltic porter », c’est qu’on peut également se régaler de patrimoine industriel. Vous ne goûterez pas moins de 12 bières avec heureusement, des snacks prévus en chemin. C’est Valmiermuižas alus vēstniecība (qui veut dire « l »ambassade de la bière ») qui semble être à l’initiative de tout ça. En plus d’être un véritable « grand magasin de la micro-brasserie » fabrique aussi sa propre bière. En plus de Valmiermuižas, vous irez essayer les bières de Alķīmiķis (la plus populaire), Labietis (la plus audacieuse avec ses nombreuses bières herbales et installée dans un magnifique site industriel) ou encore, et c’était ma préférée, celles de Ziemeļu enkurs (l’ancre du nord) avec son brewpub tout en bois perché à l’étage d’un batiment, vous l’aurez deviné, industriel, et qui m’a fait penser à une cabane de pêcheur (pas étonnant, un des co-fondateur est un ancien marin).

Prix : 38 Euros/p.p., 12 dégustation de bières et snacks compris. réservation chez Riga Beer District.

Souvenirs, souvenirs

On a déjà parlé du baume noir de Riga (pour les amateurs) mais que ramener d’autre de Riga ? On ne manquera pas de remarquer que les magasins de bijoux en ambre sont légions (et pas toujours du meilleur goût) mais ce qui me semble bien le plus typique, ce sont les tricots, et surtout les moufles, qui ont une forme particulière, en triangle, c’est assez comique.  Les motifs lettons ont une signification qui date de l’ère pré-chrétienne. Le monde était représenté sous forme de symboles que l’on pouvait combiner : le soleil, le chêne, la lune, la fertilité, les flocons de neige… tout cela se retrouve sur les tricots, les céramiques, les bijoux…  Leurs formes abstraites fait que ces motifs peuvent facilement traverser les modes et les époques.

C’est chez MūsMāja, une boutique tout mignonne et remplie à rabord d’objets de toutes sortes que j’ai mis une paire de boucles d’oreille basée sur le symbole de Laima, un symbole sensé apporter une bonne fortune.

Un autre endroit à visiter, non seulement pour sa beauté mais aussi, pour vous plonger dans la culture lettone, c’est le marché central de Riga. Il consiste en 4 énormes pavillons Art Déco ainsi que d’autres bâtiments, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. A l’extérieur, on trouve quelques vendeurs de fruits et de légume et de tricots mais à l’intérieur, les pavillons sont séparés en type be biens vendus (boulangerie, viande, poissonnerie, fromageries, charcuterie, maraîchers… ). Impossible de ne pas trouver son bonheur, ni de sourire devant les amas de choux en vente au pavillon des fruits et légumes!  Il faut clairement une demi-journée pour tout explorer (nous n’avons pu visiter que les 4 fameux pavillon art-déco… et déguster une petite bière artisanale, dont une au chanvre). Bref, le Marché de Riga doit figurer au sommet des endroits à visiter… et je suis certaine d’aller m’y perdre lors d’une  nouvelle visite!

Aimez et partagez