Avec une longue côte et une nature proche, la Lettonie a misé sur le tourisme bien-être… du spa urbain, en passant à la station balnéaire de Jūrmala ou au sauna campagnard comme à Cēsis. Et comme nous avons bien travaillé pendant le WITS Europe, c’est le moment de se détendre : nous embarquons pour une journée sous le signe de la relaxation totale !

Moment détente au Verdant Eco Spa

Toutes les participantes sont divisées en petits groupes et même en sous-groupes : me voilà mise en binôme avec Cepee de She Hit Refresh, une Américaine qui a fait le pari de déménager à Madrid et qui mène la barque de sa petite entreprise de main de maître. Notre guide nous dépose dans un petit spa : Verdant Eco Spa, qui est un pionnier dans le spa bio à Riga. C’est même d’ailleurs le premier. Je comprends pourquoi nous ne sommes que deux : le spa n’est pas bien grand mais du coup, on sent qu’on va bien s’occuper de nous. Après nous avoir exposé le concept du spa, la patronne nous montre une des spécialités du spa : les scrubs maisons, préparés avec des ingrédients bio et la plupart locaux : scrub aux algues, scrub au miel, scrub à la lavande, scrubs aux baies, à la bière… à combiner avec une huile de massage, à nous de choisir ! J’ai opté pour le scrub à la poudre d’ambre de la Baltique (locale) et une huile de massage à l’ylang-ylang (pas locale).

Que dire après une petite heure passée sous les mains expertes de ma masseuse ? Que moi qui y était entrée fatiguée, j’en ressort détendue et prête à affronter le reste de la journée. C’est que le bien-être, ça demande une bonne dose d’effort. 😉

Notre guide va donc chercher le reste du groupe et nous voilà toutes en route pour Jūrmala.

Jūrmala, la riviera balte

Jūrmala, c’est une élégante station balnéaire en bord du Golfe de Riga qui a gardé son charme de jadis. A seulement une bonne vingtaine de minutes de Riga et cachée derrière une forêt de pin, Jūrmala est connue pour ses grandes plages de sable blond, ses jolies villas en bois et ses nombreux spas. C’est déjà vers la fin du XVIIIème siècle que la région de Jūrmala a connu ses premiers curistes, de riches habitants de Riga et des militaires russes venaient se rétablir des guerres napoléoniennes et prendre le bon air de la mer. Comme bien des villages de bord de mer, Jūrmala a grandi grâce à la vogue des cités balnéaires. On y construisit de nombreuses villas et les architectes germano-baltes, lettons, même russes et finlandais n’ont pas chômé, ornant la cité de splendides demeures de plaisance en bois. La « riviera balte » était fort courue ! Puis vint la deuxième guerre mondiale et la Lettonie fut incorporée à l’URSS. Jūrmala resta un lieu de cure et de détente, mais pour l’élite soviétique. La chute du régime et l’indépendance n’ont pas été simples pour la ville mais petit à petit, elle reprend des couleurs et reconquit son statut d’antan. Avec 414 bâtiments classés, des forêts pour se promener, une superbe plage et sa tradition du spa, visiter Jurmala est une étape parfaite pour se détendre et reprendre son souffle quand on a bien fait la fête à Riga !

On ne va d’ailleurs pas se gêner pour aller tester un spa mais avant, nous allons prendre le temps de nous promener sur la plage. Quel bol : c’est la seule journée depuis le début de notre séjour où il fait plutôt beau ! L’air est piquant mais avec ce léger côté émollient qu’apporte la mer et la lumière du début de l’hiver est de toute beauté, avec cette subtile teinte froide qui rend tout presque cristallin. On a juste envie de longuement marcher, de respirer l’iode… d’autant plus que la plage est quasi déserte.

Un petit quart d’heure plus tard, nous sommes arrivés à destination : c’est parti pour la deuxième vague de relaxation au Jūrmala Spa Hotel !

Ancienne piscine de Jurmala
Ancienne piscine de Jurmala

Jūrmala, ville des spas

Jūrmala compte un grand nombre de spa hotels, capitalisant sur sa tradition mais après avoir jeté un œil à la concurrence, je pense pouvoir dire que le Jūrmala Spa Hotel est le plus complet et le plus beau.

Vous n’avez pas besoin d’y séjourner (d’ailleurs, nous n’avons pas visité les chambres) pour avoir accès au Spa & Wellness Oasis, vous pouvez acheter un pass de 2h30 (17 euros en semaine, 20 Euros le week-end) et il n’est pas sûr que vous puissiez tout tester en ce laps de temps. Je n’ai jamais vu un spa d’hôtel aussi bien fourni avec pas moins de 4 saunas (dont un, plutôt comique, au sel et n’y allez pas si vous avez une coupure ou petite blessure, ça pique), un hammam au sel rose de l’Himalaya, des douches sensorielles avec son, lumière, eau aromatisée et jets adaptés, évidement des jacuzzis, un bain turc et pas moins de 4 piscines. L’une d’elle est réservée pour les enfants (de même qu’un sauna qui leur est dédié). C’est bien simple : nous ne savions plus où donner de la tête, nous voulions tout essayer ! Les installations sont donc plus que modernes et le décor, très contemporain et sobre. La seule touche un peu kitchounette étant… le swim-up bar mais laissez-moi vous dire que si j’avais eu le temps, j’aurai commandé un petit cocktail sans hésiter ! 😉 Je ne m’attendais pas du tout à çà. A côté de ça, il y a également un espace massage/institut de beauté et une salle de sport. Finalement, avec toute cette excitation, nous ne sommes pas vraaaaaaaiment relaxées et même plus qu’en forme pour conclure cette après-midi avec un bon repas au restaurant de l’hôtel qui n’a pas à rougir de la comparaison avec les autres restaurants testé jusqu’ici, à Cēsis par exemple.

Sachez que si vous séjournez à l’hôtel, une visite au spa de deux heures et demie est incluse dans le prix (ainsi que le petit-déjeuner) et que les prix sont tout à fait raisonnables pour un 4 étoiles. Au cœur de l’été, les premiers prix sont à 126 Euros (138 pour deux). Au moins de septembre, le prix dégringole à 60 Euros (72 pour deux).

Hotel Jurmala Spa

Jomas iela 47/49

Jūrmala, LV-2015, Latvia

Tu l’auras compris, Lectrice, Lecteur, Jūrmala, a peine visitée, m’a laissé un gout de trop peu. Moi qui aime l’architecture, je n’ai vu que quelques maisons, rapidement en passant. Les promenades dans les forêts de pins et dans le Parc National de Kemeri, tout proche, ont aussi retenu mon attention pour une prochaine visite (parce que je sais que j’y reviendrai, et très vite)

Et c’est en fin d’après-midi qu’Au Goût d’Emma et moi prenons congé du Women in Travel Summit. Notre route va nous emmener vers Tallinn mais cela, c’est une autre histoire.

Comment rejoindre Jūrmala ?

Rejoindre la ville en transport en commun est un jeu d’enfant ! Vous avez le choix entre le train et le bus.

Le train

Depuis la gare centrale de Riga, prendre le train à destination de Tukums, Ķemeri ou Sloka. L’arrêt pour le centre de Jūrmala est « Majori ». Si vous embarquez votre vélo, n’oubliez pas d’acheter un ticket spécial « bagages ».

Le bus

Des minibus partent de la gare internationale des bus de Riga. Vous avez le choix entre la ligne  Rīga – Jaunķemeri ou Rīga – Sloka. 

Alternatives

La piste d’Eurovelo 10 passe par Riga et Jūrmala. Elle suit la ligne de chemin de fer et est longue d’à peu près 20 kilomètres.

Vous pouvez également prendre le bateau depuis Riga avec New Way Ferry pendant la belle saison. Cela dure plus longtemps (2h30) et c’est plus cher (20 EUR l’aller, 30 EUR l’aller-retour) mais c’est une occasion de voyager de manière insolite.

Aimez et partagez