Visiter Fort Lauderdale en une journée

Ça faisait des années que je n’étais plus venue visiter la Floride et quoi de mieux pour se remettre de l’hiver qu’une dose de vitamine C dans le « Sunshine State ». Première étape de ce périple : Fort Lauderdale, l’un des phares du tourisme en Floride, avec ses canaux, ses yachts et ses bateaux de croisière.

Fort Lauderdale, la Venise de l’Amérique

Nous sommes dimanche matin et Au Goût d’Emma et moi sommes arrivés la veille en fin d’après-midi. Bien que nous ayons atterri à Miami, comme nous sommes en plein Spring Break et que les hôtels étaient impayables, nous allons commencer notre voyage sans voiture en Floride par ici. A seulement 45 minutes de Miami, Fort Lauderdale est une chouette alternative si l’on n’est pas trop fan du côté « blingbling » de sa grande sœur. D’abord construite en tant que camp militaire pendant ce que l’on a appelé la « Seconde guerre Séminole », Fort Lauderdale est devenue une ville de villégiature, plutôt bourgeoise et assez agréable à vivre. C’est aussi une ville d’eau, puisqu’elle borde l’Océan Atlantique mais est aussi parcourue de chenaux et de canaux, ce qui lui vaut le surnom de « Venise de l’Amérique ». C’est d’ailleurs le long d’un des chenaux, la New River, que nous démarrons notre balade. La Riverside Walk est une bonne manière d’appréhender Fort Lauderdale. Cette promenade au bord de l’eau, en plein centre-ville de Fort Lauderdale, vous emmène à travers gratte-ciels, ponts et parcs avec des œuvres d’art sur le chemin, ornementé de plantes tropicales luxuriantes. En ce dimanche matin ensoleillé, la balade est enchanteresse. Avec un peu de chance, vous tomberez peut-être sur un lamentin puisque des panneaux indiquent leur possible présence aux bateaux et les enjoignent à être prudents.

Nous sommes déjà en train de marcher depuis un moment quand des notes de jazz nous parviennent, nos pas nous guident vers elles et la musique se fait de plus en plus forte. Par chance, nous sommes le premier dimanche du mois et c’est le Jazz Brunch Sunday !  En dessous d’un kiosque, un big band finit ses derniers réglages tandis que les premiers participants se mettent à l’aise. Chacun apporte sa couverture, ses chaises et son panier picnic et on se régale les oreilles autant que les papilles. Y’a pire façon de commencer son dimanche !

Sur le chemin, vous tomberez sur les plus anciens bâtiments de la ville : le Old Fort Lauderdale Village, également un musée sur les premières années de la cité et la Stranahan House, la doyenne des maisons, datant de 1901.Nous n’en n’avons pas profité mais c’est aussi un musée !

Nous quittons les bords de l’eau pour rejoindre l’artère principale du centre de Fort Lauderdale : Las Olas Boulevard. Une foule de cafés, des boutiques et de restaurants de partagent les trottoirs et il y a du monde aujourd’hui et pour cause : la Foire d’Art à pris ses quartiers pour tout le week-end. La rue est rendue piétonne et une panoplie d’artistes et artisans y ont installé leurs stands. C’est coloré, chaleureux, un peu inattendu dans un downtown à l’américaine. Tout cela contribue à l’ambiance décontractée qui règne en ville.

La Capitale mondiale des yachts

Avec plus de 200 kilomètres de voies d’eau, Fort Lauderdale est vite devenue LE lieu pour y amarrer son bateau. De la barque la plus modeste au plus impressionnants des méga-yachts, on trouve de tout ici et pour mieux apprécier cette particularité de la ville, rien de mieux que d’embarquer pour une mini-croisière avec Jungle Queen Riverboat ! Cette visite guidée sur l’eau vous permettra de vous plonger pendant une bonne heure et demie dans un monde de luxe des plus ostentatoires car aux bords des canaux de Fort Lauderdale sont construites des villas toutes plus extravagantes les unes que les autres. En style colonial, néo-renaissance, moderniste, contemporain… avec piscine devant ou sur les côtés, toujours avec des jardins manucurés et un yacht amarré, on en prend plein les mirettes. Et on pouffe de voir certaines absurdités comme des maisons avec 12 chambres et 14 salles de bain. Ou on ouvre les yeux d’étonnement devant une villa contemporaine payée grâce à TikTok (sérieusement ???). En tout cas, on se prend vite au jeu de classer nos préférées car à part quelques exemplaires bien kitsch, elles sont en général très belles et je ne serais pas contre un petit tour dans l’une ou l’autre de ces bâtisses ou mieux encore, dans un méga-yacht ! Pendant ce temps-là, le guide nous livre quelques anecdotes sur les célèbres habitants de ces châteaux des temps modernes.

Après avoir croisé le long des « beaux quartiers », nous nous dirigeons vers le port. Port Everglades est le premier port de croisières des Etats-Unis, toutes les grandes compagnies ont un ou plusieurs paquebots prêts à partir, surtout le week-end. Et il y a pas mal de monde ce dimanche : le Caribbean Princess, le Rotterdam, le Celebrity Eclipse… ça me rappelle mes nombreuses croisières qui ont commencé ici même, ce sentiment de partir pour de longs et grands voyages vers les terres bénies des Caraïbes, la joie que j’éprouvais à chaque fois que le bateau s’avançait hors du Port, croisant le dernier building à appartement, presqu’aussi haut que le bateau, dont les habitants nous saluaient avant que nous n’entrions en pleine mer.

Le printemps à la plage

L’eau, on va la retrouver. A Fort Lauderdale, celle de l’océan est d’un turquoise éclatant qui contraste avec le sable presque blanc de la plage.  En ce début mars, c’est le côté plage de Fort Lauderdale qui attire de nombreux jeunes puisque c’est le Spring Break ! Bon, Fort Lauderdale ne séduit pas autant de monde que Miami mais la plage est tout aussi belle et lorsqu’on se balade sur la promenade, on remarque que les springbreakers sont rassemblés à un même endroit de la plage, dans une zone qui leur est réservée, ce qui n’est finalement pas plus mal.

La fin de l’après-midi approche, notre bus pour Kissimmee nous attend dans quelques heures, à regret, nous quittons Fort Lauderdale et sa douceur de vivre. Cap vers Disney World demain !

Où dormir à Fort Lauderdale

Victoria Park Hotel

Un peu excentré de downtown Fort Lauderdale dans le quartier de Victoria Park, un des plus anciens de Fort Lauderdale, cet hôtel au look de motel, entouré par des murs de briques et de plantes luxuriantes est un véritable cocon. Le genre de lieu qui te murmure « vacances aux Etats-Unis » quand tu entres, avec ses palmiers et sa piscine. Les chambres sont grandes, décorées dans des tons marins (bleu, blanc et sable) et sont équipées de frigos, d’un percolateur et d’un micro-onde. Nous n’y avons passé qu’une nuit mais le lieu est vraiment fait pour y passer quelques jours bien à l’aise. La plage est à 20 minutes à pied mais pourquoi ne pas louer un vélo (nous avons vu de nombreux locaux circuler à vélo ainsi que d’autres hôtes de l’hôtel) ?

Victoria Park Hotel

855 NE 20th Ave, Fort Lauderdale,

FL 33304, États-Unis

Où manger et où boire à Fort Lauderdale ?

Ann’s Florist & Coffee Bar

Bien posé avec sa terrasse directement sur Las Olas Blvd, cet établissement est à la fois un magasin de fleur, un salon de thé et un bar à vin. C’est aussi un lieu parfait pour improviser un mini-brunch le week-end et nous ne sommes pas privées : petits gâteaux et mimosas, vu que nous n’avions pas pris de petit-déjeuner. Les cocktails étaient joliment agrémentés de fleurs et ma « key lime pie » (un classique floridien), un vrai régal. Terrasse animée et intérieur cozy, aux allures de speakeasy (la partie fleuriste est séparée du bar).

Ann’s Florist and Coffee Bar

1001 E Las Olas Blvd, Fort Lauderdale,

FL 33301, États-Unis

Coconuts

Situé sur l’Intracoastal Waterway, et donc au bord de l’eau, Coconuts propose évidemment beaucoup de poisson et de fruits de mer. Malgré la taille du restaurant (qui semble avoir été installé dans un gros hangar à bateau), c’est TRES, TRES rempli le week-end mais le roulement est assez rapide que pour qu’on ne doive pas attendre trop longtemps. En attendant, vous pouvez commander une bière au bar et la siroter sur le ponton (il parait que le meilleur moment pour y aller, c’est au coucher du soleil).  Au menu : poisson, crevettes mais aussi huitres (il y a un bar à huitres) ainsi que des options viande ou végé.  J’ai opté pour un burger de mahi-mahi et moi qui ne suis pas super fan de poisson à la base, j’ai adoré. Le poisson était frais et vraiment bien assaisonné. Une belle pioche pour une cité balnéaire !

Cococonuts

429 Seabreeze Blvd,

Fort Lauderdale, FL 33301, États-Unis

Moréa Dining

Etabli sur le Boulevard qui longe la plage, on peut dire qu’il y a pire endroit pour prendre un verre ; dîner ou bruncher. Ici, la cuisine est d’inspiration méditerranéenne tout comme le décor qui rappelle à la fois les figures (et les couleurs) qu’on peut trouver sur les vases grecs antiques ou les tableaux de Picasso. L’intérieur est très impressionnant avec son maxi-carrelage en noir et blanc et son haut plafond. Nous n’avons pas testé la cuisine (on venait de manger chez Coconuts) mais la terrasse avec vue sur l’océan est bien agréable et doit être bondée le soir.

Moréa Dining

701 North Ft. Lauderdale Beach Blvd

Ft. Lauderdale, FL 33304, Etats-Unis

American Icon Brewery

Comme pas mal de ville avant elle, Fort Lauderdale a réhabilité son quartier industriel : Flagler Village. Adieu les entrepôts à l’abandon, bonjour les musées, les espaces industriels et les commerces ô combien branchés et parmi eux, il y a plusieurs brasseries. La première que nous avons visitée, c’est l’American Icon Brewery. Bien que située à Vero Beach, American Icon a installé sa tap room et gastropub ici. Même avant d’entrer, on comprend de suite le thème des « icônes américaines » puisque nous sommes accueillies par un portrait de Jim Morrison. A l’intérieur, l’atmosphère est entre l’industriel et le pub minimaliste. Sol en béton ciré, tables en bois, banquettes et tabourets en fer, murs en briques… tous les codes contemporains y sont. Comme on crève la dalle, nous avons commandé des buffalo chicken wings et un burger (de la vraie nourriture de pub) et les chicken wings étaient parfaites (je suis très regardante là-dessus) : bien cuites, un peu croustillantes, épicées comme il le fallait… on aurait peut-être dû arrêter là parce que terminer un néanmoins délicieux burger, c’était compliqué !

Pour faire passer tout ça, la plus américaine des bières : l’IPA. Et l’ICON IPA passe très bien ! Très représentative des IPA’s de la côte ouest, avec une belle amertume, des arômes d’agrumes et une petite note résineuse (que j’aime bien dans les bières). Bref, validé !

American Icon Brewery

911 NE 4th Avenue

Ft. Lauderdale, FL 33304

Invasive Species

A quelques pas de là, une autre brasserie qui vaut le coup d’œil ! Ces « espèces invasives » sont pourtant bien natives de Floride (on est dans la brasserie) et il n’y a pas moins de 20 bières au fut, dont de nombreuses bières expérimentales. A l’intérieur, on est vraiment dans l’industriel, avec un très long bar, quelques tables et chaises et une vue directe sur les installations de la brasserie. A ce point de la journée (nous avions atterri l’après-midi même), je commençais un peu à saturer mais j’avais vraiment envie d’essayer leurs bières. Heureusement, ils servent des petits verres de 12,5cl !  J’ai donc opté pour la « Yacht Club » que j’ai choisie pour sa légèreté et pour voir comment ils se débrouillent avec ce style de bière a fortiori simple. Et je n’ai pas regretté : c’était une des meilleures pils que j’ai pu boire. On sent bien les céréales mais elle reste pleine de saveur, assez étonnant pour une pils. La spécialité de la brasserie, c’est aussi les « sours », des bières acides qui sont souvent associées aux fruits. Invasive Species en a plein. Je ne m’y suis pas aventurée car je ne suis pas fan de ce genre de bière mais Emma a adoré.

Pour ceux qui auraient fin, il y a un service restau fin de semaine et le week-end.

Invasive Species

726 NE 2nd Ave,

Fort Lauderdale, FL 33304, États-Unis

Fort Fauderdale sans voiture
Rejoindre Fort Lauderdale depuis l’aéroport de Miami : saviez-vous qu’il existe un train local qui part de l’aéroport de Miami (où vous atterrirez surement plutôt qu’à Fort Lauderdale) ? Le Tri Rail train qui relie l’aéroport de Miami  à Mangonia Park en passant par Fort Lauderdale et West Palm Beach. Pour rejoindre votre logement ou le centre de la ville, vous pouvez commander un VTC (Uber et Lyft sont les deux sociétés sur le marché) ou vous y rendre en bus avec les transports en commun de Broward County Transportation.

Se déplacer à Fort Lauderdale :  semo, le degré de votre budget et votre patience, à nouveau, le plus facile est de se déplacer à pied, en VTC ou en bus. A noter que le vélo est particulièrement populaire à Fort Lauderdale. La ville est plate et des pistes cyclables sont aménagées. Vous pouvez planifier votre itinéraire grâce à BIKE Broward, Vous pourrez également facilement louer une bécane ou utiliser le système de vélos partagés : Broward B-Cycle.

Aimez et partagez

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire