- Naxxar , Malte -

November 2013

4 jours à Malte – Ave Maria, à Naxxar

Cet article est le récit d’un séjour effectué en 2009.

Malte a le gout de la célébration, le gout de la fête, de ce qui brille. Immodérément. Est-ce le fait de vivre dans un tourbillon d’exubérance baroque et sous un joyeux soleil ?  La preuve: je me souviens encore des feux d’artifice que je voyais tirés depuis l’avion, à mon arrivée. C’est bien simple: même de jour, on entend le “boum” des feux d’artifice que l’on tire en exercice et ce beau mardi ne fait pas exception. Nous sommes le 8 septembre et c’est jour de fête à Malte: on y célèbre à la fois la nativité de Marie mais aussi la victoire des Chevaliers de Malte sur les Ottomans. Ça tombe bien, en quittant le Dôme de Mosta, nous sommes à environ dix minutes du village de Naxxar (à prononcer “Natchar”), connu pour sa procession de la “Marija Bambina”, l’Enfant-Marie.

Le bus nous laisse à l’entrée du village qui semble étrangement désert. Les fenêtres, les portes, tout est décoré de blanc et de bleu, couleurs mariales, mais aussi de jaune et d’or, couleurs du Vatican, et de rouge et d’or.

Naxxar: Procession of Marija Bambina
Naxxar: Procession of Marija Bambina
Naxxar: Procession of Marija Bambina

Naxxar: Procession of Marija BambinaNaxxar, d’or et de pourpre

Nous laissons nos pieds nous diriger puis nos oreilles perçoivent les premiers bruits : celle d’une joyeuse foule. C’est bien parce que tout le monde est rassemblé sur le parvis de l’église à attendre que les cloches donnent le signal de la messe. Stratégiquement placées, ma collègue et moi voyons débouler des 4 coins de la place, diverses fanfares. Ce sont celles des différents quartiers de Naxxar qui se rejoignent pour donner la sérénade. Il faudra attendre encore un peu pour la procession, nous en profitons donc pour nous imprégner de l’ambiance et faire un petit tour. Toutes les rues sont décorées de drapeaux, d’arches en tissus et à chaque tournant, une statue polychrome de figure biblique féminine ou de sainte nous regarde, toute décorée de fleurs. C’est la première fois que je vois une telle ferveur dans le monde catholique. Même l’Italie et l’Espagne pâlissent à côté de Malte. Et ce n’est pas étonnant. Naxxar fut l’une des premières communautés de l’île à se convertir au christianisme après le naufrage de Saint-Paul, selon la légende.

Naxxar: Procession of Marija Bambina

Naxxar: Procession of Marija BambinaLa petite Marie

Les cloches s’ébranlent et nous nous dépêchons de retourner vers l’église. Sur le parvis, il y a de tout: des couples de vieux se dépêchant d’entrer à l’église pour assister à la messe, des familles avec des enfants de tous âges, des ados roulant des mécaniques et qui trompent le temps en draguant des jeunes filles court-vêtues… Quant aux fanfares, sous les  uniformes, c’est le même mélange de générations. J’ai l’impression qu’il s’agit d’une immense réunion de famille. Naxxar a l’air d’une communauté soudée. Pendant que les fidèles s’installent et que ne démarre la messe, j’en profite pour jeter un œil à l’intérieur de l’église. Elle est bien jolie, mise sur son 31, toute tendue de tissu rouge et or (encore)! Le temps de prendre quelques photos, et je m’éclipse, voulant laisser de la place à ceux qui souhaitent vraiment assister à la messe.

Naxxar: Procession of Marija Bambina

Naxxar: Procession of Marija BambinaAprès la courte célébration,  j’arrive à me faufiler au premier rang (le privilège des demi-portions). Fanfare en avant, la procession quitte l’église, suivie des enfants de chœur, de prêtres chamarrés, de notables du village et enfin, de la statue de la “bambina”, représentant une jeune Marie, l’air adolescente, gracieuse, portée par des anges et toute rutilante dans son habit d’or sur son fond de rayons lumineux. La sortie de la statue saluée par des feux d’artifice. Un tourbillon de bruits, de couleurs, de musique qui ne s’arrêtera une fois le soleil couché.

Naxxar: Procession of Marija Bambina
Naxxar: Procession of Marija Bambina
Naxxar: Procession of Marija Bambina

Pendant la sortie de la statue; toutes les lampes sur la façade de l’église se sont allumées et la font briller comme un sapin de Noël. Encore une autre caractéristique maltaise où la nuit tombée, tout s’illumine de mille feux! Nous allons boire un verre sur une des grandes tables communes installées sur la place, et qui attendant le retour des processionnaires, partis faire le tour de tout le village.  Nous en sommes à déguster une bière et nous félicitant de notre chance d’être ici, au bon moment lorsqu’un Monsieur d’un âge certain s’approche de ma collègue. On commence à discuter, enfin, à discuter plutôt avec ma collègue. Il s’appelle Joseph (tiens, tiens), est veuf (tiens, tiens). Ses enfants et petits-enfants sont revenus à Naxxar rien que pour la fête mais “Vous savez, un homme de mon âge, ça ne peut pas rester seul. Vous n’êtes pas mariée ?”

Je vais finir par croire que tous les Joseph de Malte sont de fieffés dragueurs!

Naxxar: Procession of Marija Bambina





  1. argone
    le 13.12.2017

    j’avais vu des décorations semblables à Rabat fin avril … c’était très pavoisé ! merci pour le reportage 🙂

  2. Melissa
    le 13.12.2017

    Pavoisé est le mot!!! 😉 C’est dingue jusqu’à quel point la décoration est poussée.

  3. Mali
    le 13.12.2017

    A chaque fois que je vois un article sur Malte, ça me rappelle à quel point j’ai envie d’aller la-bas ! 🙂

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier ou cliquez sur "Accepter", nous considérerons que vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Fermer