Après avoir visité Tallinn pas moins de 6 fois (à ce point là, ce n'est plus du tourisme, c'est de l'amour), mon carnet d'adresses est plutôt bien fourni : où dormir, où manger, où aller boire un verre, où sortir ? Que ramener comme souvenirs ? Vous trouverez tous mes bons plans sur la capitale estonienne dans cet article. 

Article mis à jour en décembre 2019

Où dormir à Tallinn ?

Il est important de savoir que les prix des hôtels varient du simple au double entre l'été et l'hiver. C'est assez étonnant. Autant les chambres sont bon marché jusque fin avril, autant leurs prix sont un peu surévalué en été avant de commencer à redescendre au mois d'octobre. 

  • Von Stackelberg : Le premier hôtel dans lequel j'ai séjourné! Situé juste en dehors des murailles de Toompea, la ville haute, cet hôtel faisait du design nordique avant tout le monde à Tallinn. Dans une vieille maison en pierre, il allie charme à l'ancienne et design contemporain. Je garde un souvenir ému de sa charmante cour intérieure et son petit sapin couvert de neige qui lui donne un petit air de demeure de conte de fée. Malheureusement depuis, ses prix ont bien augmenté mais pour un hôtel de cette catégorie (un 4 étoiles), les prix restent raisonnables, surtout hors saison (85 € pour une double).

The von Stackelberg Hotel Tallinn
Toompuiestee 23,  10137 Tallinn

  • Kreutzwald Hotel Tallinn : Il fait partie du même groupe que le Von Stackelberg. Un peu en dehors de la vieille ville, mais situé près de l'arrêt de bus et de tram, le Kreutzwald est un hôtel de bon standing. Les chambres sont confortables, rien à redire là-dessus. Son gros avantage est qu'il possède un petit spa (avec sauna, hamman et bain japonais) que l'on peut privatiser et où vous pouvez vous faire livrer à manger et à boire.   Ce que nous n'avons pas manqué de faire.  Le buffet du petit-déjeuner est particulièrement bien fourni. (A partir de 50 € en hiver, 96 en été pour une double. Ils disposent également de quelques chambres singles).

Kreutzwald Hotel Tallinn
Endla 23, 10122 Tallinn

  • The Nordic Hotel Forum : Grand hôtel moderne aux portes de la ville (littéralement, juste en dehors de Viru Gates). J'en ai parlé assez logement dans cet article. Ce que l'hôtel manque en charme, il le rattrape dans la taille des chambres et...sa piscine! Excellent petit déjeuner, par contre, il est cher (109  Euros pour une double avec petit-déjeuner en hiver).

The Nordic Hotel Forum
Viru väljak 3, 10111 Tallinn

  • St Olav et Olevi Residents: Deux budget hôtels qui appartiennent au même propriétaire. Le concept est identique : situés en plein coeur de la ville (difficile de faire plus au centre) dans des demeures historiques, avec un décor plutôt baroque, shabby-chic et qui va bien à l'ambiance de la vieille ville. Le petit-déjeuner est compris et convenable (leurs salles de déjeuner valent le coup d’œil). A partir de 54 €.

St Olav
Lai 5, 10133 Tallinn

Olevi Residents
Olevimägi 4, 10123 Tallinn

  • Taanilinna Hotel : Charmant petit hôtel situé à deux pas de Viru Gates, parfait pour explorer la vieille ville. Vraiment l'archétype de la veille demeure tallinienne puisqu'il s'agit d'une ancienne maison de marchand rénové. On y retrouve donc les murs de pierres apparentes, les caves, les poutres en bois... Un salon situé à l'étage avec ses grandes fenêtres à vitraux est particulièrement charmant.  J'ai séjourné dans une chambre "single" (l'hôtel en a deux, chouette) avec tout le confort nécéssaire, même si la déco semblait un peu fatiguée. Petit déjeuner correct. Bref, une bonne petite adresse pour ceux qui veulent garder un oeil sur leur budget ! A partir de 50 €.

Taanilinna Hotel
Uus 6, 10111 Tallinn

Où manger, où boire, où sortir à Tallinn ?

Tallinn a un bel assortiment de resto et une sacrée vie nocturne... et voici quelques uns, quasi tous situés dans le centre, sauf F-Hoone, situé entre Kalamaja et Telliskivi.

Manger ou boire

  • Karja Kelder, Vaike-Karja 1 : Un bar/restaurant situé dans une cave (déjà complètement tallinnien de ce point de vue là!) et qui offre un bon assortiment de plats à des prix raisonnables.
  • Kompressor, Rataskaevu 3 : Avec ses murs rouges bruts, ses grandes tables de bois blond et ses lampes en métal, cette cantine aux airs industriels sert d’énormes crêpes salées et sucrées (les Estoniens adorent les crêpes) à des prix ridicules. Service quelques fois un peu grincheux. Mention spéciale pour leur pain noir à l'ail, un vrai délice.
  • Bogapott, Pikk Jalg 9 : Pour les pâtisseries servies dans café délicieusement rétro et les céramiques du magasin faites sur place. On vous recommande grandement le cappuccino cake et le cranberry explosion.
  • Reval Café, Müürivahe 14 : Bar et pâtisserie devant, restaurant derrière, cet agréable établissement d’une chaîne de cafés offre un peu de tout. On vous recommande les penne à la sauce vodka et jambon de parme.
  • Hell hunt, Pikk 39 : Bar sympa, jeune, sans prétention et chaleureux, avec un bon mélange d’expats et de locaux. On peut s'y restaurer, ils brassent leur propre bière et en plus, ils ont le meilleur vin chaud de la ville.
  • Lounge 24Rävala pst. 3 (au Radisson Blu Hotel) : perché au 24e étage d’un des bâtiment le plus haut de Tallinn, une vue superbe sur une ville qui compte peu de gratte-ciel. A faire au moins une fois, même si les cocktails sont meilleurs ailleurs !
  • Von Krahl, Rataskaevu 10 : LE lieu alternatif de la ville. Attaché à un théâtre, cette grande salle avec balcons offre aussi des concerts de groupes indés, le tout dans un décor post-industriel. Si vous voulez sauvegarder vos oreilles, venez y manger le midi.
  • Von Krahli Aed, Rataskaevu 8 : Juste à côté, le centre culturel a ouvert son restaurant. Avec ses vieilles pierres et son décor rustique, on a un peu l'impression d'être à la ferme. La cuisine ici est "estonienne moderne" et fait la part belle aux ingrédients locaux (comme le seigle, les algues, la baie d'argousier, le poisson et le gibier). Ce qu'il y a de particulièrement intéressant, c'est que tous les plats sont déclinés en version végé. Chaque viande étant remplacée par un substitut végétal qui se marie avec la recette. Un tout bon point et un de mes coups de coeur à Tallinn.
  • Raskaevu16, Rataskaevu 16 : Un charmant restaurant logé dans une vieille demeure, juste en face de la petite place du "puit aux chats".  Cuisine estonienne contemporaine et super service par une équipe féminine aux petits soins. Leur sorbet aux baies d'argousier est un régal !
  • Clayhills Gastropub, Pikk 13 : Comme le nom l'indique, c'est un pub, mais en mieux ! Nous cherchions un endroit pour accommoder un groupe de 8 sans réservation préalable et c'est chez Clayhills que nous l'avons trouvé. Côté carte, les classiques du pub sont bel-et-bien là : burger, chicken dips et fish&chips mais aussi, quelques spécialités estoniennes comme la tourte au lapin ou le saucisson d'agneau. Puisque c'est un pub, il y a aussi des concerts les week-ends.
  • F-Hoone, Telliskivi 60a : F-Hoone, c'est d'abord un lieu plein de caractère. Situé juste à l'entrée de la Cité créative de Telliskivi dans un grand bâtiment industriel, on ne peut pas s'empêcher de faire un "Wow" en rentrant.   Briques exposées, grandes fenêtre, table en bois, luminaires métalliques, c'est super beau. A la fois bar, café et restaurant, F-Hoone est ouvert depuis le petit-déjeuner jusque tard le soir. Au menu, pas mal de classiques, certains revisités (dont les burgers et burgers végé au pain noir estonien) et une belle sélection de desserts. A ne pas manquer si vous êtes dans le coin.
  • Peatus, Telliskivi 62 : Vous cherchez un lieu insolite pour manger ? Vous l'avez trouvé ! Les environs de Balti Jaam et Telliskivi sont les souvenirs des dépots du chemin de fer. Le tout a été laissé à l'abandon, entre autre un wagon-restaurant du train pour Moscou et un autre d'une ancienne compagnie de transport estonienne. Et on peut y manger ou y boire un verre. Venez vous installer dans ces wagons vintage et imaginez-vous en train de prendre la route pour de longues heures vers la Russie, tout en dégustant d'excellents burgers (viande locale, ingrédients frais) et une bonne craft-beer). Si vous voyagez avec des enfants, ils vont adorer !
  • Restauran MOON, Võrgu 3 : L'Estonie compte une importante minorité russe alors, pourquoi ne pas tester ce petit restaurant russe coincé entre la vieille ville et Kahlamaja ? Dès qu'on entre, on a l'impression d'être transporté.e.s dans une datcha. Joli coussins brodés, meubles en bois peint, plancher qui craque... Ici, les plats traditionnels russes sont revisités par les deux chefs qui officiaient dans des restaurants gastronomiques avant de vouloir revenir à la base de la cuisine : des produits simples, frais, locaux et durables.  Je commande en entrée un pirojki (un chausson fourré à la viande en général, soit cuit au four, soit frit) et c'est un magnifique chausson doré qui arrive devant moi. Rien que ça m'aurait rempli l'estomac. Un excellent départ ! Pour le plat, j'ai choisi un poulet à la Kiev, un grand classique ! Mon escalope de poulet arrive parfaitement roulée et régulière, la chapelure uniformément dorée et quand on la coupe, un jus vert à l'aneth gicle joyeusement (vous êtes prévenu par le serveur de faire d'ailleurs attention). La pavlova coco-passion complète agréablement le repas. Une vraie pépite, d'autant plus que le service est particulièrement attentif.
  • Pöhjala Brewery, Peetri 5 :  Cette brasserie est située dans un quartier en pleine construction, celui de Noblessner, à deux pas du Musée Lenussissadam, Cet ancien chantier naval avait pas mal de hangars et d'espaces disponibles, Pöhjala s'y est installée et c'est la plus importante des micro-brasseries estoniennes et est un peu hyperactive quand on voit la liste de toutes les bières disponibles.  L'endroit est impressionant ! Avant de monter à l'étage pour rejoindre la tap room, on passe juste à côté de la brasserie.  Elle est vraiment mise en évidence puisque depuis la tap room, de grandes fenêtres donnent dessus et on peut déguster sa petite mousseuse en admirant d'où elles sont sorties. La tap room est immense d'ailleurs. au milieu, trône le bar avec ses multiples pompes. Bien difficile de choisir quelle bière avec un pareil assortiment (comme je suis arrivée à l'ouverture à 12h et que je n'avais pas encore angé, j'ai opté pour une pils légère mais Pöhjala a toute une gamme de bières qui utilise des ingrédients et baies locales pour aromatiser leurs bières, c'est à tester). Mention spéciale au sauna qu'il est possible de louer jusqu'à 8 personnes ! On peut également y manger avec une carte fortement inspirée de la cuisine texane.

Sortir

  • Depeche Mode Baar, Voorimehe 4 :  Est-il utile de présenter à nouveau ce bar unique au monde dédié au groupe Depeche Mode ? A réserver aux fin de soirées et aux connaisseurs ! A lire sur le blog.
  • Chicago 1933, Aia 3 :  Club de jazz et de blues, bar et restaurant hyper stylé… Bois sombre et métal de style art-déco, grand plafond couvert de LED’s, petite lampe sur chaque table… L’endroit est immense mais chaleureux à la fois. On prend la machine à remonter le temps et on revient aux heures où la prohibition a enfin sauté !
  • Sessel, Viru tn 3 : Restons un peu dans le thème de la prohibition avec ce speakeasy caché à l'étage d'un magasin. En fait, nous sommes tombées dessus par hasard. Un coup d'oeil a suffi pour que nous allions nous asseoir dans l'un des confortables fauteuils de ce "salon" (c'est ainsi que Sessel se défini). Déco shabby-chic, plafond bas à poutre, lumière tamisée et grandes fenêtres d'où l'on peut espionner le va-et-vient d'une rue fort fréquentée en bas, on est vraiment, vraiment bien chez Sessel. On trouve tous les cocktails habituels, à côté des créations maisons mais comme nous avions froid, nous avons commandé un vin chaud plutôt qu'un cocktail et quel vin chaud !!! Hell Hunt, qui détenait la palme du meilleur vin chaud, a été détrôné ! Si nous n'avions pas eu d'autres établissements à visiter, on en aurait repris un deuxième !
  • Koht, Lai 8 : Vous cherchez un bar sympa, sans chichi où les locaux viennent s'installer pour déguster de la bonne bière . Bienvenue chez Koht ! Les murs en pierre et le feu qui brûle dans la cheminée suffiront à vous mettre à l'aise. Si çe n'est pas assez, le menu des bières a une toute belle collection venant de Belgique mais aussi de micro-brasseries estoniennes.  Si vous voulez vous tenir au large des bars à touristes, vous avez trouvé votre paradis.

HORS-CONCOURS

  • Neitsitorn Café, Lossi plats 11, Lühike jalg 9a : Soyons honnêtes, je l'ai vu mais pas testé, néanmoins, j'avais envie de mettre en lumière le Café du Musée  à cause d'un lieu chargé d'histoire (la Tour de la Vierge et les remparts qui font face au "Jardin du Roi du Danemark". Le café offre une superbe vue sur la vieille ville et comme la visite du musée Kiek in de Kök et des remparts prend du temps, une petite pause-café serait plutôt bienvenue. 😉
  • Olde Hansa, Vana turg 1 : Attrape-touristes pour les uns, étape incontournable pour les autres, à deux pas de la Place de l'Hôtel de ville,  on ne peut pas louper The Olde Hansa avec ses employés habillés comme à l'époque médiévale et qui vous invite ntà rentrer dans l'ancienne demeure d'un riche marchand de la ligue hanséatique. A l'intérieur (qui est énorme), tout est fait pour vos plonger au XVème siècle : personnel en costume d'époque, éclairage total à la bougie et plats d'époque avec pas mal de gibier (dont de l'ours !). Si vous ne voulez pas faire la totale mais voulez quand même tenter l'expérience, on peut très bien y prendre un verre. Hydrodromel et hypocras sont à la carte, si vous voulez la jouer complètement médiéval.

Ah... l'éternelle question que celles de souvenirs. Je ne te cache pas, lectrice, lecteur, que les miens ont souvent trait à la nourriture et aux alcools du cru ... Comme tous les pays de la région, l'Estonie produit sa vodka mais l'alcool de la ville, c'est la Vana Tallinn. Une liqueur a base de rhum et agrémenté d'orange et de vanille. Très doux, mais traître! Les Estoniens l'utilisent pour "renforcer" leur café.  On les trouve dans n'importe quel supermarché.


Pour avoir une idée de tout ce qui se peut se trouver en Estonie, filez vers le Marché de Balti Jaam (Balti Jaam Turg, littéralement, "le marché de la Gare baltique"). Auparavant, il était installé tout à côté de la gare, juste derrière les voies et avait gardé un certain charme rétro-soviet. Cette ère est désormais révolue ! Le marché est à présent de l'autre côté de la rue et est presque tout neuf. C'est un immense complexe qui regroupe tout ce dont on peut avoir besoin. Des produits frais bien sûr mais aussi des restaurants et snacks, des cafés, des boutiques spécialisées (épiceries diverses, cavistes, magasins bio...) mais aussi des vêtements, des jouets, des cosmétiques, de l'artisanat... et même des antiquités).  On peut y passer des heures à fouiner dans les magasins et à découvrir les spécialités et marques estoniennes.

Balti Jaama Turg
Kopli 1, 10412 Tallinn

Le climat estonien ne convient pas au vin... mais bien aux baies... alors, les vins de fruits (surtout à base de pommes, de cassis, de fraises des bois) sont typiques. Parlant de fruits, les confitures et compotes sont délicieuses (notamment la "confiture d'hiver", aux airelles et épices) ! On vous recommande un passage au Eesti Esindus Tallinnas, une boutique qui regroupe des artisans et fermiers locaux où vous trouverez ces deux types de souvenirs... et plus encore !

Eesti Esindus Tallinnas
Viru tänav 3, 10140 Tallinn

Vous cherchez de la déco nordique locale ? Shishi est une entreprise norvégio-estonienne de décoration d'intérieur. petit et grand objets, plantes, plantes artificielles... Vous trouverez sans doute l'objet qui fera plaisir dans leur magnifique magasin situé à Noblessner et si vous venez avant Noël, vous allez surement halluciner devant l'assortiment de décorations et de boules. En verre, en métal, en matières naturelles, de toutes les couleurs, si les fêtes sont votre kif, vous vous croirez au paradis.

Shishi
Peetri tn 3

 

 


Le chocolat: Eh oui! Les Estoniens adorent les desserts!... et surtout le chocolat. Ils étaient d'ailleurs les "chocolatiers officiels" de l'URSS.

  • Kalev, Roseni tn. 7 : Le magasin du chocolatier Kalev, pour (se) faire plaisir! Kalev produit une variété impressionnante de douceurs en tout genre (encore plus que Côte d'Or). Ça donne le tournis! On les trouve dans les supermarchés mais un saut dans cette boutique qui semble dater d'un autre temps rend l'expérience encore plus savoureuse.
  • Anneli Viik, Pikk 30 : Chocolatière qui est allée apprendre le métier en Belgique. Ses chocolats artisanaux sont de petites œuvres d’art…au goût un peu surprenant.

L'ambre et la céramique sont parmi les plus populaires des cadeaux que l'on ramène d'Estonie? Je craque à chaque fois pour une tasse de chez Boggapott, voir plus haut (alors que je ne viens que pour manger du gâteau, à la base).  😉 Pour l'ambre, il faut aimer... et pouvoir se la payer. A vous de voir!

Et évidemment, l'hiver, en Estonie, il fait FROID! A côté des remparts de la ville, vous trouverez des marchandes de bonnets en tricots plus ou moins authentiques mais pour du vrai de vrai, rendez-vous chez La Maison de l'artisanat estonien (Pikk 22). A la fois espace d'exposition d'artisanat et de textile venu de tous le pays, ce lieu rassemble le meilleur d'Estonie : tricots, textiles, objets de design, bijoux... le tout soigneusement sélectionné. Vous ne trouverez pas de matriochkas ici !

Vous savez ce qu'il vous reste à faire! 😉