Lorsqu'arrive le dimanche matin, Sad, Zoltân et moi nous sentons plutôt en mode lézard... Après cette folle soirée au Depeche Mode Baar, la nuit fut courte, et il ne nous reste plus qu'à nous balader bien sagement (en passant par le marché couvert de la gare, le marché Balti Jaam et son petit air rétro-soviet) en attendant l'heure de reprendre l'avion, on se remémore déjà le week-end comme s'il était fini... Et on note les bonnes adresses! 

Article mis à jour en mars 2019

Où dormir à Tallinn ?

Il est important de savoir que les prix des hôtels varient du simple au double entre l'été et l'hiver. C'est assez étonnant. Autant les chambres sont bon marchés jusque fin avril, autant leurs prix sont un peu surévalué en été avant de commencer à redescendre au mois d'octobre. 

  • Von Stackelberg : Le premier hôtel dans lequel j'ai séjourné! Situé juste en dehors des murailles de Toompea, la ville haute, cet hôtel faisait du design nordique avant tout le monde à Tallinn. Dans une vieille maison en pierre, il allie charme à l'ancienne et design contemporain. Je garde un souvenir ému de sa charmante cour intérieure et son petit sapin couvert de neige qui lui donne un petit air de demeure de conte de fée. Malheureusement depuis, ses prix ont bien augmenté mais pour un hôtel de cette catégorie (un 4 étoiles), les prix restent raisonnables, surtout hors saison (85 € pour une double).
  • Kreutzwald Hotel Tallinn : Il fait partie du même groupe que le Von Stackelberg. Un peu en dehors de la vieille ville, mais situé près d'arrêt de bus et de tram, le Kreutzwald est un hôtel de bon standing. Les chambres sont confortables, rien à redire là-dessus. Son gros avantage est qu'il possède un petit spa (avec sauna, hamman et bain japonais) que l'on peut privatiser et où vous pouvez vous faire livrer à manger et à boire.   Ce que nous n'avons pas manqué de faire.  Le buffet du petit-déjeuner est particulièrement bien fourni. (A partir de 50 € en hiver, 96 en été pour une double. Ils disposent également de quelques chambres singles).
  • The Nordic Forum Hotel : Grand hôtel moderne aux portes de la ville (littéralement, juste en dehors de Viru Gates. J'en ai parlé assez logement dans cet article. Ce que l'hôtel manque en charme, il le rattrape dans la taille des chambres et...sa piscine! Excellent petit déjeuner, par contre. il est cher (109  Euros pour une double avec petit-déjeuner en hiver).
  • St Olav et Olevi Residents: Deux budget hôtels qui appartiennent au même propriétaire. Le concept est le même: situé en plein coeur de la ville (difficile de faire plus au centre) dans des demeures historiques, avec un décor plutôt baroque, shabby-chic et qui va bien à l'ambiance de la vieille ville! Le petit-déjeuner est compris et convenable (leurs salles de déjeuner valent le coup d’œil). A partir de 54 €.

Où manger, où boire, où sortir ?

Tallinn a un bel assortiment de resto et une sacrée vie nocturne... et voici quelques uns, quasi tous situés dans le centre, sauf F-Hoone, situé entre Kalamaja et Telliskivi.

Manger ou boire

  • Karja Kelder,Vaike-Karja 1: Un bar/restaurant situé dans une cave (déjà complètement tallinnien de ce point de vue là!) et qui offre un bon assortiment de plats à des prix raisonnables.
  • Kompressor, Rataskaevu 3: Avec ses murs rouges bruts, ses grandes tables de bois blond et ses lampes en métal, cette cantine aux airs industriels sert d’énormes crêpes salées et sucrées (les Estoniens adorent les crêpes) à des prix ridicules. Service quelques fois un peu grincheux.
  • Bogapott, Pikk Jalg 9 : Pour les pâtisseries servies dans café délicieusement rétro et les céramiques du magasin! On vous recommande grandement le cappuccino cake et le cranberry explosion!
  • Reval Café, Müürivahe 14 : Bar et pâtisserie devant, restaurant derrière, cet agréable établissement d’une chaîne de cafés offre un peu de tout. On vous recommande les penne à la sauce vodka et jambon de parme.
  • Hell hunt, Pikk 39: Bar sympa, jeune, sans prétention et chaleureux, avec un bon mélange d’expats et de locaux. On peut s'y restaurer, ils brassent leur propre bière et en plus, ils ont le meilleur vin chaud de la ville.
  • Lounge 24, Rävala pst. 3 (au Radisson Blu Hotel) : perché au 24e étage d’un des bâtiment le plus haut de Tallinn, une vue superbe sur une ville qui compte peu de gratte-ciel. A faire au moins une fois!
  • Von Krahl, Rataskaevu 10 : LE lieu alternatif de la ville. Attaché à un théâtre, cette grande salle avec balcons offre aussi des concerts de groupes indés, le tout dans un décor post-industriel. Si vous voulez sauvegarder vos oreilles, venez y manger le midi.
  • Von Krahli Aed, Rataskaevu 8 : Juste à côté, le centre culturel à ouvert son restaurant. Avec ses vieilles pierres et son décor rustique, on a peu l'impression d'être à la ferme. La cuisine ici est "estonienne moderne" et fait la part belle aux ingrédients locaux (comme le seigle, les algues, la baie d'argousier, le poisson et le gibier). Ce qu'il y a de particulièrement intéressant, c'est que tous les plats sont déclinés en version végé. Chaque viande étant remplacée par un substitut végétal qui se marie avec la recette. Un tout bon point et un de mes coups de coeur à Tallinn.
  • Raskaevu16, Rataskaevu 16 : Un charmant restaurant logé dans une vieille demeure, juste en face de la petite place du "puits aux chats".  Cuisine estonienne contemporaine et super service par une équipe féminine aux petits soins. Leur sorbet aux baies d'argousier est un régal !
  • Clayhills Gastropub, Pikk 13 : Comme le nom l'indique, c'est un pub, mais en mieux ! Nous cherchions un endroit pour accommoder un groupe de 8 sans réservation préalable et c'est chez Clayhills que nous l'avons trouvé. Côté carte, les classiques du pub sont bel-et-bien là : burger, chicken dips et fish&chips mais aussi, quelques spécialités estoniennes comme la tourte au lapin ou le saucisson d'agneau. Puisque c'est un pub, il y a aussi des concerts les week-ends.
  • F-Hoone, Telliskivi 60a : F-Hoone, c'est d'abord un lieu plein de caractère. Situé juste à l'entrée de la Cité créative de Telliskivi dans un grand bâtiment industriel, on ne peut pas s'empêcher de faire un "Wow" en rentrant.   Briques exposées, grandes fenêtre, table en bois, luminaires métalliques, c'est super beau. A la fois bar, café et restaurant, F-Hoone est ouvert depuis le petit-déjeuner jusque tard le soir. Au menu, pas mal de classiques, certains revisités (dont les burgers et burgers végé au pain noir estonien) et une belle sélection de desserts. A ne pas manquer si vous êtes dans le coin.

Sortir

  • Depeche Mode Baar, Voorimehe 4 :  est-il utile de présenter à nouveau ce bar unique au monde dédié au groupe Depeche Mode ? A réserver aux fin de soirées et aux connaisseurs ! A lire sur le blog.
  • Chicago 1933, Aia 3 :  club de jazz et de blues, bar et restaurant hyper stylé… Bois sombre et métal de style art-déco, grand plafond couvert de LED’s, petite lampe sur chaque table… L’endroit est immense mais chaleureux à la fois. On prend la machine à remonter le temps et on revient aux heures  où la prohibition a enfin sauté!

HORS-CONCOURS

  • Neitsitorn Café, Lossi plats 11, Lühike jalg 9a : Soyons honnête, je l'ai vu mais pas testé, néanmoins, j'avais envie de mettre en lumière le Café du Musée  à cause d'un lieu chargé d'histoire (la Tour de la Vierge et les remparts qui font face au "Jardin du Roi du Danemark". Le café offre une superbe vue sur la vieille ville et comme la visite du musée Kiek in de Kök et des remparts prend du temps, une petite pause-café serait plutôt bienvenue. 😉
  • Olde Hansa, Vana turg 1 : Attrape-touristes pour les uns, étape incontournable pour les autres, à deux pas de la Place de l'Hôtel de ville,  on ne peut pas louper The Olde Hansa avec ses employés habillés comme à l'époque médiévale et qui vous invite à rentrer dans l'ancienne demeure d'un riche marchand de la ligue hanséatique. A l'intérieur (qui est énorme), tout est fait pour vos plonger au XVème siècle : personnel en costume d'époque, éclairage total à la bougie et plats d'époque avec pas mal de gibier (dont de l'ours !). Si vous ne voulez pas faire la totale mais voulez quand même tenter l'expérience, on peut très bien y prendre un verre. Hydrodromel et hypocras sont à la carte, si vous voulez la jouer complètement médiéval.

Ah... l'éternelle question que celles de souvenirs. Je ne te cache pas, lectrice, lecteur, que les miens ont souvent trait à la nourriture et aux alcools du cru ... Comme tous les pays de la région, l'Estonie produit sa vodka mais l'alcool de la ville, c'est la Vana Tallinn. Une liqueur a base de rhum et agrémenté d'orange et de vanille. Très doux, mais traître! Les Estoniens l'utilisent pour "renforcer" leur café.  On les trouve dans n'importe quel supermarché.


Pour avoir une idée de tout ce qui se peut se trouver en Estonie, filez vers le Marché de Balti Jaam (Balti Jaam Turg, littéralement, "le marché de la Gare baltique"). Auparavant, il était installé tout à côté de la gare, juste derrière les voies et avait gardé un certain charme rétro-soviet. Cette ère est désormais révolue ! Le marché est à présent de l'autre côté de la rue et est presque tout neuf. C'est un immense complexe qui regroupe tout ce dont on peut avoir besoin. Des produits frais bien sûr mais aussi des restaurants et snacks, des cafés, des boutiques spécialisées (épiceries diverses, cavistes, magasins bio...) mais aussi des vêtements, des jouets, des cosmétiques, de l'artisanat... et même des antiquités).  On peut y passer des heures à fouiner dans les magasins et à découvrir les spécialités et marques estoniennes.

Le climat estonien ne convient pas au vin... mais bien aux baies... alors, les vins de fruits (surtout à base de pommes, de cassis, de fraises des bois) sont typiques. Parlant de fruits, les confitures et compotes sont délicieuses (notamment la "confiture d'hiver", aux airelles et épices) ! On vous recommande un passage au Eesti Esindus Tallinnas, une boutique qui regroupe des artisans et fermiers locaux où vous trouverez ces deux types de souvenirs... et plus encore!


Le chocolat: Eh oui! Les Estoniens adorent les desserts!... et surtout le chocolat. Ils étaient d'ailleurs les "chocolatiers officiels" de l'URSS.

  • Kalev, Roseni tn. 7 : Le magasin du chocolatier Kalev, pour (se) faire plaisir! Kalev produit une variété impressionnante de douceurs en tout genre (encore plus que Côte d'Or). Ça donne le tournis! On les trouve dans les supermarchés mais un saut dans cette boutique qui semble dater d'un autre temps rend l'expérience encore plus savoureuse.
  • Anneli Viik, Pikk 30 : Chocolatière qui est allée apprendre le métier en Belgique. Ses chocolats artisanaux sont de petites œuvres d’art…au goût un peu surprenant.

L'ambre et la céramique sont parmi les plus populaires des cadeaux que l'on ramène d'Estonie? Je craque à chaque fois pour une tasse de chez Boggapott, voir plus haut (alors que je ne viens que pour manger du gâteau, à la base).  😉 Pour l'ambre, il faut aimer... et pouvoir se la payer. A vous de voir!

Et évidemment, l'hiver, en Estonie, il fait FROID! A côté des remparts de la ville, vous trouverez des marchandes de bonnets en tricots plus ou moins authentiques mais pour du vrai de vrai, rendez-vous chez La Maison de l'artisanat estonien (Pikk 22). A la fois espace d'exposition d'artisanat et de textile venu de tous le pays, ce lieu rassemble le meilleur d'Estonie : tricots, textiles, objets de design, bijoux... le tout soigneusement sélectionné. Vous ne trouverez pas de matriochkas ici !

Vous savez ce qu'il vous reste à faire! 😉